The Dead... Still Alive !!!

Billets sur le cinéma d'horreur, épouvante et fantastique

08 décembre 2018

90 ans, c'est long non ?

passengers logo

Réalisation : Morten Tyldum
Pays : États-Unis
Année : 2016
Durée : 116 minutes
Imdb : tt1355644

Alors que 5000 passagers endormis pour longtemps voyagent dans l’espace vers une nouvelle planète, deux d’entre eux sont accidentellement tirés de leur sommeil artificiel 90 ans trop tôt. Jim et Aurora doivent désormais accepter l’idée de passer le reste de leur existence à bord du vaisseau spatial. Alors qu’ils éprouvent peu à peu une indéniable attirance, ils découvrent que le vaisseau court un grave danger. La vie des milliers de passagers endormis est entre leurs mains…

Oui je sais, ça laisse rêveur.

Ben dis donc... Ça fait un bail ! Un bail que je n'ai plus écrit un article sur un film. Paresse ? Manque de temps ? Passion disparue ? Sincèrement un peu de tout, vraiment tout. Mais au fond... On s'en fout non ? En plus, personnellement, je n'aurai jamais cru que cela aurait-été sur ce genre de film. D'ailleurs... Pourquoi lui ? Pour la bonne et simple raison que je n'en attendais absolument rien ! Et pour finir au final...

Euh... J'suis pas un peu seul là ?Au final, on verra un petit peu plus tard. Pas d'inquiétudes, cela ne sera pas long comme les autres revues de films sur le blog. Pourquoi ? Le temps. Mais malgré tout, j'avais envie de toucher un mot sur ce Passengers qui m'a surpris. J'ai eu la chance de ne savoir ABSOLUMENT rien dessus avant de le visionner hier soir. De ma grotte depuis toutes ces années, je n'ai jamais rien su du projet que ce soit via des magazines (je n'achète plus rien depuis des lustres) ou via un autre média. J'ai raté la sortie en salles n'étant pas au courant et découvert Passengers dans le rayon blu-ray/DVD d'une grande surface et son visuel m'a intrigué car... L'espace c'est mon truc, j'adore ça. Je connais des personnes que cela fait fuir illico, pas moi.

Merde, il en reste de la route.Ne connaissant pas du tout le film, je ne l'ai pas acheté car il était plein tarif à sa sortie, normal. Mais il est resté gravé dans ma tête je ne sais pour quelle raison et hier soir... Paf ! L'occasion de le visionner s'est présentée et je ne me suis pas privé. Je précise que lorsque j'ai lancé le métrage, je n'avais même pas connaissance du synopsis ! Est-ce un bien ou un mal ? Avec le recul, je suis certain maintenant que c'est un bien car je me serai attendu certainement à un film de monstre ou catastrophe et au final c'est, n'ayons pas peur des mots : une love story. Ouch ? Ben... Non pour ma pomme ! Peut-être que je commence réellement à me faire vieux ou je ne sais quoi d'autre mais j'avoue avoir suivi l'histoire de bout en bout sans l'ennui qui aurait été fatal.

vlcsnap-2018-12-08-22h19m57s067

The Shining dans l'espaaaaaace.

Parce que que soyons franc, un huis clos avec pour ainsi dire une puis deux personnes la plupart du temps (euh... 1h56 en plus hein) c'était pas gagné pour... ne pas se faire royalement ch**. Si la lenteur du métrage est supportable le temps de la mise en place, c'est bien évidemment grâce aux acteurs où presque tout repose sur eux. Jim Preston (Jim Pratt) est bon et il permet au spectateur de pouvoir s'identifier dans son personnage en cas d'un tel vécu niveau solitude. Même si la plupart des personnes sur cette terre ont beau être cons, la solitude ben... Ça rend dépressif voire fou. Et là pour éviter l'inévitable, Jim Preston va devoir commettre un acte qui dans sa situation actuelle condamnera une autre personne. Tiraillé par sa conscience il repoussera l'échéance au maximum mais...

Forcément on se sent beaucoup moins seul d'un coupMais faudra aller voir le film hein ! Je sais c'est franchement salaud et vous pouvez me gueuler dessus : "rembourser !", rien à foutre de toute façon je ne vous ai rien fait payer à titre personnel pour lire cet article depuis le début. Trève de plaisanterie, la crise existentielle de Jim une fois passée, le film passera à un autre vécu au sein du vaisseau mais les avaries techniques seront une sorte de fil rouge qui prendront de plus en plus d'ampleur au fur et à mesure du déroulement du métrage pour nous rappeler quand même que l'amour c'est bien mais qu'il est mieux s'il peut-être un minimum durable. Je pense que pas mal de personnes grinceront des dents mais la relation entre les deux personnages est crédible ce qui permet de maintenir le spectateur dans l'envie de savoir comment tout cela va se terminer.

Perte de gravité, le rêve devient cauchemar.Oui, je me suis laissé accroché par les deux personnages et il y a des scènes vraiment très belles. Je voudrai terminer en disant ceci : si vous voulez passer un agréable moment avec celle que vous aimez, n'hésitez pas à lui proposer ce film pour qui sait, éviter de visionner pour la vingtième fois... Dirty Dancing. Putain sérieux, rangez vos fourches les filles c'était juste un trait d'humour, je n'ai rien contre Bébé et Johnny mais passer à autre chose de temps en temps ça ne peut faire que du bien non ? Allez sans rancune. De toute façon, s'il vous reste ne serait-ce qu'une seule once de romantisme, la bobine de Morten Tyldum devrait ne pas vous laisser indiffférent. Bon film !

Posté par Leatherface à 21:29 - Science Fiction - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 octobre 2018

Tanz der Teufel (Ultimate Collector's Edition +Figurine +Poster +T-Shirt)

The Evil Dead affiche

Comment ne pas pester contre Sony Pictures France ? On nous ressort le premier film avec une figurine (OK classe) entre 120 et 150€ selon le site consulté et... on a encore et toujours le même master utilisé et le même packaging du blu-ray alors qu'en Allemagne... Mediabook contenant les 2 formats du film 1.33:1 et 1.85:1 ! Et chose ultime, une remasterisation complètement dingue avec la preuve en images. Neige/grain en PLS, juste incroyable. En haut l'ancien master et en bas le tout nouveau tout beau :

Evil Dead ancien master

Evil Dead nouveau master

Posté par Leatherface à 20:22 - Horreur - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

05 octobre 2017

Hellraiser III Extended Cut

Ça y est, enfin de retour ! Pour combien de temps je n'en sais rien mais en tout cas ce n'est pas les mains vides ! Pourquoi ce film en particulier d'ailleurs ? Disons que cela fait depuis des luuuuuuuuuustres que je l'attends dans sa version Extended Cut et qu'au final, en 2017, toujours rien, nada, le néant total ! Donc on s'en remet toujours aux bases : on n'est jamais mieux servi que par soi-même.

Le Capitaine Elliot SpencerAlors comment ça se passe ? Première étape trouver le film dans sa version Extended Cut. Bon ça c'est fait j'avais sous le coude depuis des plombes un dvd... russe. On ne rigole pas, on fait avec ce que l'on a ! Puis ne m'emmerdez pas où je claque la piste audio russe à la place de la VO ! Je déconne, j'ai bien évidemment supprimé la piste audio russe et laissé la piste anglaise. Après, fallait juste trouver des sous-titres français mêmes incomplets. Facile, possédant le dvd zone 2, hop dans la besace. Par contre, pour synchroniser j'avoue que ce ne fut pas facile car le dvd russe ne possède aucun sous-titres pour aider... Enfin bref, après quelques tâtonnements on y arrive. Dernière étape, trouver sur le net des sous-titres anglais pour compléter les scènes supplémentaires jamais doublées ou sous-titrées dans la langue de Molière. Traduire à l'écoute... désolé mais je n'ai pas le niveau pour ça même si au final il ne me manquait pas grand chose. Voici donc ENFIN le film dans sa version Extended Cut.

Boobs Time !

Sympa cette Extended Edition non ?

Je précise que le format est malheureusement en 4/3 mais c'est mieux que rien en attendant. En attendant quoi d'ailleurs ? Ah oui, je viens tout juste de commander le dvd UK Anchor Bay sur le net d'occaze histoire de faire la même chose sur une copie au format respecté. Mais là c'est une autre histoire que je vais peut-être vous conter un jour... ou pas. Tout dépend de l'intérêt suscité.

The Sweet Suffering"OK c'est bien gentil tout ça mais on télécharge quoi au final ? Un DVD, un MKV, un AVI, une saucisse ?". Oups... autant pour moi. Alors le film se présente en 1 fichier MKV de 3,36go. C'est donc tous les fichiers VOB mis bout-à-bout sans AUCUNE compression ensuite pour alléger. D'ailleurs, c'est déjà un DVD-5 à la source inutile de trancher encore plus. Le film est au format PAL, donc 25fps et dure... 1h36 ! C'est donc bien la version la plus longue connue à ce jour, les autres estampillées uncut ont la durée de 1h33. Pour en savoir plus sur les scènes supplémentaires, un seul lien : ici. Comme ces scènes supplémentaires sont en SD et non HD pour la plupart, le format DVD est donc bien suffisant et le passage à ces suppléments est du coup moins flagrant. Que dire d'autre ? Bon film !

Hellraiser III - Hell On Earth

Partie 1 : ici.

Partie 2 : ici.

Partie 3 : ici.

Partie 4 : ici.

Posté par Leatherface à 20:50 - Horreur - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

13 février 2017

Scène de l'hôpital

Hellraiser 2_logo

Pour tous ceux qui n'ont pas encore eu la chance de pouvoir la visionner, voici ce que je pensais disparu à tout jamais ! Qu'est-ce que j'ai pu fantamer à l'époque sur cette photo prise sur le tournage et qui a été utilisée pour diverses illustrations, comme pour des cassettes VHS, articles de magazines et même comme lobby card dans certains cinémas ! Bon... pour ceux qui ne voient pas du tout de quoi il est question ici, hop !

Hellraiser II - Surgeon Scene (Deleted Scene)Là c'est bon, ça parle un petit peu plus ? Pour les die hard fans je me doute que vous avez dèjà en votre possession l'édition anglaise parue chez Arrow Video. Mais tout le monde n'a pas cette chance, moi non plus d'ailleurs. Au passage, les trois premiers volets vont sortir prochainement chez ESC Distribution avec (on l'espère !) un soin tout particulier, à des années lumières des précédentes éditions désastreuses parues chez TF1 vidéo. Les volets 2 et 3 (surtout le 2) ont morflé niveau censure et je croise les doigts pour avoir des éditions ultimes ! Ah oui, pendant qu'on en parle, les films Phantasm seront aussi de la partie chez ce même éditeur ! Comme quoi un bonheur n'arrive jamais seul et on ne va pas se plaindre même si... mieux vaut tard que jamais ! Avec toutes ces bonnes nouvelles j'en était où déjà ? Ah oui, la fameuse scène coupée que l'on croyait perdue à tout jamais ! La voici donc en vidéo avec bien évidemment un son minimaliste et des SFX non finalisés. Mais bordel, si un jour je pensais pouvoir la visionner dans de telles conditions... When dreams come true !

Posté par Leatherface à 18:19 - Scènes inédites - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 février 2017

Elvira en 1080p !

Elvira, Mistress of the Dark logo

Bon... On s'absente quelque peu (OK plusieurs mois) et PAF ! Voilà que l'ami Humungus qui est revenu aux affaires nous livre sur un plateau Elvira, Mistress of the Dark dans une version 1080p open-matte avec... des sous-titres ! Alors c'est vrai, ceux-ci ne sont pas d'une utilité vitale car... une fois n'est pas coutume la VF explose absolument tout dans ce premier film. Mais énorme respect car ceux-ci ont ENFIN le mérite d'exister ! La source est le Laserdisc paru en 1988, donc pour tous ceux qui ont raté le coche pour la version dvd, rendez-vous ici.

Beurk !

Je sais que parmi les lecteurs, il y a ceux qui ne sont pas dérangés par la taille des fichiers et qui veulent... du "lourd". Donc si 45go ne vous font pas peur, allez sur cette page (ici) pour télécharger en version blu-ray pas un, mais DEUX films ! Oui, Elvira et le Château Hanté est aussi de la partie ! Et le bonheur n'arrivant jamais seul, celui-ci bénéficie aussi de sous-titres et là ça le fait car niveau doublage ce second film mettant en scène Elvira n'a pas la qualité du premier.

 

ELVIRA, MISTRESS OF THE DARK

| 1988 | Comedy/Horror | USA

Directed by James Signorelli, starring Cassandra Peterson, Eddie Mc Clurg, W. Morgan Sheppard.

SOURCE : New open-matte digital transfer from the 1988 laserdisc, fully remastered [1080p]VIDEO : 1920x1080p | 29,97fps | 01:32:22 |

SUBTITLES 1 : English [newly created subs 2016]
SUBTITLES 2 : French [newly created subs 2016]
AUDIO 1 : English | LPCM 2.0 | original stereo [bit-perfect LD rip]
AUDIO 2 : English | DTS 5.1 | new 5.1 lossless surround mix |
AUDIO 3 : French dub | LPCM 2.0 | new lossless stereo transfer | original 1988 dub |
AUDIO 4 : French dub | DTS 5.1 | new 5.1 lossless surround mix | original 1988 dub |
AUDIO 5 : German dub | DTS 5.1 | original surround mix/dub | thanks to Philipp AUDIO 6 : Cast commentary | AC3 2.0 |

ELVIRA'S HAUNTED HILLS

| 2001 | Comedy/Horror | USA

Directed by Sam Irving, starring Cassandra Peterson, Richard O'Brien, Mary Scheer.

SOURCE : New remastered DVD HD upscale [1080p]

VIDEO : 1920x1080p | 23,97fps | 01:30:25 |
AUDIO 1 : English | DTS 5.1 | original 5.1 surround |
AUDIO 2 : English | LPCM 2.0 | original stereo |
AUDIO 3 : French dub | LPCM 2.0 | original stereo |
AUDIO 4 : Cast commentary | AC3 2.0 | SUBTITLES : French [newly created subs 2016]

Foncez !

Posté par Leatherface à 21:36 - Comédie - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,