The Dead... Still Alive !!!

Billets sur le cinéma d'horreur, épouvante et fantastique

22 mars 2011

Sale vieux polak buté d'mon cul !

Gran Torino affiche

Réalisation : Clint Eastwood
Pays : États-Unis
Année : 2008
Durée : 116 minutes
Imdb : tt1205489

Walt Kowalski (Clint Eastwood) est un ancien de la guerre de Corée, un homme inflexible, amer et pétri de préjugés surannés. Après des années de travail à la chaîne, il vit replié sur lui-même, occupant ses journées à bricoler, traînasser et siroter des bières. Avant de mourir, sa femme exprima le voeu qu'il aille à confesse, mais Walt n'a rien à avouer, ni personne à qui parler. Hormis sa chienne Daisy, il ne fait confiance qu'à son M-1, toujours propre, toujours prêt à l'usage... Ses anciens voisins ont déménagé ou sont morts depuis longtemps. Son quartier est aujourd'hui peuplé d'immigrants asiatiques qu'il méprise, et Walt ressasse ses haines, innombrables - à l'encontre de ses voisins, des ados Hmong, latinos et afro-américains "qui croient faire la loi", de ses propres enfants, devenus pour lui des étrangers. Walt tue le temps comme il peut, en attendant le grand départ, jusqu'au jour où un ado Hmong du quartier nommé Tao (Bee Vang), sous la pression d'un gang, tente de lui voler sa précieuse Ford Gran Torino... Walt tient comme à la prunelle de ses yeux à cette voiture fétiche, aussi belle que le jour où il la vit sortir de la chaîne. (Affiche visualisable en cliquant sur le logo).

gran_torino_6Et hop, voici un film de et avec Clint Eastwood. L'opportunité de le revoir m'a été donnée récemment (et en famille), l'occasion était trop belle pour ne pas en profiter et en toucher un tout petit mot ici-même. Ce n'est un secret pour personne au niveau de mon entourage, Clint Eastwood est pour moi le plus grand. S'il fallait donner dans un questionnaire le nom de son acteur préféré, ce serait bien évidemment lui que je nommerai. Et au niveau réalisation, c'est qu'il est pas mal non plus le bonhomme ! Preuve en est avec ce nouvel exemple qu'est Gran Torino.

gran_torino_3A la fin de la projection de mon blu-ray, j'ai pu constater que tout le monde a aimé. Moi j'ai adoré car il y a quelque chose qui m'a plus que touché dans le personnage de Walt Kowalski. Entre parenthèse, ma femme n'a pas pu s'empêcher très vite durant la projection me glisser à l'oreille : "ça c'est toi plus tard". Ca fait toujours plaisir... Mais bon, ce qui m'a réellement touché dans le film et ce avant tout le reste (car il y a plusieurs choses, c'est riche, c'est du Easwood bordel !), c'est la non relation entre ce père et ses propres enfants/petits-enfants.

gran_torino_7

C'est bien simple, et c'est juste un petit exemple, en regardant Ashley Kowalski (Dreama Walker) qui est la fille de l'un de ses fils, on se prend dans la face ce que sont devenus pour ainsi dire toutes les gamines d'aujourd'hui. Pétasse, consommatrice, superficiel. Oui je le sais, j'ai la même à la maison pourrait-on dire... Ca fait froid dans le dos mais c'est comme ça. Ca ne pense qu'à sa pomme et ça irait jusqu'à détruire tout ce qui l'entoure sans aucun remord pour avoir ce que ça veut, là maintenant tout de suite. Les seuls sentiments restants étant la gentillesse... quand ça doit réclamer des ronds. Belle jeunesse.

gran_torino_2On ne remerciera jamais assez tous les médias pour participer à ce lavage de cerveau à l'échelle mondiale et de faire de nos enfants des zombies ne pensant qu'à consommer et surtout à rester des idiots et ne jamais penser grâce à des programmes si culturels tels que Loft Story, Star Academy... et aujourd'hui la poursuite du néant avec Carré Viiip. Y a pas à chier, la machine à abrutis tourne à plein régime et malheureusement entraîne avec elle dans son sillage des générations sacrifiées au sacro saint argent avec de surcroît l'idée de palper un max sans rien foutre. Donc on en arrive à la règle de 4 d'une rigidité absolue : Pétasse, consommatrice, superficiel et feignasse.

gran_torinoEt plus tard, ces personnes deviennent... comme les fils de Walt. Mitch Kowalski (Brian Haley) nous le prouve que trop bien. Détaché, ne pensant qu'à sa propre vie et étant incapable de ressentir la gravité d'une situation (la scène de Walt lui téléphonant et essayant de dire la vérité sur sa santé) car trop occupé et surtout trop pressé de raccourcir la conversation ne sachant... pas trop quoi dire à son propre père ! Pathétique mais tellement réaliste... Tout comme ce passage où Mitch et sa femme essaient de faire comprendre à Walt les bienfaits qu'une maison de retraite pourrait avoir sur lui et... se faire du blé en revendant cette maison soi-disant trop grande pour son père ?

gran_torino_8Voilà donc un père qui se retrouve seul après le décès de sa femme et qui va se trouver plus de points communs avec ses voisins Hmongs qu'avec ses propres fils ! Et ce par le biais de deux adolescents, Tao et Sue (Ahney Her) absolument excellents. Puis il y a aussi le père Janovich (Christopher Carley) qui va tout faire pour respecter ce que lui a demandé la femme de Walt et cela va donner des dialogues savoureux. Il ne faut pas oublier que Gran Torino possède son lot de répliques cultes qui auront fait marrer toute ma petite famille. J'ai pu lire ça et là des personnes outrées par certaines de ces répliques à connotations racistes et vont même jusqu'à parler d'apologie ! Que dire à ces personnes à part que je les emmerde et que si on les écoutaient, on finirait par ne plus avoir le droit de dire quoi que ce soit ce qui est déjà malheureusement le cas un peu partout, le politiquement correct quoi.

gran_torino_1

Oui Gran Torino est un grand film jusqu'à sa fin où Wally (là il va gueuler) trouve le moyen de partir en faisant don de lui-même et permettant à ses nouveaux ami(e)s, Tao et Sue, de pouvoir continuer à vivre dans un minimum de tranquilité nécessaire pour qu'ils ne chutent pas et ne perdent définitivement pied à cause du gang de leur cousin. Alternant l'humouristique et le tragique d'une fort belle manière, je n'ai qu'une seule et unique chose à dire : Clint t'es le plus grand. Pour terminer, juste un mot sur le blu-ray d'une excellente qualité mais qui chez moi m'a fait à 3 reprises des saccades vers la fin du métrage et ça, ça ne m'a pas fait rire du tout alors que c'est un neuf. En espérant que ce ce défaut ne soit que sur mon exemplaire...

Posté par Leatherface à 12:25 - Drame - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

    encore un excellent cru de Clint Eastwood. Perso, j'y vois surtout une sorte d'inpecteur Harry à la retraite.

    Posté par Alice In Oliver, 22 mars 2011 à 16:55
  • J'aime beaucoup ta critique, elle donne envie de le voir ^^. Je n'ai pas encore eu la chance de voir Gran Torino, mais j'aime beaucoup Eastwood, alors je vais trouver le temps de le louer

    Posté par Le umas, 22 mars 2011 à 17:57
  • Faut que tu le voie Le Umas. Je l'ai vu au ciné et j'ai pleuré comme un gamin à la fin.
    Je savais pas qu'il y avait eu un débat sur le racisme autour de ce film. Il prône tout à fait l'inverse pourtant. Il y a des baffes qui se perdent parfois !
    Et sinon, j'aimerais pas être ta fille

    Posté par 2flicsamiami, 22 mars 2011 à 18:16
  • à Le umas & 2flicsamiami

    @Le umas
    Surtout n'hésite pas à le faire, je pense que tu ne le regretteras pas ;o)

    @2flicsamiami
    Dans la vie faut faire des choix : soit tout faire pour être aimé de ses enfants ou soit... les élever. Ce n'est pas du tout la même chose ) C'est plus tard que ma plus grande comprendras qu'elle était complètement à côté de la plaque, ou pas... En attendant, elle est dans son trip pétasse comme la majorité des filles de son âge et je ne vais pas lui inculquer le mensonge en lui disant que c'est génial de se réveiller tous les jours à 12h30 lorsqu'il n'y a pas l'école et de rester enfermer non-stop avec son "mec", son "homme" dans sa chambre toute la journée ;o) Et je te passe les détails sur tout le reste car ça, c'est pas grand chose par rapport au reste... Tu comprendras lorsque tu auras des enfants dans l'âge de l'adolescence. As-tu des enfants ? ^^

    Posté par Leatherface, 23 mars 2011 à 09:59
  • Ouah, original cette chronique, ça détonne même méchamment sur The dead...

    Très intéressant, j'ignorai que tu avais une passion pour Eastwood. Moi j'ai également trouvé le film très réussi même si j'aurai préféré un traitement plus "adulte" dans l'ensemble. Et, crois le ou non, j'ai eu droit à la même remarque que toi venant de ma meuf !

    Posté par Bobusan, 23 mars 2011 à 15:46
  • à bobusan

    Ah oui ? De quelle remarque veux-tu parler ?

    Posté par Leatherface, 23 mars 2011 à 16:57
  • du grand clint !

    Que dire de l'acteur et surtout du réalisateur ?
    Un beau gosse ? on le sait tous et toutes.
    Un acteur qui donne envie aux femmes, jeunes et moins jeunes de voir un western ou une histoire de flic avec un gros gun ? oui, aussi.
    Mais surtout un homme qui a su sortir des sentiers battus pour prouver au monde entier qu'il n'était pas qu'une image et qu'il savait apporter bien plus de profondeur en un seul film, soit disant léger, que ne le ferons certains de "nos" réalisateurs en une carrière.
    J'ai adoré le passage du jeune blanc qui se prend pour un black et qui se fait rembarrer en beauté.

    Posté par carinne1974, 23 mars 2011 à 20:16
  • à Carinne

    Exact. Et cette scène du plouc d'irlandais qui se prend pour un black rappeur m'a fait penser à un autre film : Harcelés avec Samuel L. Jackson où ce même Samuel L. Jackson dit à son nouveau voisin blanc qui écoute du rap dans sa voiture de blanc respectable quelque chose du style : "Vous pouvez écoutez votre bruit à fond toute la nuit si vous voulez mais au petit matin, vous serez toujours blanc". Culte tout comme ce passage que tu cites de Gran Torino !

    Posté par Leatherface, 23 mars 2011 à 20:40
  • Beau film,j'adore Eastwood dans ces rôles brut de fonderie!

    Posté par Pandora, 24 mars 2011 à 18:02
  • Excellent, Excellent, Excellent

    J'aime pas trop Clint Acteur, mais la c'est émouvant et bien fait

    La grande classe

    Posté par FredTarantino, 24 mars 2011 à 20:01
  • Un très bon cru signé Eastwood, une belle réfléxivité de sa propre carrière cinématographique. J'aurais par contre aimé un humour mieux dosé, l'empêchant d'atteindre le rang de chef-d'oeuvre.

    Posté par MaxLaMenace_89, 25 mars 2011 à 17:56
  • A Leatherface

    Je n'ai que 20 ans (bientôt 21) et je n'ai pas d'enfant LOL
    Je suis pas du genre à me réveiller à 12h30 (si je dépasse 8h du mat c'est déjà un exploit, ou juste le changement d'heure d'été sinon j'ai l'impression de gaspiller des heures de ma vie que je pourrais passé sur mon ordi, ma console ou une salle de ciné.

    Posté par 2flicsamiami, 26 mars 2011 à 00:12
  • à leatherface

    Rien à voir avec cet article, mais si ça t'intéresse, je viens de chroniquer l'homme qui rétrécit sur naveton cinéma

    Posté par Alice In Oliver, 28 mars 2011 à 17:32
  • La remarque

    Ben le "ça c'est toi plus tard", bien sûr.

    Posté par Bobusan, 28 mars 2011 à 20:52
  • Un immense film, dans la lignée de "Million Dollar Baby": drame intimiste, amitié naissante, don total de soi. Mais quelle fin oO perso, ça m'a encore plus plombée que MDB. Du coup, je suis un peu réticente à l'idée de le revoir (je sais, c'est maaaal ^^)

    Posté par Maria Julia, 29 mars 2011 à 16:19
  • Une histoire de plomb quoi ^^

    J'adore ces deux films mais j'avoue que la fin de Million Dollar Baby m'a plus plombé, kleenex time ^^
    2 très grands films, c'est certain.

    Posté par Leatherface, 29 mars 2011 à 16:28
  • à Leatherface

    Kleenex time dans les deux perso mais pour GT, j'ai rien vu venir, c'est surtout ça qui m'a "traumatisée"

    Posté par Maria Julia, 29 mars 2011 à 16:29
  • à Maria Julia

    Ah oui, ça c'est génial de ne pas trop savoir ce que l'on va voir et se prendre une petite claque bien sympathique ^^ C'est pas souvent le cas (rester dans l'ignorance totale de ce que l'on va voir) mais quand ça arrive ça ne s'oublie pas !
    J'adore cette sensation )

    Posté par Leatherface, 29 mars 2011 à 16:35
  • N'oubliez pas deux réalisations de Clint:
    -minuit dans le jardin du bien et du mal
    -le maitre de guerre(quoi que la fin je la trouve nulle).

    Posté par carinne1974, 03 avril 2011 à 12:28
  • Je l'ai regardé la semaines passée (je pense -_-"), et franchement bluffé par le vieux Clint, une nouvelle fois! La fin, on ne voit rien venir (ou pire, on voit venir le contraire), et c'est d'autant plus dramatique.

    Encore une magnifique histoire humaine, de l'amitié, une certaine rédemption aussi dans le chef de Walt qui dépasse ses propres "codes de vie" pour le bien d'autrui. Un personnage antipathique qui devient attachant et une réflexion sur l'amérique profonde et ses préjugés, cette fois face à l'altérité. Une réflexion aussi sur la vieillesse et le besoin de rester utile et indépendant.

    Bref, j'ai beaucoup aimé!

    Posté par Le umas, 04 avril 2011 à 20:57
  • à Le umas

    "Bref, j'ai beaucoup aimé! "

    Bienvenue au club alors ^^

    Posté par Leatherface, 05 avril 2011 à 02:11
  • A leatherface

    Euh,tu n'as pas dit sur mon blog que tu n avais pas aimé?

    Posté par Duncan, 15 juin 2011 à 01:26
  • à Duncan

    Je sais pas ce que tu fumes, mais si t'en fais commerce, tu risques de gros ennuis

    Je te cite juste un passage de l'un de mes posts sur ton blog : "(...)Bon moi, j'ai adoré.(...)"

    Que puis-je dire de plus ?

    Posté par Leatherface, 15 juin 2011 à 08:37
  • Une synthèse du cinéma viril d'Eastwood, et son dernier bon film en date, snif

    Posté par hdef, 02 janvier 2014 à 12:46

Poster un commentaire