The Dead... Still Alive !!!

Billets sur le cinéma d'horreur, épouvante et fantastique

15 juin 2011

Sam, it's a fuckin' massacre

Halloween affiche

Réalisation : Rob Zombie
Pays : États-Unis
Année : 2007
Durée : 109 minutes / 121 minutes (unrated version)
Imdb : tt0373883

Un 31 octobre à Haddonfield, Illinois, le soir de la fête des masques de Halloween... La vie du jeune Michael Myers, 10 ans, bascule. Troublé par des pulsions morbides, moqué par ses camarades d'école parce que sa mère est strip-teaseuse, harcelé par son beau-père, tourmenté par les premiers émois sexuels de sa soeur aînée, il revêt un masque en latex et, dans un accès de folie, assassine la moitié de sa famille au couteau de cuisine... Un 31 octobre, 17 ans plus tard. Toujours dissimulé derrière un masque et enfermé dans son mutisme, Michael s'échappe de la prison psychiatrique où il a grandi et recommence à semer des cadavres sur sa route... (Affiche visualisable en cliquant sur le logo).

Halloween

S'attaquer au remake du cultissime Halloween de John Carpenter, fallait oser. Enfin bon, le problème n'est pas réellement là. En effet, des remakes, ça sort à tour de bras pour rarement le meilleur et souvent pour le pire. Démarche bien évidemment commerciale qui vise à se faire du blé sur du "matos" déjà existant et ayant déjà fait ses preuves au box-office. Le problème, c'est que dans la majorité des cas, les studios en charge des remakes expurgent tous les propos pouvant se révéler politiquement incorrect ce qui au final donne des films peut-être divertissant et... et c'est tout. Des films pop-corn où le cerveau peut rester à la maison.

Halloween_2Mais bon, ici on parle de l'emblème du slasher et non d'un remake de They Live par exemple. Il n'empêche, lorsque la nouvelle était tombée, impossible de ne pas se dire : "quel intérêt ?". Oui, la même question que l'on se pose à chaque nouveau remake annoncé en fait. Mais juste derrière, je me dis que quelque part c'est peut-être une solution pour relancer une franchise qui, faut le reconnaître, n'a pas été gâtée niveau qualitatif avec ses multiples suites. A l'exception du second de Rick Rosenthal et du Halloween 20 ans après de Steve Miner, que dire à part... "AU SECOURS !!!" ?

Halloween_4C'est donc à Rob Zombie que l'on a donné ce rôle de punching ball (critiqué par les fans purs et durs du film de Carpenter). Et là, d'un film dont je n'attendais strictement rien, ça s'est transformé très vite en attente non dissimulée ! Facile à comprendre ce changement radical, il suffisait juste d'avoir vu La Maison des 1000 Morts et ensuite The Devil's Reject pour comprendre. Oui, il y a la patte Rob Zombie que l'on apprend à connaître via ses deux premiers films et on n'ose imaginer ce que cela pourrait donner sur Halloween ! Plus qu'à espérer que les frères Weinstein lui foute un minimum la paix...

Halloween_8

Deborah Myers (Sheri Moon Zombie) juste excellente

Et c'est là que beaucoup ont cru que Zombie s'était "couché" devant les deux frères en pouvant mettre la main via internet sur une version Workprint (copie de travail). De là, les potins ont fusé bon train et c'était limite le scandale voulant faire croire que la version ciné c'était limite de la soupe. Puis plus tard, lors de la sortie dvd du film, Rob Zombie en a aussi profité pour mettre son film dans une version Director's Cut mais malheureusement uniquement disponible en zone 1 (ou zone A en blu-ray) sans VF et encore moins avec sous-titres français... Un zone B est paru aussi en Australie mais pareil, rien de français à se mettre sous la dent.

Halloween_7Il est réellement plus que dommageable que TF1 Vidéo n'ait pas jugé bon de nous fournir ce Director's Cut lors de la sortie en dvd du métrage sur notre territoire. Pas besoin de faire de nouveaux doublages pour les scènes rajoutées, des sous-titres auraient amplement suffit. La ménagère de 50 ans ne regarde jamais quoi que ce soit avec des sous-titres alors... Mais bon, on ne va pas réécrire l'histoire. Par chance, et comme je l'ai dit dans un précédent article, j'ai enfin pu voir ce Director's Cut avec des sous-titres français grâce à un petit fichier srt !

Halloween_9Je vais vous donner mon avis personnel, je n'ai jamais été d'accord avec le fait que la version cinéma soit une purge et inintéressante par rapport au workprint. A part une scène où il était compréhensible qu'elle "saute" pour le cinéma (celle du viol), le reste est surtout une question de montage/rythme et n'a rien à voir avec une purge. Et surtout, la fin de la version cinéma est bien meilleure, bien plus haletante que celle du workprint ! D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que c'est la même que l'on va retrouver sur le Director's Cut.

Halloween_10

Petite discussion "extérieure" absente de la version cinéma

Vraiment, la version cinéma n'est pas un sous produit, loin de là. Elle permet d'ailleurs de mieux comprendre certaines choses comme cette conversation entre le Dr. Loomis (Malcolm McDowell) et le Sheriff Brackett (Brad Dourif) qui explique comment Laurie (Scout Taylor-Compton) est arrivée chez les Strode. Le workprint n'explique jamais comment Laurie s'est retrouvée dans cette nouvelle famille. Je ne vais pas rentrer dans tous les détails entre version cinéma et workprint, je vais plutôt parler maintenant de ce qui nous intéresse surtout ici : le Director's Cut.

Halloween_12Je dirai pour ma part que ce nouveau montage (le Director's Cut) est un mix entre la version ciné et le workprint. Mais un mix de qualité car il n'en reprend que les meilleures choses (avis perso bien évidemment). Heureusement, il préfère par exemple la mort du petit copain de Lynda (Kristina Klebe) dans la bâtisse et non dans son van (workprint). Et pour ceux qui ne connaissent que la version cinéma, le Director's Cut allonge quelques scènes existantes avec des dialogues et aussi des images en noir & blanc du jeune Michael Myers (Daeg Faerch) lorsque celui-ci est interné au Sanatorium. Des images qui le montre de plus en plus renfermé sur lui-même.

Halloween_11Le plus grand changement, c'est la scène du viol (workprint) qui est reprise et qui est en fait la version alternative de l'évasion de Michael Myers. Glauque au possible, la scène montre deux gardiens violant une nouvelle pensionnaire dans la chambre de Myers. Celui-ci est ailleurs mentalement, ne s'occupant pas de ces "visiteurs" jusqu'à ce que ceux-ci continuent leur acte barbare en utilisant les masques de Michael accrochés aux murs. Cette scène remplace son évasion "ciné" pendant son transfert encadré par des policiers.

Halloween_24

Une dernière cigarette bière ?

Pour terminer complètement avec les changements (je rappelle que ne suis pas exhaustif !), juste un petit dernier assez significatif. Lorsque Michael enfant se retrouve seule avec l'infirmière pendant que le Dr. Loomis raccompagne Deborah Myers (Sheri Moon Zombie), une ligne de dialogue à été rajoutée dans la bouche de l'infirmière lorsqu'elle regarde la photo de Michael avec sa petite soeur qu'il surnomme "Boo", juste avant qu'elle n'ouvre son journal. Et cette ligne est une jolie petite vacherie à l'encontre de Michael ! Petite phrase qui existait aussi dans le workprint.

Halloween_13 Halloween_18 Halloween_15

Y a pas à dire, ce Director's Cut rend ce Halloween encore plus... Zombiesque ! Plus glauque, plus de personnages "pourris" comme les deux gardiens et l'infirmière, bref un nouveau montage très intéressant qui synthétise au mieux les deux versions qui étaient connues auparavant. La version cinéma n'en devient pas obsolète pour autant car déjà très bonne, mais pouvoir posséder ces deux montages est réellement enrichissant. Après, à chacun de voir selon ses préférences. Alors quoi qu'il arrive, même si vous ne possédez aucun des deux montages, n'hésitez pas à investir dans l'un ou l'autre (Director's Cut si vous n'êtes pas anglophobe) car ce remake est réellement très bon. L'ambiance musicale met bien la pression quand il le faut et Michael Myers adulte est d'une carrure impressionnante qui marque !

Halloween_20Alors oui, le côté Zombie frappe immédiatement avec toutes ces trognes aux cheveux longs, gras... une vulgarité certaine dans les dialogues (on est loin des discussions entre Jamie Lee Curtis et ses copines) mais ce remake prend le parti risqué d'apporter du neuf avec la jeunesse de Michael Myers qui permet d'humaniser le personnage et mettre un visage derrière le masque alors que ce n'est qu'une machine à tuer chez Carpenter. On nous donne aussi des vraies gueules dans des seconds rôles (Ken Foree, Danny Trejo...), un Malcolm McDowell excellent en tant que Dr. Loomis, une fin haletante et sanglante réussie et... Scout Taylor-Compton qui n'est pas encore insupportable comme ce sera le cas sur la suite, aussi chroniquée sur le blog ici mais pas avec autant d'affection (et c'est peu dire !).

Plus d'images du film, c'est ici.

Posté par Leatherface à 21:25 - Horreur - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    Merci pour cet aperçu de ce que le director's cut apporte au remake ^^. J'essayerai de le trouver dès que possible, bien que possédant déjà la version ciné. En tout cas, joli retour sur ce remake et sur les rumeurs dues au workprint.

    Parenthèse (J'ai pu lire American Psycho, et si le film a en effet été considérablement aseptisé niveau violence et sexe, je continue quand même à l'apprécier).

    Posté par Jamesluctor, 16 juin 2011 à 09:49
  • pas vu ce director's cut mais ds l'ensemble, je suis assez déçu par ce remake, qui reste vraiment inférieur à l'original

    Posté par Alice In Oliver, 16 juin 2011 à 10:37
  • à Jamesluctor

    Si tu as déjà apprécié la version ciné, le Director's Cut devrait te plaire tout autant et même plus

    Ah cool pour le livre American Psycho. Je possède aussi le film d'ailleurs, je l'avais commandé en zone 1 dans sa version Unrated dès qu'il était paru à l'époque, bien avant le zone 2. Christian Bale est très bon, ce n'est pas le problème. C'est juste que c'est quand même pas mal édulcoré par rapport au livre (pas qu'un peu) et que ça laisse un sentiment de frustration sur certains points. Faut que je me le regarde tiens, ça fait vraiment un bail que je ne l'ai pas revu le Patrick Bateman

    Posté par Leatherface, 16 juin 2011 à 11:13
  • Disons que le film compense cette aseptisation par un humour beaucoup plus présent, et par la concentration des thèmes du livre (tout en régressant au niveau des images absurdes : Bateman se masturbant dans sa baignoire avec un collier de vertèbres...). En revanche, l'épisode du rat m'a beaucoup moins choqué que celui avec la perceuse à grosse mèche, particulièrement sanglant et peu réaliste. C'était assez marrant en prenant du recul, vu que je lisais le bouquin dans un bus.

    Posté par Jamesluctor, 16 juin 2011 à 13:19
  • Je trouve ce remake bien supérieur à l'original, qui manquait de rythme. L'ambiance crâde et les meurtres sont vraiment excellent, et merci à McDowell d'être aussi excellent. Pas vu le director's cut mais bon, si il n'implique pas de changement décisif (et si c'est pas ST FR), je m'en passerais.

    Posté par 2flicsamiami, 18 juin 2011 à 17:07
  • à 2flicsamiami

    En effet, le manque de sous-titres français est vraiment dommageable C'est pour cela que je suis très content d'en avoir trouvé pour en profiter à 100%

    Posté par Leatherface, 18 juin 2011 à 19:25
  • A voir donc

    Posté par hdef, 26 novembre 2013 à 20:19
  • Pfffffiou ! je l'ai commencé sur youtube, et j'ai pas pu continuer. Non pas que ce soit nul, mais c'était si violent !!! Je m'attendais vraiment pas à un truc pareil. J'ai vu des films bcp plus violents (je te rassure ) mais ici, je n'étais pas du tout préparé, et je me suis tout pris dans la face.
    Techniquement, sinon, c'est un excellent film, mais le premier meurtre dans la forêt est insoutenable. Il me fait un peu penser à l'intro ("uncut") du Retour du Roi de Peter Jackson, quand Smeagol étrangle Deagol...
    Mais ce n'est qu'une impression personnelle

    Posté par hdef, 27 janvier 2014 à 16:20
  • et en plus ce que j'ai vu était le version cinéma (1h50 et pas 2h01 !). Oh non !

    Posté par hdef, 27 janvier 2014 à 16:23
  • Ah merde... du coup pas la peine de parler de la scène du viol de la version uncut

    Posté par Leatherface, 27 janvier 2014 à 20:29
  • Pas vraiment, non...

    Posté par hdef, 28 janvier 2014 à 16:57
  • oui j'ai cette version avec sous titres à part...

    Posté par laurent, 29 mai 2014 à 13:06

Poster un commentaire