The Dead... Still Alive !!!

Billets sur le cinéma & la littérature (principalement horreur, épouvante, SF et fantastique).

09 juillet 2011

Jean-Baptiste Thoret strikes back

Dario_ArgentoDu même auteur que "Une expérience américaine du chaos", nouvel achat (et dernier) pour avoir des lectures instructives. Mise en bouche : "Avec Suspiria, en 1977, Dario Argento marque une étape fondamentale dans l’histoire du cinéma fantastique dont l’influence est encore aujourd’hui perceptible. Des cinéastes, et non des moindres, comme John Carpenter et Brian De Palma, avouent leur admiration pour lui et de nombreux amateurs lui vouent une sorte de culte. Aimer ou ne pas aimer les films d’Argento constitue aujourd’hui le signe de reconnaissance d’une certaine cinéphilie. Depuis son premier film en 1969, L’Oiseau au Plumage de Cristal, il a principalement oeuvré lui-même à l’intérieur d’un genre, le giallo, récit criminel où la violence se teinte de sadisme, et caractérisé par des codes immuables, connus du spectateur qui vient y chercher des sensations fortes et jouir pleinement de sa peur. Mais, loin de rester confinée à l’intérieur de ces frontières, l’oeuvre d’Argento, au confluent d’influences multiples, tant de la peinture maniériste, de l’art baroque que des nouvelles vagues européennes, constitue une sorte de synthèse entre la modernité et le cinéma de genre. Cette nouvelle édition augmentée comporte un chapitre supplémentaire sur La Terza Madre, dernier film de Dario Argento. Il y retrouve sa fille Asia, qu’il a déjà dirigé à trois reprises (Trauma, Le Syndrome de Stendhal et Le Fantôme de l’Opéra). Cette dernière incarne Sarah Mandy, une étudiante en art qui, après avoir libéré une puissante sorcière, est témoin d’un meurtre démoniaque."

Posté par Leatherface à 00:01 - Livres/Magazines - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • La terzera madre se traîne une réput calamiteuse, pas totalement volée, mais un peu exagérée, je trouve. Je le reverrai pour en faire la critique, mais tout n'est pas à jeter, je trouve...

    Posté par Jamesluctor, 11 juillet 2011 à 11:10
  • acheté....

    ....mais c'est très pointu !

    J'ai abandonné la lecture, en espérant la reprendre un de ces quatre.

    Ber

    Posté par Ber, 12 juillet 2011 à 10:33
  • à Jamesluctor

    Tout le monde attendait quelque chose aux couleurs si particulières de Suspiria ou encore Inferno. Mais je compte lui redonner sa chance très prochainement et compte bien y trouver du bon

    Posté par Leatherface, 12 juillet 2011 à 14:00
  • à Ber

    En effet c'est pointu et je regrette que chaque film n'ait pas droit à un chapitre dédié. Je continue la lecture et à mon retour ajouterai une info intéressante trouvée dans ce livre sur Supiria (le mettrai en commentaire sur le billet consacré à Suspiria).

    Posté par Leatherface, 12 juillet 2011 à 14:06

Poster un commentaire