The Dead... Still Alive !!!

Billets sur le cinéma d'horreur, épouvante et fantastique

31 juillet 2011

Ce qui va arriver...

TenebrePetite mise au point de retour de congés afin de savoir ce qui va suivre. Evidemment, il y a la liste de films dans le billet du 11/07/2011 mais ce ne sera pas tout car avec eux vont s'insérer d'autres films que j'ai regardé durant mes congés (on ne se refait pas). Ce sera donc surtout du Dario Argento car j'ai rematé : Ténèbres, 4 Mouches de Velours Gris, Terreur à l'Opéra, Phenomena et Inferno. Vais vite fait dans la foulée enchaîner avec L'Oiseau au Plumage de Cristal et Les Frissons de l'Angoisse pour me les remémorer avant articles. Puis il y a aussi Dario Argento en tant que producteur avec les deux films Demons. Ca en fait des choses à écrire non ? Je vais donc commencer par Phenomena qui sera le prochain post du blog puis Demons et Inferno. Après on verra pour l'ordre des choses. Pour les fans de films "décalés", pas d'inquiétudes car viendront s'insérer aussi des titres comme Sorority Babes in the Slimeball Bowl-O-Rama ou encore un autre dont j'attends le dvd collector dans la boîte aux lettres incessamment sous peu et qui se nomme... bah, je vous laisse lire, c'est marqué sur le tee-shirt de l'actrice principale (la promo avant tout).

pervert_promo

Posté par Leatherface à 00:01 - Mon Actualité - Commentaires [6] - Permalien [#]

29 juillet 2011

Demons 3 ? Bientôt !!! Enfin...

Demons_dvdAmi(e)s du bon goût, bonjour ! Si il existe un éditeur ayant le vent en poupe, c'est bien l'éditeur anglais Arrow Video. Pour ma part, je possède les blu-ray Dawn of the Dead et Phenomena parus chez cet éditeur et je ne suis pas déçu, loin de là ! Alors pourquoi s'arrêter en si bon chemin et ne pas continuer à chiner chez eux ? Surtout qu'il est prévu depuis pas mal de temps deux dvd sympathiques : Demons et Demons 2. Et en plus de vouloir proposer ces deux films dans des nouveaux masters irréprochables, un comic en deux parties (un dans chaque dvd, raison de plus pour acheter les deux films !) sera de la partie et ne sera rien de moins que... Demons 3 ! Argh, il me le faut ! En attendant, voici une promo pour cette future parution afin de mettre en bouche et ce, sous la forme du prochain Demons 3. Ah oui, les reports successifs seraient imputables au fait que Arrow n'arriverait pas à trouver un master à la hauteur pour chacun de ces films. Pourtant, j'ai pu voir des screenshots de la précédente édition chez Anchor Bay et c'était franchement pas mal. Plus qu'à espérer qu'ils trouveront ce qu'ils cherchent afin de proposer ces films jouissifs dans des conditions ultimes. En tout cas, dès parution je commande c'est clair ! Mais place à la promo :

demons_3_comic_1

demons_3_comic_2

demons_3_comic_3

Site internet : ici.

Posté par Leatherface à 00:01 - Coming soon - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 juillet 2011

Sur le plateau de Phenomena

Avant l'article proprement dit, je ne peux pas m'empêcher de vous faire profiter de ces images prises par mes soins sur le documentaire Mondo dell'orrore di Dario Argento (Dario Argento's World of Horror) réalisé en 1985 par Michele Soavi. Vous aimez Phenomena ? Enjoy !

Phenomena_2

Phenomena

Phenomena_3

Phenomena_4

Phenomena_5

Phenomena_6

Phenomena_7

Phenomena_8

Phenomena

Phenomena_2

Phenomena_9

Phenomena_10

Je vous demande de vous arrêter plus particulièrement sur les deux dernières images. Pourquoi ? C'est tout simplement une scène coupée inédite (elle n'existe dans aucun montage du film) où l'on voit Jennifer Connely s'élever sur une plate-forme (avant dernière image) et ensuite celle-ci tourner sa tête d'un côté puis de l'autre cheveux aux vents avec le mouvement du décor derrière elle montrant sa "lévitation" (dernière image). Trop bon non ?

11 juillet 2011

Un petit tour et puis s'en va

Bon ben voilà, c'est fini. C'est bel et bien terminé, c'est la clé sous la porte. Enfin bon, le temps que je rentre de vacances hein ! Vous y avez cru ? Et même sans l'orchestre du Titanic jouant derrière mes paroles ? Oui, je vais prendre l'air et m'aérer un peu et reviendrai avec encore une nouvelle batterie de films qui poutrent ! Voici quelques titres correspondants à ce qui vous attendra lors de mon retour fin juillet. A noter aussi que je viens de me dégoter l'intégrale des Hellraiser (m'étais arrêté au cinquième). Donc mes futures critiques ne s'arrêteront pas au second volet dans sa version uncut. L'ami Dario Argento sera aussi à la fête avec une tripotée de ses "vieux" métrages cultes (dont le trop rare Quatre Mouches de Velours Gris) qui viendront enrichir son seul film pour l'instant présent sur le blog : Suspiria. Afin que le bon goût persiste, la section érotique ne sera pas non plus oubliée, faut pas déconner hein ! Sur ce à très bientôt et n'oubliez pas, The Dead... Still Alive !!!

The Texas Chainsaw Massacre_logo

Hellraiser_logo

Phenomena_logo

Android_logo

Hellraiser 2_logo

Inferno_logo

Dawn of the Dead_logo

Posté par Leatherface à 00:01 - Mon Actualité - Commentaires [21] - Permalien [#]

10 juillet 2011

La fin de McTiernan pour Les Mangeurs de Morts

13eguerrierLe 13ème Guerrier va sortir en blu-ray le 13 octobre et selon le site Forgotten Silver avec de l'inédit au niveau des bonus. Malheureusement pas de Director's Cut, toujours le montage cinéma qui est un charcutage opéré par Michael Crichton. Je vous invite à cliquer ici pour découvrir pas mal d'informations sur les cut-scenes. J'adore ce film et je rêve de le voir un jour débarquer avec un montage de John McTiernan même si la fin qu'il avait envisagé ne pourra jamais apparaître car elle n'a jamais été tournée. Mais grâce à une vidéo que j'ai découvert sur le blog de Alice in Oliver (je ne l'en remercierai jamais assez), il est possible de connaître "la vision finale" de John McTiernan. Cette vidéo provient du site allo ciné et je me suis attelé à couper les publicités ainsi que tout le bavardage inutile avant ce qui nous intéresse réellement. Après vision, on ne peut qu'avoir des regrets supplémentaires car déjà excellent dans sa forme actuelle, Le 13ème Guerrier serait devenu bien plus culte si McTiernan avait eu le final cut. Un réalisateur maudit, un vrai.

Posté par Leatherface à 16:09 - Entretien - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Hollywood Chainsaw Hookers, mes chutes...

A chaque article, il y a toujours des images prises par mes soins et non utilisées au final. Il faut faire des choix et parfois c'est un crève coeur. Alors autant en faire profiter par le biais de cette nouvelle catégorie : mes chutes au montage. Chaque image peut être agrandie par un clic de souris.

Hollywood_Chainsaw_Hookers_4

Hollywood_Chainsaw_Hookers_6

Hollywood_Chainsaw_Hookers_9

Hollywood_Chainsaw_Hookers_10

Hollywood_Chainsaw_Hookers_18

Hollywood_Chainsaw_Hookers_23

Hollywood_Chainsaw_Hookers_30

Hollywood_Chainsaw_Hookers_32

Hollywood_Chainsaw_Hookers_35

Hollywood_Chainsaw_Hookers_38

Pour aller directement sur l'article c'est ici.

09 juillet 2011

So what do you do ? Pray to Black & Decker ?

Hollywwod Chainsaw Hookers affiche

Réalisation : Fred Olen Ray
Pays : États-Unis
Année : 1988
Durée : 75 minutes
Imdb : tt0095312

Les flics sont sur le qui-vive. Ils découvrent des cadavres découpés par tronçonneuse. Le maniaque semble être introuvable. Pendant ce temps, le détective Jack Chandler (Jay Richardson) est chargé de retrouver Samantha (Linnea Quigley), une jeune fille qui a quitté le cocon familial au grand dam de sa mère. Jack va découvrir que les deux affaires sont mêlées et se retrouver face à une véritables bandes de prostituées armées pour découper n’importe quelle forêt. (Affiche visualisable en cliquant sur le logo).

Hollywood_Chainsaw_HookersJe n'irai pas jusqu'à dire que je suis fan de Fred Olen Ray, mais il a au moins le mérite d'être plus que prolifique. Bon d'accord, c'est quand même le pape de la série Z, mais lorsqu'il met ensemble deux actrices comme Linnea Quigley (Savage Streets, Le Retour des Morts Vivants...) et la superbe Michelle Bauer (créditée sous le nom Michelle McLellan au générique), je ne peux pas être insensible surtout que l'on trouve aussi un certain... Gunnar Hansen dans le casting et sans masque !

Hollywood_Chainsaw_Hookers_3Oui, avec un titre comme Hollywood Chainsaw Hookers, Fred Olen Ray nous livre un film érotico/sanglant faisant référence de par son titre et son "arme" à The Texas Chainsaw Massacre. Bon, pour ce qui est de l'érotique, c'est surtout des nanas à poil avec une tronçonneuse et pour le sanglant, des litres de sang jetés sur les actrices. Du bon Z qui tâche quoi. J'avoue que je l'ai classé dans la catégorie érotique ne sachant pas trop où le placer. Pas érotique dans le vrai sens du terme tout comme au niveau de l'horreur d'ailleurs. J'ai dû trancher, le film ayant le cul entre trois chaises avec l'aspect comédie qu'il ne faut pas omettre non plus. Alors vous allez me dire que ça ne fait pas beaucoup au final, juste des filles à poil et du sang. Tout à fait d'accord, mais dans le genre plaisir coupable, Hollywood Chainsaw Hookers m'a réellement fait passer un excellent moment !

Hollywood_Chainsaw_Hookers_5

Méfiez-vous des fans d'Elvis !!!

On va suivre l'enquête du détective privé Jack Chandler, et ça commence comme un film noir, avec notre détective qui fait aussi office de narrateur. Ca m'a fait penser à la série Mike Hammer, la voix off et le chapeau. Il recherche donc Samantha mais son enquête, via une boîte d'allumettes contenant un prénom ainsi qu'un numéro de téléphone, va le mener dans un bar où il fera la connaissance de Mercedes (Michelle Bauer sublime, appelle-moi !!!), cette même Mercedes qui nous a montré juste avant comment elle appâtait le client et surtout ce qu'elle leur faisait !

Hollywood_Chainsaw_Hookers_14Attention spoiler mais on s'en fout. Nous allons apprendre qu'en fait, Mercedes n'est pas seule mais qu'il existe un groupe de prostituées (le Hookers du titre n'est pas là pour rien) qui tuent car elles vouent un culte à un dieu égyptien et qu'en fait, elle ne sont que les mignons d'une sorte de gourou : Gunnar Hansen himself ! Evidemment, ce culte est à la base de sacrifices humains. Le genre de truc pour la vie éternelle. Je précise aussi que le film n'existe pas en VF ni avec des sous-titres français et que je l'ai donc regardé en VO. Donc certaines choses m'ont bien évidemment échappées (Film toujours inédit alors qu'il date de 1988 tout de même !).

Hollywood_Chainsaw_Hookers_17Bon en même temps, c'est pas non plus très compliqué mais j'espère un jour le voir avec des sous-titres. Car oui, j'ai pris mon pied et je me suis bien marré ! Le film ne dure qu'une heure et quatorze minutes, donc il a le mérite de ne pas traîner en longueur. Mais surtout, les scènes nibards/blood sont très bien réparties ce qui permet justement de ne pas bailler et s'ennuyer ferme comme face à un Psycho Sisters par exemple dont j'attendais beaucoup plus. Et en plus, force est de reconnaître que Hollywood Chainsaw Hookers recèle de moments très sympathiques et d'un humour communicatif.

Hollywood_Chainsaw_Hookers_15

Killing is my business and my business is good !

Lorsque par exemple Lisa (Esther Elise) débarque chez son client qui semble intimidé et que celui-ci (alors qu'un homme normal penserait à tout autre chose) semble prendre littéralement son pied lorsque Lisa accepte toute étonnée de se faire prendre en photo avec... une batte de baseball,  à chacun ses fantasmes quoi. Après, elle montrera le contenu de sa grande valise. "Toys for big boys" disait-elle... Le pauvre Hermie (Fox Harris) n'aurait certainement pas été aussi joyeux derrière son appareil photo s'il avait pris connaissance de son contenu.

Hollywood_Chainsaw_Hookers_24Il y a aussi le moment où Jack retrouve Samantha et veut la reconduire chez sa mère. Celle-ci refuse car elle s'est infiltrée dans cette "secte" afin de pouvoir se venger. La méthode de Jack pour qu'elle se taise et qu'il puisse la prendre avec lui est plus que brutale. Coup de boule ! Un homme qui sait parler aux femmes (je déconne hein !). Puis il y a aussi vers la fin lorsque nos deux détectives cherchent le temple et se demandent comment savoir où il se trouve. Le coup des pancartes, trop con, trop fort. Et j'oubliais aussi Mercedes protégeant le portrait de son idole Elvis avant "le boulot" comme le ferait un certain Dexter bien des années plus tard !

Hollywood_Chainsaw_Hookers_19Puis c'est qu'elle sont chaudasses nos tueuses de rêve. Juste avant de vouloir trucider Jack attaché sur un lit, l'une d'entre-elle demande si c'est pas possible de pratiquer... un peu de sexe juste avant ! Dommage, pas le temps mais paf ! Panne d'essence dans la tronçonneuse qui permettra à Jack de ne pas rejoindre la liste des victimes. A cela rajoutons le fait de voir Gunnar Hansen ne pas savoir mettre en route sa tronçonneuse (c'te clin d'oeil), ou encore 4 à 5 filles qui applaudissent et on a le fond sonore... d'une grande foule ! Tous ces éléments ainsi que d'autres font de ce Hollywood Chainsaw Hookers un film fort sympathique.

Hollywood_Chainsaw_Hookers_22 Hollywood_Chainsaw_Hookers_25 Hollywood_Chainsaw_Hookers_13

A cela rajoutons the virgin dance of the double chainsaws (gulps ! vous verrez ça dans mes chutes), la scène du temple où une adoratrice joue avec le feu et fait monter la température de son corps ainsi que celle du mien... Oui vraiment, j'ai passé un excellent moment devant un film de Fred Olen Ray, à noter dans ma biographie, comme quoi rien n'est impossible ! Il est certain que c'est le genre de film que je ne peux pas conseiller d'acheter, mais s'il sort un jour en dvd avec des sous-titres français au minimum, il sera mien et ne se sentira pas seul avec ma saga Fantom Kiler. A noter qu'à la fin du film, on nous fait saliver sur une suite nommée Student Chainsaw Nurses (toujours cet esprit "Grindhouse) mais qui n'est malheureusement jamais paru à ce jour.

Plus d'images du film, c'est ici.

Posté par Leatherface à 11:20 - Erotique - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Jean-Baptiste Thoret strikes back

Dario_ArgentoDu même auteur que "Une expérience américaine du chaos", nouvel achat (et dernier) pour avoir des lectures instructives. Mise en bouche : "Avec Suspiria, en 1977, Dario Argento marque une étape fondamentale dans l’histoire du cinéma fantastique dont l’influence est encore aujourd’hui perceptible. Des cinéastes, et non des moindres, comme John Carpenter et Brian De Palma, avouent leur admiration pour lui et de nombreux amateurs lui vouent une sorte de culte. Aimer ou ne pas aimer les films d’Argento constitue aujourd’hui le signe de reconnaissance d’une certaine cinéphilie. Depuis son premier film en 1969, L’Oiseau au Plumage de Cristal, il a principalement oeuvré lui-même à l’intérieur d’un genre, le giallo, récit criminel où la violence se teinte de sadisme, et caractérisé par des codes immuables, connus du spectateur qui vient y chercher des sensations fortes et jouir pleinement de sa peur. Mais, loin de rester confinée à l’intérieur de ces frontières, l’oeuvre d’Argento, au confluent d’influences multiples, tant de la peinture maniériste, de l’art baroque que des nouvelles vagues européennes, constitue une sorte de synthèse entre la modernité et le cinéma de genre. Cette nouvelle édition augmentée comporte un chapitre supplémentaire sur La Terza Madre, dernier film de Dario Argento. Il y retrouve sa fille Asia, qu’il a déjà dirigé à trois reprises (Trauma, Le Syndrome de Stendhal et Le Fantôme de l’Opéra). Cette dernière incarne Sarah Mandy, une étudiante en art qui, après avoir libéré une puissante sorcière, est témoin d’un meurtre démoniaque."

Posté par Leatherface à 00:01 - Livres/Magazines - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

08 juillet 2011

Unreal Imagination

The_Texas_Chainsaw_Massacre___LD_Après réflexion, j'ai décidé de séparer ceci du futur article sur le chef d'oeuvre de Tobe Hooper. Il y a tellement de choses à dire, le film en lui-même, les scènes coupées... Cela permettra au final un article pas trop long en parfaite homogénéité avec le reste. Alors de quoi est-il question ici ? Il est question d'un bonus présent sur le magnifique (aucun mot ne sera assez fort) laserdisc édité par Elite le 3 décembre 1996. Evidemment j'avais commandé la bête dès sa sortie. Figurez-vous qu'il existe une scène complètement dingue sur le second laserdisc, celui contenant les suppléments, d'où le titre de l'article (reprenant le titre une chanson du groupe Morgoth). A la fin du tout dernier chapitre des suppléments qui sont en fait les crédits, les remerciements en tout genre, apparaît une scène d'approximativement une dizaine de secondes mettant en scène un bébé en couche culotte, tenant un os dans la main et déambulant dans les décors du film. Pour ceux qui pensent que je fume ou les autres qui en auraient entendu parler mais qui ne l'ont jamais vu, j'ai dépoussiéré ma platine laserdisc et pris 4 photos de ladite scène. Désolé pour la qualité (pas facile de prendre en photo un écran de télévision) mais on distingue nettement ce passage complètement inattendu, complètement culte ! Sur ce...

Texas_Baby_Massacre

Texas_Baby_Massacre_2

Texas_Baby_Massacre_3

Texas_Baby_Massacre_4

Posté par Leatherface à 11:00 - Making-of - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

The Bruce Lee Saw Massacre

bruce_lee_blu_ray_visuelBon ben... c'est la poisse. La bonne nouvelle c'est qu'en octobre (normalement le 11) de cette année, un coffret blu-ray chez Metropolitan va sortir. Il devrait contenir : Big Boss, La Fureur du Dragon, La Fureur de Vaincre, Le Jeu de la Mort , Operation Dragon (accord trouvé avec Warner) et... étonnement Le Jeu de la Mort 2 (Brucexploitation qui fait tâche avec le reste je trouve). Déjà Le Jeu de la Mort c'était limite mais là... Enfin bref, va falloir attendre pour savoir ce que valent les masters. Mais le plus frustrant et qui risque de le rester pour l'éternité, c'est que la fameuse scène de la scie dans Big Boss ne serait toujours pas incluse. Après avoir pris quelques renseignements, il semble malheureusement que cette scène soit définitivement perdue à tout jamais... On se quitte donc avec deux images cultes qui risquent de rester les seules vestiges d'une scène qui n'aura jamais survécu à la censure.

Big_Boss_saw

ig_Boss_Saw_2

Posté par Leatherface à 00:01 - Scènes inédites - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,