The Dead... Still Alive !!!

Billets sur le cinéma d'horreur, épouvante et fantastique

21 octobre 2011

J'ai pas besoin d'amis, j'veux des fans...

Scream 4 affiche

Réalisation : Wes Craven
Pays : États-Unis
Année : 2011
Durée : 111 minutes
Imdb : tt1262416

10 ans se sont écoulés depuis les terribles meurtres commis par Ghostface. Sidney Prescott (Neve Campbell) est parvenue à tourner la page mais c’est tout de même avec appréhension qu’elle retourne à Woodsboro pour le lancement de son premier roman. Ses retrouvailles avec sa cousine Jill (Emma Roberts) ainsi qu’avec le duo de choc Dewey (David Arquette) et Gale (Courteney Cox) seront de courtes durées : Ghostface est de retour mais cette fois-ci les règles vont changer. (Affiche visualisable en cliquant sur le logo).

Scream 4 11S'il y a bien une chose que je me dois de reconnaître, c'est mon côté "traîne les pieds" lorsque j'ai certains films à regarder. Et c'est le cas ici même avec ce Scream 4 que je dois regarder depuis... pfiou... préfère même pas calculer tellement j'ai reculé l'occasion de regarder ce film. Faut dire que cette "saga" je suis tout sauf fan et je dirai même que je la déteste pour l'un de ses pires aspects : son cynisme insupportable qui aura fait tant de mal au genre. Et à chaque nouveau film, alors que l'on pensait avoir atteint le summum de ce cynisme imbuvable ben non... on arrive toujours un cran au-dessus. La coupe était pleine avec Scream 3 qui est quand même le top du top niveau bouse infâme, la caricature de la caricature.

Scream 4 12Avec un tel constat, pas difficile de comprendre pourquoi j'ai traîné les pieds afin d'éviter de subir à nouveau un film ultra commercial pour des ados novices au genre, mêmes ados qui tomberont dans la supercherie en étant persuadés d'avoir vu un véritable film horrifique et qui cracheront sur les anciens films car Scream leur a appris à se foutre d'eux via ces fameux codes établis et dont chaque film de la saga passe son temps à rabâcher. Puis en plus ici on fait bien comprendre que c'est pour la nouvelle génération, il y a quand même de nouveaux ados à abrutir et qui plus est en se faisant un max de pognon.

Scream 4 3

De belles gueules de winner non ?

Alors hop, j'enfile mon costume d'ado et je lance ce quatrième volet qui sort quand même... 11 ans après la troisième catastrophe. Le film est terminé alors qu'en penser ? Ben... disons que ça a commencé très mal avec une fois de plus le film dans le film (arrête avec ça Wes, depuis Freddy sort de la nuit c'est bon on a compris) qui nous montre en fait ce que l'on pourrait appeler des bandes-annonces pour Stab 6 et Stab 7. Mais le gros problème, alors que bien évidemment ces deux bandes annonces sont justement pas crédibles pour deux sous, on enchaîne avec le vrai film proprement dit et... et c'est tout aussi crédible/ridicule que ce que l'on viens de voir.

Scream 4 2Bon allez juste pour le plaisir, le côté incongru de la réponse de Jenny (Aimee Teegarden) qui alors que sa copine a disparu et est dans un stress pas possible nous claque au tueur le fait qu'elle a 84 de moyenne générale et un QI de 125. Ridicule et... ce n'est pas la bande-annonce de Stab 8 enchaînée aux autres mais bien Scream 4 qui commence réellement. Ca va être lourd, bien lourd même me suis-je dis... et ce à raison car ce qui va suivre est au final du même acabit et non, c'est bien Scream 4 et pas un Scary Movie (et pourtant...). Bon allez, continuons quand même la purge.

Scream 4 6Je sais (et je suis même persuadé) que la majorité des spectateurs a été enchantée de retrouver de tels acteurs comme David Arquette, Courteney Cox et Neve Campbell. Cela permet de "passer le témoin" à une nouvelle génération d'acteurs puis aussi... de les sortir de la naphtaline là où ils auraient dû rester au final. Malheureusement/évidemment ces trois là sont intouchables et impossible de les tuer à l'écran, ça doit être eux les boogeyman. Sydney qui va morfler et même laissée pour morte ne veut pas crever et Gale Weathers (Courteney Cox) qui comme par hasard sera frappée à l'épaule par le tueur et non dans une zone mortelle. Pff... on peut déjà leur préparer les biftons pour un Scream 5 s'il y a lieu.

Scream 4

Olivia (Amrielle Jaffe) ou le plus bel ouvrage du tueur

Entre Scream 3 et celui-ci, il s'en est passé des choses au niveau cinoche et niveau horreur, on a quand même bien dégusté avec Saw et Hostel pour n'en citer que deux. Donc on a quand même un joli plan craspec (photo juste au-dessus) pour rester "in". A ce propos c'est marrant, je n'ai pas pu m'empêcher de faire le rapprochement entre deux scènes de ce quatrième volet et des scènes de la version uncut du premier Scream trouvable qu'en laserdisc US ou dvd japonais. Il y a le moment où Rebecca (Alison Brie) tourne légèrement la tête pour bien regarder le tueur en face (comme la mort de Kenny le cameraman dans le premier en version uncut) ainsi que le plan craspec dont je parlais juste avant où l'on vois bien les intestins (comme la scène du petit copain de Casey toujours dans la version uncut). Enfin bref, allez voir par vous même ici.

Scream 4 9Pour terminer avec les "choses" qui me gavent (et je ne balance pas tout non plus, sinon ça va devenir un inventaire), il y a le moment où Gale Weathers place des caméras au Stab-o-Thon. Oui oui, Stab-o-Thon rien que ça, quelle imagination. Enfin bref, les caméras de Gale niveau discrétion c'est... autant qu'elle mette des caméras de plateaux tv avec cameraman derrière vu la taille de ses saloperies ridicules. Puis Dewey... moi je veux bien que l'on puisse tirer aussi mal mais quand on a sa position dans la police, on se sent vraiment en sécurité, tout comme le temps qu'ils mettent à arriver lorsqu'ils sont prévenus... Et la fin, avec l'allusion du tueur pas encore démasqué sur la blessure de Gale et qui mets la puce à l'oreille à Gale via Dewey lui répétant... trop nul, digne d'un policier de TF1. Allez j'arrête là sinon je vais commencer à balancer toutes les vannes qui tombent à plat comme "J'temmerde Bruce Willis" ou encore "J'suis gay t'étais pas censé me tuer". Quand je dis que Scream 4 tiens la route niveau cynisme de merde...

Scream 4 8Alors tout est-il à jeter dans Scream 4 ? Non. Mais un tout petit non quand même. J'ai bien aimé le coup du placard (vous verrez). Puis aussi de retrouver Hayden Panettiere dans le rôle de Kirby. Mais si, la cheerleader de Heroes. Toujours aussi jolie, un vrai régal. Puis aussi ce moment où le tueur fait comprendre qu'en fait il ne faut pas grand chose pour être célèbre et être le centre des médias et ce sans se casser le cul à bosser d'arrache pied comme un con. Un joli reflet de la génération Secret Story et consorts. Malheureusement ce propos intéressant est complètement noyé dans un cynisme général toujours aussi vomitif, la Scream touch quoi. Vous voyez, niveau positif pour moi y a pas grand chose en fait.

Scream 4 10

J'ai gagné la Scream Academy : "I'm a star !"

Alors plutôt que de commencer à dire ce que je pense de Wes Craven, je vais me remater Les Griffes de la Nuit pour me calmer. Puis prochainement attaquer mon billet sur L'Au-delà de Fulci, film que l'on peut classer cheap niveau effets spéciaux mais qui transpire profondément la sincérité et qui possède une âme. Deux choses dont la saga Scream est complètement dépourvue. Alors oui, Scream 4 est meilleur que Scream 3 mais... était-ce vraiment difficile ? De bouse infâme on passe à navrant, certainement un réel progrès pour un film qui trouvera des fans en masse à coup sûr.


Commentaires

    "J'temmerde Bruce Willis", et voilà la réplique dont je t'avais dite qu'elle ma plaisait. Sinon, je m'en tiendrai au 4, en sachant que j'ai laché le 3 presqu'au début; et je préfère aussi revenir sur un Krueger, ou un Terreur sur la ligne, Maniac , Vendredi 13, Psychose phase 3, Carnage, etc etc etc .....
    Abominable(2006) et Blood Camp(2011) m'ont quand même bien satisfaite

    Posté par tangokoni, 23 octobre 2011 à 18:54
  • Ah oui, ce fameux Return to Sleepaway Camp il me tarde de le voir enfin. Vais essayer de trouver le temps cette semaine

    Posté par Leatherface, 23 octobre 2011 à 22:12
  • Vi vi , celui-là même ; j'espère que tu ne seras pas déçu, je ne l'ai pas été, il n'y a qu'un petit truc qui est qd même ridicule, mais je te dirai ça aprés

    Posté par tangokoni, 24 octobre 2011 à 11:37
  • Oui oui, on en reparlera lorsque j'aurai écrit l'article dans la foulée

    Posté par Leatherface, 24 octobre 2011 à 12:35
  • personnellement, j'ai plutôt apprécié ce retour: au moins, la saga sait rire de ses propres codes et en joue. En tout cas, je préfère ce dernier chapitre au 3ème.

    Posté par Alice In Oliver, 24 octobre 2011 à 15:13
  • Content de lire enfin une critique qui n'est pas si gentil que ça envers ce Scream 4. Oui le film est sympa de par son auto-dérision, mais franchement je le trouve surestimé comme film.

    Posté par MaxLaMenace_89, 24 octobre 2011 à 15:21
  • à MaxLaMenace_89

    Ce que tu appelles gentiment auto-dérision est en fait pour moi un cynisme puant qui insulte les modèles du genre que cette saga pille depuis son premier épisode. Alors évidemment ce côté insultant est sournoisement traduit par hommage par les fans/critiques de la saga. Après à chacun de se faire sa propre opinion... la mienne est faite et ne va pas dans le sens de la marche.

    Posté par Leatherface, 24 octobre 2011 à 15:37
  • mouais

    perso, je l'ai vu ya peu de temps. Je me suis bien fait ch..r. c'est assez mou et prévisible.

    Posté par jegougou, 26 octobre 2011 à 00:37
  • à jegougou

    Ah ben un de plus pas fan, tout n'est pas perdu

    Posté par Leatherface, 26 octobre 2011 à 01:01
  • Si on mate les bonus des dvd de lucio fulci, on peut voir que les réalisateurs francais de film de genre (je ne me souviens plus des noms) ont cet avis sur les scream. Ils ne l'aiment pas beaucoup.
    Je trouve que la mise en abyme est une idée originale qui n'a pas beaucoup été exploitée au cinéma. La frontière entre hommage et cynisme est ténue mais il a quand même fait bouger le genre à une époque où finalement il n'y avait pas grand chose en matière de slasher.
    Wes Craven c'est quand même le réalisateur de films majeurs comme "la dernière maison sur la gauche"; "la colline a des yeux" et "les griffes de la nuit".
    Son film d'horreur le plus réussi reste quand même "la musique de mon coeur", c'est horrible!!!

    Posté par j-daemon, 26 octobre 2011 à 03:49
  • Des films que tu cites, à part Les Griffes de la Nuit, les remakes sont meilleurs que les originaux donc... Wes Craven est un réalisateur sur-estimé à mon sens et si faire bouger le genre c'est la pluie qui a suivie (Souviens-toi l'été Dernier, Urban Legend...) alors merci mais non merci

    Posté par Leatherface, 26 octobre 2011 à 05:10
  • Je déteste cette saga,je la trouve grotesque,j'ai essayé mais je trouve ça à chier.
    Les tueurs des Scream avec leurs fameux coups de mou dans les dernières vingt minutes ou quand il s'agit d'assassiner autres choses que des perso secondaires,ça m'agace.

    Posté par Varlin, 26 octobre 2011 à 08:38
  • à Varlin

    Ouf encore un, the world can be saved c'est rassurant

    Posté par Leatherface, 26 octobre 2011 à 13:42
  • Ah, j'apprécie qu'on égratigne ce quatrième opus, que je trouve vraiment surestimé. En voulant critiquer le remake, Wes fait lui même un remake, sauf que maintenant la surprise est éventée. Rien que l'ouverture qui parodie les Saw, je riais jaune. Si un film commence à faire de la mise en abîme en se comparant avec Saw, il tend le bâton pour se faire battre. C'est aussi clairement chiant que les icônes soient intouchables (alors que Wes massacrait le fan d'horreur dans le 2), que l'horreur recule au profit de l'humour... On a vraiment atteint le fond du sujet, alors si ils osent le 5...

    Posté par jamesluctor, 26 octobre 2011 à 15:35
  • à Jamesluctor

    Ne jamais dire jamais !

    Posté par Leatherface, 26 octobre 2011 à 15:39
  • Bonne parodie

    Vous êtes méchant avec Scream : c'est une très bonne parodie de films d'horreur avec un tueur ringard et pas menaçant pour un sous et des ados qui ont peur de lui en criant (screaming)

    Vivement ton test de l'Aldila de Fulci

    Posté par rodi, 28 octobre 2011 à 22:50
  • à Rodi

    Ouais c'est vrai ça : "Je vous demande de vous arrêter*"

    Normalement je bosse dessus (L'Aldilà) dans la nuit de lundi à mardi

    *Ballamou copyright

    Posté par Leatherface, 29 octobre 2011 à 19:13
  • à tous

    Bon ben... j'ai eu un petit accident à mon travail et du coup mon prochain article va être... décalé J'espère pouvoir m'y atteler le plus vite possible, là c'est vraiment la poisse.

    Posté par Leatherface, 31 octobre 2011 à 21:17
  • Mince, alors bon rétablissement Leather, et à très vite

    Posté par Tangokoni, 31 octobre 2011 à 22:13
  • Je doit surement faire partie de ses ados que tu décris parce que j'ai aimé ce film (bien que je ne le considéré pas comme un vrai film d'horreur mais plus comme de l'horreur burlesque - comme en témoigne les poursuites avec le tueur). J'adore ce cynisme (cette approche d'utiliser des codes que l'on dénigre est peut-être schizo, mais moi ça me plait beaucoup), j'ai adoré le coup du film dans le film dans le film (même si, je te l'accord, on à vu ça des centaines de fois) et j'ai aimé cette conversion dans l'humour (puisque, comme le dit le film, on ne peut plus surprendre).
    Et, pour couronner le tout, le coté intouchables des trois "idoles" est parfaitement cohérent avec les intentions du réalisateur de rendre ultra culte son premier Scream.
    Moi, j'ai beaucoup aimé

    Posté par 2flicsamiami, 12 novembre 2011 à 09:12
  • Désolé pour le retard mais en ce moment il n'y a strictement rien qui va (niveau boulot) et c'est parti pour aller de mal en pis. Je compte mettre un petit coup de cravache au blog samedi et dimanche prochain si... si rien ne rechange à nouveau

    En tout cas, même si nous sommes à l'opposé niveau avis sur ce... "film", bravo pour assumer pleinement ton avis. Mais vraiment Scream, avec la meilleure volonté du monde... j'y arrive pas

    Posté par Leatherface, 12 novembre 2011 à 17:17
  • ah enfin une critique négative sur ce sombre navet slasher de plus !! La saga, pour moi, s'arrête au 2 (que je préfère, honnêtement, au 1), donc en 1997. Ce fut d'ailleurs le dernier film regardable de Wes Craven.
    Que de géants réduits à la nullité aujourd'hui (Romero avec Land of Dead, Diary of the Dead et The Living-Dead, Carpenter avec The Ward, qui a mauvaise réputation, Cronenberg avec Spider, Argento (même lui !!!) avec Le Sang Des Innocents, Giallo, Dracula 3D (vu au Champo à Paris, quel désastre ! Assez pour que les anciens de la Hammer portent plainte !!) ou The Card Player).

    Triste époque que la nôtre, snif.
    Allez, c parti pour une soirée Poltergeist + Martin + Alien + Frayeurs + Prince of Darkness + Freddy 3, mes chéris des eighties

    Posté par hdef, 10 novembre 2013 à 12:29

Poster un commentaire