The Dead... Still Alive !!!

Billets sur le cinéma d'horreur, épouvante et fantastique

10 mars 2012

Runner... you are terminated

Logan's Run affiche

Réalisation : Michael Anderson
Pays : États-Unis
Année : 1976
Durée : 119 minutes
Imdb : tt0074812

2274, l'humanité a survécue à un holocauste nucléaire. Surtout une partie de celle-ci qui vit coupée du monde extérieur dans "La Cité des Dômes". Non seulement, il y a des survivants, mais les habitants ont continué à évoluer technologiquement. Ce sont des ordinateurs, qui régissent le moindre fait et geste des citoyens de la cité. Ils sont nourris, logés, soignés, et peuvent faire tout ce qu'ils veulent de leur vie complète sans le moindre effort ou le moindre travail ! Une vie entière dédiée au plaisir, oui mais, en échange ils doivent se sacrifier à 30 ans, dans la terrible cérémonie du Carrousel, pour le "Renewal". Une mort pour une vie, pour éviter le surpeuplement. Seulement, depuis plusieurs années, des citoyens cherchent à fuir cette échéance et deviennent de ce fait des fugitifs. (Affiche visualisable en cliquant sur l'illustration ci-dessus)

Logan_s_run

Je ne vais pas faire l'hypocrite et ne balancer que des louanges, ma première rencontre avec L'Âge de Cristal (le film) a été douloureuse. C'était en 1981 sur FR3 et je frétillais d'impatience avant sa diffusion. "Waouh, ils en ont fait un film !" clamais-je tout content. Pour moi L'Âge de Cristal c'était avant tout une série que j'adorais et qui avait été diffusée du 17 septembre au 17 décembre 1978 sur Antenne 2. Et j'étais devant mon poste de télévision à suivre les aventures de Logan 23, Jessica 6 et Rem l'androïde. La série a aussi été rediffusée la même année que celle du passage du film (1981) du 27 octobre au 26 novembre toujours sur Antenne 2. Évidemment j'avais encore répondu présent !

Poussez pas y en aura pour tout le monde !Mais revenons au film. Bref c'est tout content de voir ma série devenir un film que je me suis installé devant le poste de télévision couleur. Oui couleur, nous avions enfin pu (mes parents quoi) nous payer ce luxe à l'époque et changer notre poste noir et blanc. Bref le long métrage commence et c'est avec joie que je retrouve la Cité des Dômes. Mais... mais c'est qui lui ? Logan 5 ? Pourquoi plus 23 ? Et il est où Gregory Harrison nom d'un chien ? Et Francis 7 pourquoi plus Francis 14 ? Et il est passé où Randy Powell ? C'est n'importe quoi là, c'est quoi ce bazar ? Et... waouh ! Canon Jessica 6 ! Mais Heather Menzies (cliquez pas sur son nom hein...) n'est plus là non plus ? Les Salauds ! Michael Anderson, du haut de mes 10 ans mes petits poings auraient bien aimés "discuter" avec toi de certaines choses ! M'enfin merde quoi, Avec Star Trek ils avaient repris Shatner, Nimoy et toute la clique ! Pfft... trop dégoûté sur le coup.

Jenny Agutter juste superbeBon heureusement, une fois l'effet de surprise passé j'ai réellement pu apprécier le film. Puis Jenny Agutter dans le rôle de Jessica 6, trop jolie la madame (oui, j'étais encore innocent à cette époque moi !). Maintenant à plus de quarante ans j'ai quand même eu le temps d'apprendre pas mal de choses sur... Logan's Run (titre vo). La réalité des dates est bien différente de celle des passages à la télévision et à 10 ans je ne savais pas que le film datait d'avant la série et que cette même série était née du succès du film. Vu sous cet angle, cela change pas mal de choses et surtout explique le pourquoi des différences de casting. Mais Logan's Run, avant d'être un film puis une série c'est surtout... un livre ! Même DES livres d'ailleurs.

Logan_s_run_4

Jessica 6 (Jenny Agutter) et Logan 5 (Michael York)

Le premier livre est paru en 1967 avec pour auteurs William F. Nolan et George Clayton Johnson. Dans la première édition du livre on pouvait lire "bientôt le film" et il aura fallu attendre... 9 années ! Je pense qu'il n'est pas faux de penser que si le métrage a pu enfin voir le jour après plusieurs espoirs avortés, c'est grâce/à cause de choix permettant de diminuer son budget. Si je dis à cause, c'est qu'au final le film prend énormément de libertés par rapport au livre et il est impossible de parler de L'Âge de Cristal sans mentionner quelques notions importantes. Ne vous inquiétez pas, je ne compte pas faire un inventaire complet juste quelques points importants qui je l'espère vous donneront envie de lire le bouquin bien plus riche que le film et la série réunis !

Jessica 6 (Jenny Agutter) effarée et impuissanteLes différences majeures sont que dans le roman c'est le monde entier qui est sous le joug des ordinateurs dont le principal s'appelle "Le Penseur" (The "Thinker" en vo) et la Cité des Dômes n'existe pas. La date aussi est différente, le livre se déroule en 2116 (2379 pour la série et 2274 pour le film) mais surtout l'âge limite n'est pas de 30 ans mais de... 21 ans ! Pour expliquer ça, l'âge de Michael York qui incarne Logan 5 lors du tournage (34 ans) n'est pas étranger à ce fait. Ils n'ont pas osé faire comme Le Jour des Fous déjà chroniqué sur le blog avec une Caroline Munro jouant le rôle d'une ado alors qu'elle avait 36 ans lors du tournage. C'est juste pour l'anecdote hein, je ne mets pas ces 2 films au même niveau pour ce qui est du sérieux, faut pas déconner.

On est jeune, on est fou, on est... mortLes habitants de la Cité des Dômes possèdent un cristal de vie dans la paume de leurs mains (ce n'est plus le cas dans la série d'où une contradiction avec le titre français !). C'est grâce à lui qu'ils savent quand... quand ce sera la fin quoi. C'est aussi via ce cristal qu'ils peuvent être localisés par les limiers (Sandmen en vo) s'ils tentent de s'enfuir afin d'être... éliminés. Les limiers sont une sorte de police chargée de faire respecter cette limite d'âge à ceux qui refuse de se rendre au Carrousel. Le Carrousel est une cérémonie qui... ben qui au final donne le même résultat que la rencontre entre un fugitif (runner en vo) et un limier. A signaler que le Carrousel est une excellente trouvaille du film (reprise dans la série) car sur le support papier créé par William F. Nolan et George Clayton Johnson la mort n'est pas donnée en spectacle, les personnes âgées de 21 ans sont amenées à une maison du sommeil où elles sont euthanasiées. L'âge de la fin de vie ayant été reculé dans le film, les différentes couleurs du cristal sont différentes par rapport au livre.

Dans le roman, 3 couleurs composent la "Fleur" (nom du Lifeclock dans le roman) des citoyens :

- 0 à 7 ans, elle est de couleur Jaune
- De 7 à 14 ans, elle est de couleur Bleue
- De 14 à 21 ans, elle est de couleur Rouge.
Et de couleur Noire pour leur dernier jour, lorsqu'ils doivent se présenter dans les maisons du sommeil pour accepter la mort.

Il est à noter que dans le film, le lifeclock possède 2 couleurs en plus : le blanc et la verte. En fait, voilà ce que ça donne dans le film :

- 0 à 8 ans, elle est de couleur blanche
- 8 à 16 ans, de couleur jaune
- 16 à 23 ans, de couleur verte
- 23 à 30 ans, de couleur rouge
- 1 semaine avant la mort, clignotante rouge/noire
Le dernier jour de sa vie, de couleur noire

Logan_s_run_13

"Hum... je vais prendre celle-là !"

Autre différence et non des moindres, l'arme utilisée par les limier : le flame gun ! Dans le film, une seule utilisation : tuer. Dans le roman, il s'agit d'un pistolet 6 coups (comme ceux des westerns) mais en version futuriste et c'est en fait les balles qui ont une fonction particulière. Il n'a pas de position comme celui de la série (Paralyser, Tuer et Brûler). Le Sandman dans le livre tire sa balle, et en fonction de la balle tirée, elle correspond à une action précise.  Il y en a donc 6 :

1- Tisseuse (Tangler en version originale) qui sert à emprisonner les gens, dans un filet qui se resserre de plus en plus si le prisonnier bouge.
2- Anesthésique (Needler en version originale) qui libère un gaz soporifique lorsqu'elle touche le sujet ou un obstacle.
3- Explosive (Nitro en version originale) qui est aussi puissante qu'une grenade lorsqu'elle explose.
4- Gaz (Vapor en version originale) sert à faire un écran de fumée qui permet de s'échapper.
5- Déchireuse (Ripper en version originale) tue et déchiquette le sujet qui reçoit cette balle.
6- Chercheuse (Homer en version originale) : balle la plus terrible qui effraie les fugitifs. Cette balle est téléguidée par la température du corps humain (37°C) et elle atteint toujours sa cible, si elle est bien dégagée. Les Sandmen ne peuvent la tirer dans la foule car elle pourrait atteindre une autre personne. Lorsque le sujet la reçoit, elle détruit et brûle complètement son système nerveux. De la façon dont est décrit le rechargement de l'arme dans le livre, on peut le comparer aux barillets des magnum avec les balles qu'on insère dans le pistolet.

Logan_s_run_7

Le Carrousel, renaissance ou abomination ?

Pour clore avec les différences livre/film, Logan 3 (devenu Logan 5 dans le film) n'est pas un gars tout lisse mais est accroc à la drogue alors que Francis 7 a une double personnalité (personnage de Ballard complètement gommé dans le film et la série). Et les deux hommes sont juste des collègues, pas les meilleurs amis comme c'est le cas sur grand et petit écran. Et enfin le Sanctuaire... ce lieu extérieur à la Cité où l'on pourrait vivre heureux et sans limite d'âge et que chaque fugitif rêve de rejoindre. Endroit réel ou fantasmé ? Figurez-vous qu'à ce sujet le livre est complètement différent du film/de la série et que je ne compte pas vous dévoiler quoi que ce soit pour le lecteur n'ayant pas encore eu la chance de regarder l'un ou l'autre. Le Sanctuaire existe chez l'un et est un mythe chez l'autre, à vous de regarder le film ou de lire le bouquin pour le savoir.

Le moyen de transport de la CitéLogan's Run qui était envisagé comme une trilogie par son producteur Saul David et aussi par William F. Nolan n'a connu à ce jour qu'un seul film. La faute à MGM ayant vendu les droits à la chaîne TV CBS pour... 9 millions de dollars soit... le budget du film ! Mais ça c'est une autre histoire qui nous ferait glisser vers la série TV dont j'espère un jour écrire un article. Bref un seul film mais plusieurs livres ! En effet William F. Nolan a continué l'aventure sur papier (écrivant un second livre pensant qu'il serait adapté au cinéma avant le rachat de CBS) et par la suite en a écrit d'autres ! Logan's Run, Logan's World, Logan's Search, Logan's Return (introuvable de nos jours paru uniquement en format ebook), Logan's Chronicles (qui reprend les 3 premiers livres plus une nouvelle inédite) et enfin pour terminer à ce jour : Logan's Journey. Là où le bât blesse, c'est que seulement les deux premiers livres ont été traduits en français ! Les boules mais qui sait avec le futur remake on ne sait jamais...

La Cité des Dômes vue de l'intérieurJ'espère que tout ceci vous aura donné une envie : vous procurer le livre (même les deux, ceux disponibles en français). Mais maintenant revenons au film. Pour l'époque il a bénéficié d'un budget conséquent (9 millions de dollars si vous suivez) et bien que de nos jours les effets spéciaux puissent paraître désuets, à la 49ème cérémonie des Oscars le long métrage a obtenu l'Oscar des meilleurs effets visuels ! Le film fut même le premier à utiliser la technique de la "laser photography" pour figurer les hologrammes. Tout ceci plus le côté "maquettes" donne un charme fou à L'Âge de Cristal, du moins c'est mon avis personnel. Faut savoir se plonger un minimum dans le contexte, c'est à dire ne pas oublier la date du film : 1976 !

Logan_s_run_10

Holly 13, Farrah Fawcett !

Alors pour un jeune public ne pas faire l'erreur de croire que c'est un film fauché, bien au contraire ! L'Âge de Cristal bénéficie aussi du choix judicieux d'avoir utilisé des décors existants, par exemple l'architecture très moderne pour l'époque des buildings à Dallas. Selon Dale Hennesy, à la direction artistique sur le film, ces différents choix d'utilisation de décors existants auront permis d'économiser la bagatelle de 1 million et demi de dollars ! Puis je ne peux pas omettre la présence au casting d'une certaine Farrah Fawcett-Majors. Pff... fallait au moins valoir 3 milliards* pour réussir à conquérir la belle, impossible de lutter.

Jenny... appelle-moi !Je le répète, L'Âge de Cristal possède un charme fou. Puis bon, Jenny Agutter et Farrah Fawcett sur la même affiche quoi. Et malgré tous les changements liés à l'adaptation livre/grand écran, la grande force de L'Âge de Cristal c'est son histoire et on suit avec un vif intérêt la fuite de Logan et Jessica poursuivis par Francis. Jessica peut-elle faire confiance à Logan qui est quand même un limier à la base ? Francis va-t-il réussir à les arrêter ? Qui a-t-il en dehors du Dôme ? Le Sanctuaire existe-t-il réellement ? Que de questions... Je reconnais que le robot Box n'est pas des plus inspiré niveau design et que la fin, en fait la manière dont l'ordinateur est rendu "fou" sent la facilité pour terminer le récit mais franchement sur la longueur rien de rédhibitoire. Je possède le premier dvd édité chez MGM qui sera repressé plus tard à l'identique chez Warner. Le pressage n'est pas top, pour info le film fait 3,66 gigas pour un film de 159 minutes ! Reste donc le blu-ray paru aux Etats-Unis fin 2009 qui possède une piste audio française (mono) et des sous-titres mais... celui-ci ne reprend toujours pas les suppléments du laserdisc collector !

Francis 7 (Richard Jordan) veut récupérer LoganÊtes-vous prêt à pénétrer dans la Cité des Dômes (en fait cette appellation est de la série, dans le film le terme employé est la Cité) et surtout aurez-vous le courage de défier les limiers pour avoir l'espoir de vivre plus longtemps ou... moins si ces mêmes limiers vous attrapent ? Pour prendre conscience de ce que tout cela implique, je vous invite à regarder le film ainsi que la série dans la foulée et pourquoi pas, si l'aventure vous botte tout comme moi, de vous procurer le livre pour encore plus de richesse ! Je termine en remerciant Alexis de l'excellent site L'Univers de L'Âge de Cristal pour son aide si précieuse et sans qui cet article n'aurait jamais eu cette forme. Dépêche-toi runner, il ne suffit pas d'un Ankh en guise de clé pour s'en sortir...

*Pour les plus jeunes, son mari jusqu'en 1982 était Lee Majors connu entre autre pour L'Homme qui valait trois milliards.

Plus d'images du film, c'est ici.


Commentaires

    Je l'ai commandé avant hier,je verrais ce que ça donne

    Posté par Duncan, 10 mars 2012 à 22:05
  • Excellent ! Moi j'avoue que s'il sort un jour en blu-ray chez nous, je pense craquer malgré le manque de bonus

    Posté par Leatherface, 10 mars 2012 à 23:01
  • j'ai le BR qui est pas mal du tout, nettement supérieur au dvd sorti il y a longtemps. Je l'ai revu la semaine dernière.
    Tu m'as donné envie de lire les livres en tout cas

    Posté par jerome, 11 mars 2012 à 07:48
  • Très bonne nouvelle
    J'espère justement que le futur remake sera plus une adaptation du livre et non du film. Rien n'est moins sûr...

    Posté par Leatherface, 11 mars 2012 à 10:02
  • Je me rappel bien de la série, mais je ne savais pas qu'il y avait eu un film, ça m'a donné envie de le voir...!

    Posté par FRANCKLIN29, 11 mars 2012 à 23:39
  • Comme quoi, lorsque l'on dit que la série est plus populaire que le film en France (contrairement aux États-Unis) c'est pas pour rien

    Normalement très prochainement sur le blog : 7 questions posées à... Heather Menzies ! Heather Menzies est Jessica 6 dans la série et elle a gentiment acceptée de répondre à quelques questions pour The Dead... Still Alive !!!

    Posté par Leatherface, 12 mars 2012 à 08:40
  • Voilà qui m'a l'air délicieusement kitch... On l'attendit depuis un certain temps, cette chronique, alors quel plaisir d'n lire chaque ligne ! Carrément envie de le découvrir maintenant, je jetterai un coup d'oeil aux prix dans le commerce...

    Posté par jamesluctor, 17 mars 2012 à 22:25
  • Content d'avoir pu t'y pousser

    Posté par Leatherface, 17 mars 2012 à 22:27
  • Si je comprend bien, un film qu'il faut avoir vu.
    D'ailleurs, dans ton exposition de l'histoire, ça ma fait un peu pensé au dernier film de Niccol, Time Out, avec cette police qui surveille le temps de vie. Peut-être que Niccol s'est inspiré du film (ou des romans).

    Posté par 2flicsamiami, 18 mars 2012 à 11:36
  • Possible... N'ayant pas vu Time Out je ne peux pas confirmer

    Posté par Leatherface, 18 mars 2012 à 11:40
  • Film 1976.

    Bravo pour cet article !
    2 choses à propos de ce film : Robox est vraiment craignos et date malheureusement le film immédiatement à son apparition : pire, il le vieilli ! Mais si vous avez le Blu Ray, en regardant bien dans son corps, vous verrez toute l'équipe de tournage autour de lui !
    Enfin, une anecdote que Michael York a confié à un fan aux US lors d'une séance de dédicaces. Le fan lui avait amené une réplique du Flamegun Fonctionnel. Michael York lui a alors confié, qu'il a toujours eu la trouille d'utiliser ce props, et qu'il était galère dans son utilisation. Et que, de ce fait, à chaque fois qu'il tirait avec : il essayait de le tenir le plus loin possible de lui ! Ah ! Ces acteurs, ils ne savent pas la chance qu'ils ont d'avoir de tels joujoux !

    Posté par Alex_Logan_Five, 21 mars 2012 à 01:56
  • Je connaissais l'anecdote Maintenant reste à savoir si à Migennes 2013 je dois venir en combinaison ignifugée

    Posté par Leatherface, 21 mars 2012 à 18:56
  • OK. Merci à toi pour ton article.

    Posté par Sandman1, 09 juillet 2013 à 14:21

Poster un commentaire