The Dead... Still Alive !!!

Billets sur le cinéma d'horreur, épouvante et fantastique

28 juin 2012

Farrah Fawcett en Barbarella

Saturn 3 affiche

Bon ben voilà c'est bon, Jérôme a posté la vidéo hier comme prévu. Donc ne pouvant pas faire l'impasse sur cet événement (Farrah Fawcett quoi bordel !), je la poste à mon tour avec ce petit décalage d'une journée. La scène se situe à approximativement 25 minutes de métrage, lorsque James (Harvey Keitel) construit son robot Hector. Sur la vidéo postée à la fin de cet article, le 100% inédit commence à exactement 2 minutes et se termine à 3 minutes et 5 secondes. Puis en même temps on peut constater à quoi ressemble Saturn 3 doublé en allemand.

Saturn 3 inedit 1 Saturn 3 inedit 2

Saturn 3 inedit 3 Saturn 3 inedit 4

Pourquoi ces images ? Juste au cas où, après "l'épisode" de la scène inédite de Piranha 3D (consultable ici), je prends mes précautions pour qu'il reste quelque chose. En effet, même après plusieurs années, You Tube peut supprimer la vidéo illico et envoyer des menaces car bien évidemment je suis un criminel fou qui ne le sait pas. Enfin bref, place à la vidéo en espérant un jour pouvoir assister à d'autres scènes coupées comme celle où Hector "s'occupe" du cadavre de James pour se faire... une nouvelle tête.

Pour aller directement sur la chronique du film c'est ici.

Posté par Leatherface à 10:51 - Scènes inédites - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 juin 2012

La station Titan ne répond plus

Saturn 3 affiche

Je pense que c'est assez clair, Saturn 3 je suis fan. Il y a plusieurs articles consacrés à ce film sur le blog (dont un sur la véritable raison de l'éviction de John Barry, cliquez ici) et le revoici donc sur le devant de la scène car très prochainement (genre demain ?) Jérôme Wybon de Forgotten Silver va poster la scène inédite du film (en version allemande, j'ai eu la chance de visionner la vidéo) où Farrah Fawcett arbore une tenue digne de Barbarella. En attendant de voir ladite scène, voici quelques lobby cards espagnoles pour tenir jusque là. Under pressure !

Saturn 3 lobby card espagnole 1 Saturn 3 lobby card espagnole 2 Saturn 3 lobby card espagnole 3

Saturn 3 lobby card espagnole 4 Saturn 3 lobby card espagnole 5 Saturn 3 lobby card espagnole 6

Saturn 3 lobby card espagnole 7 Saturn 3 lobby card espagnole 8 Saturn 3 lobby card espagnole 9

Pour aller directement sur l'article c'est ici.

Posté par Leatherface à 11:27 - Lobby cards/Press kit - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 juin 2012

An epic drama of adventure and exploration

2001 logo

Hier soir 23h30 pas moyen de dormir. Et si j'en profitais pour mater mon blu-ray toujours pas déballé de 2001: A SPACE ODYSSEY ? C'est donc ce que j'ai fait avec le casque sur les oreilles pour ne réveiller personne dans la maison. L'immersion a été totale, le monolithe m'a une fois de plus fait fonctionner le cerveau à 200 km/h et... et je suis monté ensuite me coucher. Une chronique dédiée au film prochainement ? Wait & see...

2001 lobby card 1 2001 lobby card 2 2001 lobby card 3

2001 lobby card 4 2001 lobby card 5 2001 lobby card 6

2001 lobby card 7 2001 lobby card 8

11 juin 2012

J'ai besoin de ce boulot comme un lépreux a besoin d'un miroir

Elvira, Mistress of the Dark affiche

Elvira press promo 1 Elvira press promo 2 Elvira press promo 3

Elvira press promo 4 Elvira press promo 5 Elvira press promo 6

Elvira press promo 8

Posté par Leatherface à 15:20 - Lobby cards/Press kit - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 juin 2012

Dans l'espace, personne ne vous entend crier

Alien logo

Lobby card 1 Lobby card 2 Lobby card 3

Lobby card 4 Lobby card 5 Lobby card 6

Lobby card 7 Lobby card 8

 

Lobby card 1 Lobby card 2 Lobby card 3

Lobby card 4 Lobby card 5 Lobby card 6

Lobby card 7 Lobby card 8

Posté par Leatherface à 22:06 - Lobby cards/Press kit - Commentaires [4] - Permalien [#]

01 juin 2012

Space Jockey inside

Prometheus affiche

Réalisation : Ridley Scott
Pays : États-Unis
Année : 2012
Durée : 124 minutes
Imdb : tt1446714

Une équipe d’explorateurs découvre un indice sur l’origine de l’humanité sur Terre. Cette découverte les entraîne dans un voyage fascinant jusqu’aux recoins les plus sombres de l’univers. Là-bas, un affrontement terrifiant qui décidera de l’avenir de l’humanité les attend (Affiche visualisable en cliquant sur le logo)

Prometheus 1

Ca y est, je l'ai vu. J'ai enfin pu assister à la projection du film que j'attendais comme le messie depuis que sa future existence soit parvenue à ma connaissance. C'est fait et toute cette pression peut enfin s'évacuer de mon cerveau. Ben oui, toutes ces données comme Ridley Scott revenant à la science fiction, l'univers du film Alien de retour, Prometheus (le film dont il est question bien évidemment) semblant être bien plus qu'une banale préquelle sans trop de surprises, des révélations sur le "Space Jockey"... Tout ceci ainsi que bien d'autres choses dont je passe l'énumération m'ont fait rêver et fantasmer jusqu'à la date fatidique.

Arrivée du PrometheusEt en effet, pour ce qui est d'avoir un minimum d'ambitions, Prometheus se pose là avec rien de moins qu'une hypothèse sur... l'origine de la vie ! Oui, rien que ça. C'est quand même bien plus ambitieux dans l'idée qu'un simple film horrifique de série B non ?  2001, l'Odyssée de l'espace n'est pas loin. Pour revenir à la réalité, c'est à dire sur moi-même, je me suis rendu au cinéma le matin même afin d'y retirer mes places. Pas envie d'arriver dans l'après-midi pour constater "complet" sur l'affichage de la salle sans avoir eu le temps de retirer les précieux billets. Au sujet de cette idée de retirer les places le matin même... comment dire... d'accord c'était le mercredi 17h45 mais nous étions en tout et pour tout 23 dans la salle !

Alors LV-223, aussi craignos que LV-426 ?J'espère vraiment que cette "désertion" soit uniquement dû au fait de l'horaire et non d'un désintérêt total vis-à-vis du dernier film de Ridley Scott. L'avenir me le dira mais en tout cas c'était très cool pour ma pomme niveau calme et placement dans la salle, par contre niveau brouzoufs pour la 20th Century Fox... Mais revenons à nos moutons et à Prometheus. Impossible de ne pas faire une petite parenthèse sur Alien car pour ma part, le summum de l'excitation c'est surtout la justification promise dans Prometheus de la présence de l'extraterrestre mort assis à son poste de pilotage, le fameux Space Jockey qui avait coûté à l'époque de Alien la bagatelle de 500 000 dollars ! Et là, t'as le kiki tout dur quoi. A ce sujet il est intéressant de connaître l'avis de Ridley Scott, de ce qu'il en pensait lors du tournage de Alien (ainsi que de la présence des oeufs).

Prometheus 4

L'horreur sera bien présente !

A l'époque, j'ai été sidéré que personne ne me pose de questions sur cet élément mystérieux du film. Mais si on me l'avait demandé en 1978, j'aurais volontiers expliqué que dans mon esprit, ce vaisseau étranger ne pouvait être qu'un vaisseau de guerre (...) Et pour revenir à votre question sur les oeufs stockés dans ses cales, pour moi, il ne faisait aucun doute qu'il s'agissait d'une cargaison extrêmement dangereuse, d'un stock d'armes mortelles. Ces êtres étaient de toute évidence trop organisés pour ne pas avoir voulu transporter tout cela ailleurs sans raisons valables. Les deux questions qui restaient donc en suspens depuis Alien étaient "A quoi devait servir cette cargaison ? Et où devait-elle être acheminée ?"*.

Quand je vous dit que c'est beau !Incroyable de lire que personne n'ait posé la question au réalisateur alors que lorsque l'on visionne Alien, c'est la première chose qui vient à l'esprit ! Je n'arrive toujours pas à croire qu'aucun journaliste n'ait abordé le sujet... enfin bref, toujours est-il que de pouvoir en savoir plus (33 ans plus tard tout de même !) via la toile d'un écran de cinéma, c'est pas plus mal. "Bon alors, il vaut quoi bordel Prometheus au final ?". Du calme et commençons par le début. Je passe la toute première scène pour ne pas spoiler le côté explication sur l'origine de la vie. Nous faisons ensuite la connaissance de deux scientifiques, Elizabeth Shaw (Noomi Rapace ex-punkette marquante du film Millenium version norvégienne) et Charlie Holloway (Logan Marshall-Green vu dernièrement dans le film Devil) en pleine exploration d'une caverne située sur l'île de Skye, au large de l'Écosse.

Ami ou ennemi ?Dans cette caverne ils découvrent des peintures rupestres représentant selon eux des extraterrestres semblant les inviter à les rejoindre sur leur planète. Le fait le plus troublant, c'est que ce n'est pas la première fois qu'ils découvrent ce qu'ils interprètent comme une "invitation", leurs études de différentes civilisations anciennes semblent montrer que les hommes ont reçu l'aide d'une espèce avancée, qui pourrait expliquer l'origine de l'humanité. La compagnie Weyland (qui n'a pas encore fusionnée avec Yutani), fascinée par ces découvertes va financer ce voyage vers l'inconnu si prometteur. Et toi spectateur, tu embarqueras aussi à bord du vaisseau Prometheus, vaisseau scientifique dernier cri, vers le planétoïde LV-223 afin d'y découvrir...

Prometheus 7

Les armes de destruction massive de Saddam ?

Afin d'y découvrir... le prix d'une place de cinéma ! Hors de question d'en dire plus, faut pas déconner je refuse de gâcher tout ce que le film peut vous apporter à titre personnel. Je vais maintenant pour terminer aborder mon opinion vis-à-vis du dernier métrage de Ridley Scott. Pour ma part j'ai adoré Prometheus ! Bien que mon gavage d'informations avant sa vision ait un peu terni l'effet de surprise sur plusieurs éléments, je suis malgré tout resté tout du long "à fond dedans" ! La grande claque c'est surtout l'esthétique du film. C'est beau à s'en crever le yeux (à ne pas faire hein, c'est juste une image), ici hors de question d'oser parler d'un film de série B, c'est le grand A !

Alors là, t'as le kiki tout dur quand tu vois ça !Outre son esthétique parfaite dû en grande partie à H.R. Giger et à l'artiste russe Gutalin dont Ridley Scott a fait bon usage, il ne faut pas oublier l'apport de quelque chose qui est constamment conspué : la 3D. Je ne vous cache pas qu'à ce niveau je suis à la ramasse n'ayant vu en tout et pour tout qu'un seul film avec cette 3D nouvelle génération (c'est à dire pas anaglyphe avec lunettes rouge/bleu), c'était sur Destination Finale 5. J'avais pris une sacrée claque. Mais ici, la 3D n'est pas là pour des effets chocs à outrance, elle habille le film et ce d'une fort belle manière ! Entre toutes les représentations sous forme d'hologrammes (on est dans un film de SF) et les indications fournies lorsque l'on voit à travers les casques des protagonistes, c'est le bonheur à tous les étages. Puis l'aspect horrifique n'a pas non plus été oublié, pour exemple cette scène de la césarienne bien stressante.

De la SF horrifique bien comme il fautJe ne peux en dire plus (quelle frustration !) risquant de spoiler un maximum, mais j'espère pouvoir discuter dans les commentaires avec vous sur certains points. Dans les points négatifs je peux juste dire que je m'attendais peut-être à un peu plus de consistance pour certains personnages, sauf bien évidemment pour Noomi Rapace et Michael Fassbende (jouant le rôle de l'androïde David 8) qui sont parfaits. Puis quelques petites incohérences, mais rien de rédhibitoire. Ne prenez pas Prometheus pour une simple préquelle à Alien, celui-ci a réussi à se démarquer et à avoir une identité propre. Il apporte énormément à cet univers et on ne peut qu'être impatient à... une suite car la fin ouverte laisse la place à des possibilités encore plus folles ! Dépendant de son succès au box-office, je croise les doigts pour qu'une nouvelle saga voit le jour !

*Source L'Écran Fantastique hors-série n°16 Prometheus & la saga Alien


Prometheus trailer vost par Deadstillalive