The Dead... Still Alive !!!

Billets sur le cinéma & la littérature (principalement horreur, épouvante, SF et fantastique).

24 septembre 2021

Salve !

Une couverture magnifique

"Installés sur la planète Détritus depuis des décennies, les derniers survivants de l’espèce humaine tentent de résister aux attaques répétées des Krell, un mystérieux peuple extraterrestre. Dans ce monde rythmé par les batailles spatiales, les pilotes sont vénérés comme des héros et font frissonner les nouvelles générations prêtes à en découdre. Parmi eux, Spensa rêve depuis l’enfance de piloter son propre vaisseau et de prouver son courage.

Car elle est la fille d’un lâche. Son père, l’un des meilleurs pilotes de la Force de Défense Rebelle, a été exécuté lors de la bataille d’Alta après avoir déserté le combat, et cet héritage pourrait bien coûter à Spensa sa place au sein de l’école de pilotage.

Plus que jamais déterminée à voler, elle redouble d’effort pour trouver sa place au sein d’une escouade de pilotes et convaincre sa hiérarchie que la lâcheté n’est pas héréditaire. Sa découverte accidentelle d’un vaisseau depuis longtemps oublié pourrait bien changer la donne…"

Oui. Oui je n'avais jamais lu un seul livre de Brandon Sanderson avant Skyward - Vers les Etoiles. Je sais que c'est un auteur prolifique avec plusieurs sagas à son actif mais bon... j'ai aussi des circonstances atténuantes. En fait non, à bien y réfléchir j'ai juste lâché la lecture sans explications alors que lorsque j'étais enfant, je lisais non stop. Même mes parents me forçaient à sortir pour réussir à me "socialiser" pendant que moi je ne pensais qu'à lire encore et encore dans ma chambre. Et non, ce n'était pas des Playboy hein ! Aujourd'hui j'ai 50 ans, connu un trou littéraire de plus d'une trentaine d'année mais... salve* ! nous ne sommes pas ici pour parler de moi, mais de ce roman dont je vous invite à cliquer sur la jaquette pour l'agrandir afin de profiter pleinement de sa splendide illustration.

Vers les étoiles-rival-skyward-yosu-92-final

Spensa se reposant dans sa découverte accidentelle.

Qu'ai-je donc pensé de ce premier tome Vers les Etoiles de cette saga nommée Skyward ? Car oui, il y a d'autres livres mais j'avoue être incapable de vous donner le nombre total de tomes prévus. Au moment où je rédige cet article, tout ce que je sais c'est que le tome 2, Astrevise, est paru dans notre langue et que le troisième (Cytonic) n'existe pour l'instant qu'en VO et je ne sais pas si celui-ci clos la saga. Si vous êtes au courant du nombre total de parutions prévues, n'hésitez pas à me le dire car... pas de suspense, je vais continuer la lecture de cette saga. En effet, à peine refermé ce Vers les Etoiles que j'ai dans la foulée entamé Astrevise. - Ajout : cette saga devrait comporter 4 tomes -

Citation : "Si vous ne pouvez pas arriver en avance, arrivez au moins avant d’être en retard."

Ce qu'il y a de très agréable avec Vers les Etoiles, c'est que ce n'est pas du tout de la SF bourrée d'explications métaphysiques pour en mettre plein la vue mais qui, au final, donnerait plus des maux de tête qu'autre chose à toute personne lambda. On ne va pas se mentir, une discussion pointue sur la scission de l'atome ça doit être super cool mais... entre savants. Ici, même si l'auteur emploi bien quelques termes techniques sur les équipements ou encore les figures/manoeuvres que font les vaisseaux, cela ne rebute pas le lecteur. La lecture reste fluide tout du long et on s'étonne du nombre de pages lues lorsque l'on est amené à faire une pause.

Vers-les-etoiles-Skyward-Tome-1b

Spensa, identifiant de vol : Spin.

J'espère que vous avez lu le résumé débutant ce billet car il explique fort bien les bases de ce qui nous attend et ce sans spoil. D'ailleurs n'ayez crainte, il n'y aura aucun spoil dans mon article, hors de question de vous gâcher quoi que ce soit. Parce ce que des révélations, nous allons en avoir ! C'est pour cela que les pages s'enchaînent sans que l'on s'en rende vraiment compte, on veut savoir ! Oui, on veut savoir pourquoi les derniers survivants de l'espèce humaine sont installés sur Détritus (un nom qui vend du rêve vous ne trouvez pas ?). Oui, on veut savoir ce qui s'est passé avec le père de Spensa lors de la bataille d'Alta. Lâche ou pas lâche ? Qui sont les Krell ? Spensa va-t-elle réussir à vivre sont rêve, c'est-à-dire devenir pilote ? String ou culotte ? Euh... je m'égare là, désolé.

Illustration de la VO

En plus de toutes ces questions, le récit nous présentera plusieurs personnages attachants dont certains nous quitterons prématurément. Young Adult ou pas, il est quand même question d'une guerre, ne l'oublions pas ! L'histoire alternant fort bien entre la vie sur Détritus (et ses cavernes), l'entrainement à la base de la Force de Défense Rebelle et les batailles spatiales. Certains des protagonistes au premier abord antipathiques s'avèreront au final tout aussi attachants et touchants. Je n'oublierai pas de parler des sentiments amoureux de notre héroïne qui... ouf ! Sont juste ce qu'il faut, pas d'amourette cul cul à l'eau de rose qui d'éternise plombant le récit. Spensa est dans les prémices, intriguée par... bien essayé mais pas de spoil j'ai dit ! Allez, il est temps de conclure et je finirai en disant que ce premier tome nous donne les réponses nécessaires évitant toute frustration et surtout nous pose de nouvelles questions qui promettent un tome 2 tout aussi intéressant. Et à titre personnel, comme dit en ouverture, n'ayant jamais lu du Brandon Sanderson avant celui-ci, inutile de vous dire que je vais m'intéresser aux autres romans de cet auteur. Bref, carton plein pour ce Vers les Etoiles.

*juron employé par les personnages du roman. Notre merde/putain du futur quoi.

  • ISBN-10 ‏ : ‎ 2253260460
  • ISBN-13 ‏ : ‎ 978-2253260462

Posté par Leatherface à 07:12 - Livres/Magazines - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire