The Dead... Still Alive !!!

Billets sur le cinéma & la littérature (principalement horreur, épouvante, SF et fantastique).

16 octobre 2021

Silliàs gamër, Silliàs abetüs*

Une couverture magnifique

Il fut un temps où les Alchimistes nourrissaient le Haut et Bas- Monde de leurs inventions merveilleuses, produits de magie et de science. Une époque révolue depuis que les Industriels ont éradiqué les Alchimistes et leur formidable savoir. Pourtant, on raconte qu'à l'aube de leur disparition, ils auraient caché leur fabuleux trésor dans une cité secrète...

Quatre siècles après la Grande-Fracture, les habitants du Bas-Monde traversent une ère obscure et rétrograde, tandis que le Haut-Monde, figé depuis l'extinction des Alchimistes, demeure inaccessible et fait l'objet de tous les fantasmes. Originaire du Bas-Monde, Prudence vit en paria car elle voit l'avenir en rêves. Une nuit, son village est attaqué par des pirates du ciel. Enlevée et enrôlée de force à bord de L'Héliotrope, un navire volant à la sinistre réputation, la jeune orpheline découvre un nouvel univers, celui du ciel et de ses pirates. Prudence fait la connaissance des membres de l'équipage, qui ne tardent pas à lui révéler leur secret : ils détiennent un indice, menant à une série de " clefs " disséminées dans le monde, qui permettrait de retrouver la cité des Alchimistes...

Voilà ça y est, lecture terminée et je viens à peine de refermer le livre. Alors que dire de ce premier tome (il y en aura 3 en tout) baptisé l'Héliotrope ? En plus, c'est une première pour moi car c'est mon premier roman steampunk ! Autant le steampunk en jeux vidéo je connais depuis des lustres et ça me fait me remémorer une pléthore de titres parus sur Amiga (The Chaos EngineBansheePerihelion...). Autant en terme de lectures, c'était le néant absolu. Et qu'en plus de tout ça, l'auteur nous transporte dans de la piraterie à bord de... bateaux volants ! Comment ne pas penser au cultissime RPG paru pour la première fois sur Sega Dreamcast : Skies of Arcadia ? Dès le départ, ce roman avait tout pour me plaire et je n'ai pas été déçu !

L'héliotrope en route pour l'aventure.

Comme d'habitude, aucun spoil et je resterai le plus vague possible pour ne rien gâcher aux futurs lecteurs. Quand aux autres, ils savent déjà de quoi il est question donc pas la peine de paraître rébarbatif. Je vais juste simplement vous donner mon avis (OK, vous avez déjà compris que c'est plus que positif) et mon ressenti. Parce que l'on peut dire tout ce que l'on veut sur Steam Sailors, mais une chose est certaine : on ne s'ennuie pas et dans ce premier volet il se passe pas mal de choses !

PrudenceNous allons donc suivre l'histoire de la jeune Prudence, déposée devant un couvent à l'âge de trois ans. Oui, ça commence plutôt mal pour la petite considérée comme une "irrégulière" par les autres, c'est à dire une sorte de "mutante" aux pouvoirs extra-sensoriels mal définis. Bref, une enfant rejetées par tous et qui se fera enlevée par des pirates et qui vivra une aventure riche en rebondissements et dépaysement. Si l'on pense pirate, on pense trésor et le roman ne déroge pas à cette règle avec un jeu de pistes/énigmes pour le découvrir. Qui a dit un Indiana Jones/Benjamin Gates dans les airs ? Là où le livre fait très fort, c'est déjà dans son esthétique. L'objet en lui-même est juste magnifique. De la couverture jusqu'au plan du bateau présent dès les premières pages, c'est un sans faute. On se surprend à revenir justement à ce plan lorsque Prudence déambule dans l'univers labyrinthique de l'Héliotrope. J'ai aussi le tome 2 en ma possession et inutile de vous dire que je répondrai présent le 10 novembre pour le tome 3 ! Esthétiquement parlant, ces 3 livres en mettront plein les mirettes dans votre bibliothèque.

Citation : "Ne perds pas ton temps à te demander quelle est la signification de tout ça, parfois il faut accepter de fermer les yeux pour y voir plus clair."

EzekielJe ne mens pas en vous disant que j'ai tout apprécié dans ce roman. De l'univers aux divers personnages riches et variés, ce fut un plaisir de chaque instant. Et rien de douteux ne vient entacher cette impression. Parce que l'on ne va pas se voiler la face, une jeune gamine face à une ribambelle d'hommes, de surcroît des pirates qui n'ont aucun scrupule à piller voire à tuer de sang froid... il aurait été très facile de sombrer à un moment ou un autre dans le graveleux malaisant au possible. Mais non, rien ne vient perturber cette bouffée d'air frais que procure l'aventure. Alors oui, j'ai hâte d'enchaîner illico presto sur le tome 2 pour retrouver l'équipage : Théodore Mousquet le capitaine, Ezekiel, Petrus, Sergeï, Gareth... ainsi que bien évidemment l'Héliotrope, ce bateau indissociable de son équipage dont Prudence est la dernière recrue (quoique...). Oups j'oubliais ! Il y a aussi les "méchants" tout aussi intéressants comme un certain Magnus qui je l'espère sera aussi présent pour la suite de l'aventure. Mais juste avant, je vais me permettre une incartade et commencer le premier tome de Elvira Time, nommé Dead Time pour savoir si ça tient la route afin d'acheter les trois autres volets suivants avant que ceux-ci ne soient plus à la vente. Mais ceci est une autre histoire que j'espère venir conter ici si tout se passe pour le mieux. Sur ce, je vous souhaite de bonnes lectures et ne tergiversez pas pendant des plombes, procurez-vous ce Steam Sailors d'urgence !

*"se reconnaître et se taire" en cryptancrien, langue morte utilisée par les alchimistes

  • ISBN-10 ‏ : ‎ 2354887752
  • ISBN-13 ‏ : ‎ 978-2354887759

Posté par Leatherface à 17:37 - Livres/Magazines - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire