The Dead... Still Alive !!!

Billets sur le cinéma d'horreur, épouvante et fantastique

03 novembre 2013

Houston, on a plus qu'un problème

Gravity affiche

Réalisation : Alfonso Cuarón
Pays : États-Unis
Année : 2013
Durée : 91 minutes
Imdb : tt1454468

Pour sa première expédition à bord d'une navette spatiale, le docteur Ryan Stone (Sandra Bullock), brillante experte en ingénierie médicale, accompagne l'astronaute chevronné Matt Kowalsky (George Clooney). Mais alors qu'il s'agit apparemment d'une banale sortie dans l'espace, une catastrophe se produit. Lorsque la navette est pulvérisée, Stone et Kowalsky se retrouvent totalement seuls, livrés à eux-mêmes dans l'univers. Le silence assourdissant autour d'eux leur indique qu'ils ont perdu tout contact avec la Terre - et la moindre chance d'être sauvés. Peu à peu, ils cèdent à la panique, d'autant plus qu'à chaque respiration, ils consomment un peu plus les quelques réserves d'oxygène qu'il leur reste. Mais c'est peut-être en s'enfonçant plus loin encore dans l'immensité terrifiante de l'espace qu'ils trouveront le moyen de rentrer sur Terre... (Affiche visualisable en cliquant sur le logo)

Le télescope spatial Hubble en réparation

Ca y est, j'ai enfin pu voir le film dont on parle tant. Mais j'ai eu de la chance car à part qu'il s'agit de Sandra Bullocks et George Clooney en pleine mouise dans l'espace, je n'ai pas été victime de spoiler. Spoiler est un bien grand mot, ce n'est pas Usual Suspects non plus, l'intérêt étant ailleurs avec Gravity. Intérêt ? Oui je sais, j'en connais qui crient justement à l'intérêt proche du zéro et ce même à la sortie de la salle ! Pour ma part, j'avoue que je suis assailli de plusieurs questions relatives au film. Et j'oubliais le plus important sur les autres critiques, celles dithyrambiques : il y aurait un avant et un après Gravity. C'est tout ou rien quoi, intérêt zéro pour les uns ou révolution cinématographique pour les autres. Alors au final, sur quel pied danser ? Déjà que je ne sais pas danser, c'est pas gagné cette histoire.

Ne pas céder à la panique !

Le film commence avec les astronautes de la navette Explorer occupés à réparer le fameux télescope spatial Hubble. Les réparations prennent plus de temps que prévu et au sol (la voix de Ed Harris) on prévient l'équipe qu'il faut déguerpir au plus vite car une pluie de débris spatiaux va s'abattre sur eux. Ces débrits sont le résultat d'une décision russe de détruire l'un de leurs satellites par un missile. Ca tombe super mal (on s'en doute) et l'équipe de réparation va se les prendre de plein fouet. Une fois la tempête passée on fait les comptes et sur les cinq astronautes de la mission, il ne reste que deux survivants : l'inexpérimentée Ryan Stone (Sandra Bullock) & le vétéran Matt Kowalski (George Clooney). Maintenant que tout est détruit, comment faire pour rentrer sur terre ?

Gravity 3

L'un des moments cruciaux du film

Je rassure tout le monde, je ne vais pas m'étendre longuement comme d'autres articles du blog. Alors Gravity, fabuleux ou daube en barre ? Hum... pour commencer les fans de George Clooney en seront pour leurs frais car celui-ci a un temps de présence plutôt restreint à l'écran. Moi ça ne m'a pas choqué mais d'autres... Enfin bref la première question à laquelle il faut répondre est celle-ci : "la 3D de Gravity, ça poutre ou pas ?".

Câble ou cordon ombilical ?

Alors là OUI ! Niveau immersion c'est la totale ! D'ailleurs si à la base je me suis décidé à aller le voir en salle c'était justement pour ça en premier lieu. C'est bien simple, c'est juste sublime et on a réellement l'impression d'y être. Rien que pour ça, je ne regrette pas de mettre déplacé. Après il y aura toujours des milliers de personnes pour se gausser au sujet de la crédibilité du métrage en général mais bon. Je ne perds jamais de vue que c'est un film avant tout et non un documentaire et je peux vivre avec. Sincèrement, si l'espace et son infinité vous fait rêver, il ne faut pas passer à côté de cette "expérience" cinématographique. Moi qui adore regarder les étoiles lorsque le ciel est dégagé avec absolument rien d'autre dans le champ de vision pour ne rien gâcher et capter à mon misérable niveau l'immensité de l'univers, j'ai pris un pied phénoménal.

Des images toujours sublimes

L'instinct de survie de Ryan Stone sera-t-il assez puissant pour l'aider à surmonter les multiples péripéties qui vont lui tomber sur le coin de la figure au fur et à mesure du récit ? La mort accidentelle de sa petite fille lui ayant déjà ôté toute vie affective, pourquoi continuer et ne pas considérer l'espace comme son tombeau ? Pourquoi continuer à lutter ? Tout ne tient qu'à un fil, ou un câble plus exactement comme celui reliant Ryan à Matt. C'est comme la vie, ça ne tient au final à pas grand chose... Pour savoir la suite, je vous invite à aller voir le film car avec le recul, une nouvelle question se fait jour : "sur sa télévision, le film ne perdrait-il pas tout son intérêt ?". Franchement à la maison, une majeure partie du bonheur procuré en salle sera absent. A moins d'être équipé en 3D chez soi, la perte sera phénoménale en 2D.

Gravity 6

Le petit boxer sexy, indispensable dans l'espace

Une chose est certaine, le métrage ne plaira pas à tout le monde. Ennuyeux pour certains, il est évident que s'y vous ne "pénétrez" pas dans le film, ce sera la catastrophe. Plutôt intimiste que spectaculaire malgré des scènes qui scotchent au fauteuil, ne venez pas chercher Star Wars ici. J'ai vraiment apprécié le film pour ce qu'il est mais d'un autre côté faut pas pousser quand on peu lire par exemple sur le web cette déclaration de James Cameron : "meilleur film tourné dans l'espace de tous les temps". Lui faut qu'il arrête, il n'a jamais vu Alien (elle est bien bonne pour celui qui a réalisé Aliens) ou 2001 : A Space Odyssey. Non, Gravity n'est pas le meilleur film tourné dans l'espace mais une jolie expérience visuelle au cinéma qui risque de souffrir comme rarement lors de son passage sur galette dvd ou blu-ray pour les non-équipés en 3D.

Posté par Leatherface à 13:13 - Drame - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Case File #1

Judge Dredd logo

"Ladies and Gentlemen, Here is the very first Episode of Cursed Edge! There will be around 6 in total spanning aprox 10 minutes each, This has been a big challenge trying to materialise and to make these episodes with 0 funds but this will not stop us from trying our best. We hope you enjoy and continue to support our aims to help the alertness of getting a Dredd sequel, We could not do this with out all your help and hope you continue to support Cursed Edge."
- Cursed Edge Team

Ça y est il est enfin disponible, ce premier épisode fait par et pour les fans du plus célèbre juge de Mega City One. Il devrait y en avoir 6 en tout alors en attendant espérant une éventuelle séquelle à l'excellent film de 2012 où Karl Urban interprétait avec brio Dredd, voici le premier volet de cette nouvelle série du web :

Pour continuer à suivre le projet c'est bien évidemment sur The Dead... Still Alive !!! mais aussi sur le facebook de la Cursed Edge Team et ça se passe ici.

 

Posté par Leatherface à 12:40 - Science Fiction - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

Le cambriolage de la banque

Escape from New York logo

Il y a des choses comme ça. Le temps passe, la vie fait que vous devez lâcher du lest et ne plus trop suivre les sorties dvd/blu-ray ce qui du coup... fait rater certaines choses indispensables. Évidemment, on en rate toujours des tonnes avec le flot des parutions mais il y a tout de même des pépites que l'on ne trouve toujours pas par chez nous et c'est inadmissible surtout que les ricains y ont accès depuis 2003 et le dvd de MGM si je ne dis pas de conneries. Qui a dit Dawn of the Dead Extended Cut par exemple ? Là, il n'est pas question d'un film complet mais d'une scène inédite que je n'avais toujours pas vu à ce jour. New York 1997 est l'un des plus grand film qui soit car il met en scène le plus grand anti-héros de l'histoire du cinéma. Laissez tomber tous les autres avec leurs rebelles de pacotille, il ne doit en rester qu'un et c'est Snake Plissken. Voici donc la fameuse scène qui était censée ouvrir le film (après la délicieuse voix off de Jamie Lee Curtis dans la VO) et qui permet de voir la capture de Snake. Voici la scène avec son score original :

John Carpenter s'est aussi amusé à refaire la musique avec des instruments plus modernes que lors de la sortie du film et voici ce que ça donne :

Posté par Leatherface à 10:31 - Scènes inédites - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 octobre 2013

Behind the Fantom Kiler

Fantom Kiler dvd

Alors là c'est vraiment du bonheur, rien que du bonheur de voir la superbe Eliza Borecka dans les coulisses de Fantom Kiler. Film détesté un petit peu partout mais plaisir on ne peut plus coupable chez votre serviteur, je vous fait profiter de ces clichés sympathiques pour ne pas dire autre chose. Bon allez promis, si un jour je mets la mains sur d'autres photos de ce type je... les posterai car c'est plus fort que moi. En attendant trêve de bla bla et place à la sculpturale Eliza Borecka pour commercer. Ah oui ! Dois-je vraiment ajouter qu'il faut cliquer pour agrandir ?

Eliza Borecka photo 1 Eliza Borecka photo 2 Eliza Borecka photo 3

Ensuite, au tour de Lilian Cybulka :

Lilian Cybulka photo 1 Lilian Cybulka photo 2 Lilian Cybulka photo 3

Puis pour clore, une de Magda Szymborska :

Magda Szymborska

Je tiens à remercier tout particulièrement Roman Nowicki (le réalisateur) pour m'en avoir envoyé quelques-unes. Pour les retardataires, je rappelle que les deux premiers volets de cette saga (qui en compte 4 à ce jour) sont chroniqués sur le blog. Il y a aussi la vidéo Outtakes, que l'on peut aussi considérer comme un bêtiser puis enfin l'interview de Roman Nowicki.

Fantom Kiler : http://deadstillalive.canalblog.com/archives/2011/03/05/20533893.html

Fantom Kiler 2 : http://deadstillalive.canalblog.com/archives/2011/04/05/20810898.html

Outtakes : http://deadstillalive.canalblog.com/archives/2012/02/24/23601546.html

Interview du réalisateur : http://deadstillalive.canalblog.com/archives/2012/04/18/24009071.html

Posté par Leatherface à 14:10 - Making-of - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 octobre 2013

Rêve de gosse réalisé

JawsJaws (Les Dents de la Mer) vous connaissez ? Pas la peine de me la faire réponse négative, vous ne seriez pas crédible. Etant fan de jeux vidéo depuis mon plus jeune âge, impossible de ne pas avoir remarqué que pendant un court instant dans le film, on voit un gars jouer sur une borne d'arcade nommée Killer Jaws, jeu qui date de 1972. Avec les années passant, je me suis toujours dit qu'un jour j'y jouerai. Le problème, c'est qu'à moins d'avoir la borne, c'est impossible. En effet, ce n'est pas émulable (c'est un jeu électro-mécanique) et on ne le verra jamais sous M.A.M.E.* par exemple. Et bien figurez-vous qu'une personne a rendu l'impossible... possible en créant un jeu de type flash.

killer_shark

Joie ! Malheureusement, j'ai raté le coche et le lien qui était donné sur quelques sites pour télécharger cette création est mort. J'ai cherché pendant pas mal de temps une autre source de téléchargement mais sans succès... Je me suis donc décidé de lancer une bouteille à la mer en laissant un message sur un blog nommé iGREKKESS' Weblog en signifiant que le lien était mort et que si quelqu'un l'avait encore sous le coude (sur son disque dur quoi) j'étais preneur. Je ne m'attendais pas à une réponse positive mais ma persévérance a fini par payer ! Alors si ça vous intéresse, cliquez ici pendant que le lien est valide et gardez le précieusement sur votre disque dur car à ma connaissance c'est trouvable nulle part ailleurs. Ne vous attendez pas à un jeu fabuleux, mais c'est sympa de pouvoir enfin y jouer.

*Pour ceux qui ne le savent pas, M.A.M.E. est un émulateur tournant sur PC permettant de jouer à une pléthore de jeux d'arcade.

Posté par Leatherface à 17:20 - Mon Actualité - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 mai 2013

On n'échappe pas à la bible

Texas Chainsaw 3D affiche

Réalisation : John Luessenhop
Pays : États-Unis
Année : 2013
Durée : 92 minutes
Imdb : tt1572315

Il y a 20 ans, la ville de Newt, au Texas, réclame vengeance sur la famille Sawyer pour avoir assisté et aidé aux crimes commis par celui qu’on nomme Leatherface (Dan Yeager). La famille entière est présumée morte quand Burt Hartman (Paul Rae) a incité les villageois à incendier leur ferme, mais une des enfants est sauvée du feu et élevée par un jeune couple qui la nomme Heather (Alexandra Daddario). Dans sa vingtaine, la jeune fille apprend qu’elle est adoptée et qu’un héritage laissé par sa grand-mère l’attend au Texas (Affiche visualisable en cliquant sur le logo).

Texas_3D_1

Bon ben ça y est, j'ai enfin eu la chance de voir le film en vostf. J'avoue que grand fan devant l'éternel des 2 volets réalisés par Tobe Hooper (chroniqués aussi sur le blog), j'étais plus que perplexe avant le visionnage. Pourquoi ? En tout premier lieu le dernier film de la franchise que j'ai trouvé très faible - Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement - bien que ce n'était pas non plus du niveau catastrophique de Massacre à la tronçonneuse : La Nouvelle Génération. C'est vrai que celui-là... enfin bon, là n'est pas la question et pour re-relancer le bousin (ben oui, il y avait déjà le film de Nispel avec Jessica Biel pour ça), on attaque sous l'angle de la grosse mode de ces dernières années : la 3D. Ne l'ayant pas vu avec les lunettes, je me concentrerai donc plus sur les qualité intrinsèque du film que sur l'esbrouffe 3D.

Heather intriguée par cet héritage tombé du cielJe parlais de perplexité avant vision, c'est aussi pour deux autres petites choses. La première c'est surtout suite à la bande annonce. Ben oui, après l'avoir vue je me suis demandé si j'étais devant un nouveau Massacre à la Tronçonneuse ou un Vendredi 13 avec cette belle image et ces jeunes qui pénètrent dans la maison. Sérieux, cette séquence m'a vraiment fait penser au remake de Marcus Nispel qui était censé relancer Jason Voorhees et qui à ce jour est resté sans suite. Cela ne me faisait pas du tout positiver sur le produit final et les critiques assassines (la deuxième chose) après la sortie en salles aux U.S.A. n'aident pas non plus à ne serait-ce que remettre la balance au centre. Mais fan jusqu'aux tripes, impossible de passer outre comme un gros dédaigneux, il me fallait voir le film et juger par moi-même. Si désastreux au final ce film qui a réalisé un joli carton le premier week-end de sa sortie aux States ?

Une jolie brochette de trous du culDès le départ, une question se pose illico. Vrai/fausse bonne idée le scénario ? Parce que l'on pourra dire tout ce que l'on veut, impossible de ne pas ressentir quelques petits frissons sympathiques dès les premières images avec ce que l'on pourrait appeler un résumé ultra condensé du premier volet. Quel joie de revoir ces images ! Mais justement, si elles sont présentes c'est que derrière les scénaristes ont décidé de mettre à la poubelle tous les films de la franchise à l'exception du premier volet, Texas Chainsaw 3D ayant fait le choix ambitieux/dangereux d'être la suite directe du métrage de 1974. 39 ans après, fallait oser tout de même... Je peux comprendre ce choix mais à la limite pourquoi ne pas avoir tout de même pris en considération le second volet aussi réalisé par Tobe Hooper ? C'est comme ça mais espérons que ce soit pour du valable au final...

Drayton incarné par Bill MoseleyNiveau incohérences faudra être indulgent car reprenant immédiatement à la fin du film de 1974, ce Texas Chainsaw 3D décide d'inclure de nouveaux personnages aux côtés de Drayton et Leatherface. A ce propos, j'ai été immédiatement déçu de ne pas voir l'inoubliable Jim Siedow qui incarnait Drayton dans l'original dans le résumé ouvrant le film avec ces anciennes images. Celui-ci a été remplacé par Bill Moseley pour des besoins évident... Jim Siedow n'étant malheureusement plus parmi nous, fallait palier à ce fait irréversible. On relativisera en se disant qu'ils n'ont pas pris n'importe qui pour le remplacement, souvenez-vous tout de même que Bill Moseley c'était quand même le cultissime Chop-Top du second volet ! Comme quoi, Massacre à la Tronçonneuse ça reste toujours en famille mine de rien.

Texas_3D_7

Don't try this at home

Mais bordel, que cela aurait été le pied si ce genre de projet avait été entrepris bien plus tôt et permettant par la même occasion de revoir Jim Siedow rendosser ce rôle inoubliable ! Je n'aurai pas été contre quelques nouvelles phrases cultes dans sa bouche ! RIP Jim, bonjour à toi et fin de la parenthèse inévitable. J'en étais où déjà ? Ah oui, ces nouveaux personnages qui débarquent de je ne sais où dans la maison des Sawyer pour faire face à l'arrivée de la police. On reconnaîtra au passage Gunnar Hansen (le Leatherface original !) fusil à la main aux côtés de Drayton et d'autres personnes de la famille qui... qui ne feront pas long feu. C'est juste pour des besoins scénaristiques et surtout l'introduction d'un bébé qui survivra à l'éradication de la famille. Enfin éradication... restera aussi notre tronche de cuir favorite mais ça, c'était évident non ?

Verna (Marilyn Burns !)Vous verrez par vous même comment ça se passe et par la suite nous allons retrouver ce bébé qui aura bien grandi au sein d'une famille d'accueil composée de Gavin (David Born) et Arlene Miller (Sue Rock), eux aussi complices de ce qui s'est passé à la ferme des Sawyer. On dira au passage que Gavin Miller a une méthode plutôt extrême pour adopter un bébé... Nommée Heather et interprétée par Alexandra Daddario, cette adolescente va recevoir un héritage de sa véritable grand-mère Verna (que l'on verra incarnée par Marilyn Burns, inoubliable Sally de l'original !). Cet héritage c'est cette luxueuse maison que l'on voit dans la bande annonce, et c'est aussi ce même héritage qui va faire tomber les masques et apprendre à Heather qu'elle a été adoptée (c'est la façon administrative de dire les choses car dans les faits...). Bien évidemment, celle-ci n'écoutera pas ses parents adoptifs et décidera de se rendre à Newt pour en apprendre plus sur elle-même.

Leatherface (Dan Yeager)Donc la voilà sur la route avec son petit copain Ryan (Trey Songz) et deux amis : Kenny (Keram Malicki-Sánchez) et Nikki (Tania Raymonde) la chaudasse de la bande. Sur la route nous aurons droit à... un auto-stoppeur (étonnant non ?). Le voyage en van, l'auto-stoppeur Darryl (Shaun Sipos), le tatou crevé au bord de la route... Y a pas à dire, s'il existait un cahier des charges avec des figures imposées à respecter, on peut dire que c'est chose faite ! Mais franchement ça passe tranquilou ces clins d'oeil et je sais que certains n'en peuvent plus du remake ad vitam aeternam de la scène du repas de famille ben... ils seront content car pour sa part elle ne fera pas partie de ces nombreux clins d'oeil ! Donc pas la peine de manifester le ras-le-bol fourche à la main, c'est peine perdue.

Texas_3D_4

Ne jamais sous-estimer un Sawyer

Je vais arrêter là et vous laisser découvrir la suite par vous-même car je ne veux pas spoiler. Je dirai juste que très vite, l'intérêt pour ma part était de voir comment allait se passer ces "drôles" de retrouvailles entre cousin/cousine - Leatherface/Edith Rose Sawyer (le véritable nom de Heather) séparés par la force au début du film. En gros, la mayonnaise allait-elle prendre entre-eux et de quelle manière ? De là résidait aussi mon appréciation finale du film de John Luessenhop. Alors je peux maintenant le dire : j'ai apprécié le film malgré d'évidentes incohérences. J'ai aimé la progression, tous les petits clins d'oeil ça et là (par exemple aussi le nom du Sheriff : Hooper), les apparitions d'acteurs des 2 premiers volets et tout le reste. Le côté règlement de compte avec le Maire et toute sa clique, ça m'a fait penser (très légèrement hein !) à L'Homme des Haute Plaines. Et je ne dis pas ça parce que le fils de Clint Eastwood est dans le film jouant le rôle de Carl, l'un des hommes aux ordres du Sheriff Hooper (Thom Barry), c'est juste que j'ai l'esprit large, très large mine de rien.

Nikki (Tania Raymonde) chaude comme de la braiseMaintenant, il est évident que j'ai besoin de laisser "vieillir" le film pour avoir bien plus de recul mais je sais que malgré toutes les réserves que j'ai pu avoir avant sa vision, celui-ci s'en est tout de même bien tiré. J'aime bien l'actrice principale Alexandra Daddario. Bon OK, elle devrait peut-être penser à manger cette fille, parce que franchement l'anorexie n'est pas loin... mais sur sa prestation je ne pense pas avoir quelque chose à redire. Et puis merde quoi, c'est une Sawyer bordel ! Donc je vais une fois de plus à contre courant de tout ce qui est dit sur le net, moi j'ai personnellement apprécié le film pour ce qu'il est. Puis j'avoue ne pas savoir expliquer certains aspects par des mots, je dirai qu'il possède un certain charme et je pense que ce charme là se bonifiera avec le temps.

Texas_3D_10

Leatherface in... The Funhouse* !

Et pour ce qui est du gore, le minimum syndical est plus que respecté ! Puis de toute façon, si on se réfère à l'original, le gore n'est pas ce qu'il y a de plus marquant ! Ici vous en aurez tout de même pour vos pesetas niveau craspec mais j'ai trouvé bien d'autres choses sympathiques dans ce film que je vous invite à visionner lorsqu'il sortira... un jour... Bon allez c'est pas tout ça, faut que je vous laisse, je dois me préparer car j'ai Evil Dead à aller mater au ciné.

*Les fans de Hooper comprendront l'allusion. Du moins j'espère pour eux !

Entretien avec Caroline Munro

Maniac logo

Après un remake réellement très intéressant, voici de quoi revenir aux sources avec cet entretien sur lequel je viens de tomber via facebook (source ici). C'est aussi une occasion de faire une petite pub pour le Bloody Week-end où sera présente Caroline Munro ! En attendant les 28/29 et 30 juin, voici ma notre déesse se remémorant le cultissime film de William Lustig. Un véritable bonheur en deux parties à consommer sans modération !

Et pour les retardataires qui n'ont pas encore lu la chronique du film, c'est par ici que ça se passe !

Posté par Leatherface à 00:01 - Entretien - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 mai 2013

Pfiou... un week ciné de Geek

Désolé d'être totalement absent ces temps-ci mais... la vie quoi. Mais bon niveau ciné ça va être un week-end de fou car ce soir visionnage de Texas Chainsaw 3D et demain direction le cinéma pour Evil Dead ! Pas le temps d'écrire mais ouf, reste le temps de mater deux films que j'attends le pied ferme et dont j'espère au minimum une bonne surprise pour l'un des deux. Je croise les doigts mais en tout cas le programme de ce week-end m'est des plus alléchant et déjà rien que ça ben... ça fait du bien !

Texas_Chainsaw_3D_affiche Evil_Dead_affiche

Posté par Leatherface à 13:54 - Mon Actualité - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 mars 2013

When there's no more room in hell...

Dawn of the Dead_logo

Tiens, ça vous dirait de jouer au plus grand film de tous les temps ? Pff... oui je sais je ne suis pas objectif mais rien à cirer. Donc revenons à nos moutons zombies et je vous propose de pouvoir jouer gratuitement au jeu de société paru en... 1978 ! Oui ça ne va pas nous rajeunir hein. Paru en 1978 chez SPI, société qui n'existe plus et le jeu n'a été disponible qu'aux U.S.A malheureusement. Mais pas de problèmes car je vous propose aussi les règles traduites en français ! Je suis trop bon nom d'un chien. Et pour couronner le tout, sachez que le plateau de jeu est une version nettement améliorée de l'original ! La preuve ci-dessous :

dawn_board

Donc pour télécharger le nécessaire ça se passe ici : WitchMaster Creations. Il vous sera possible de choisir le fichier qui vous intéresse avant d'imprimer selon vos possibilités : le plateau de jeu en 1-2 ou encore 4 parties. Puis bien évidemment les pions !

Fran_pionSi vous possédez le jeu de société Zombies!!! et donc ses figurines, il vous sera possible de les utiliser sur le jeu dont il est question ici pour peu que vous imprimiez en 200dpi à la place du 300dpi pour la taille originale. Aujourd'hui, j'ai même envoyé un mail à plateauxdejeux.com afin de savoir si je pouvais espérer une impression d'une telle qualité pour Dawn of the Dead. On verra bien... Ah oui, vous vous dites : "ah ben bravo, il va finir son article et il n'a toujours pas balancé les règles en français, on n'a accès qu'aux règles en VO sur WitchMaster Creations". Et vous avez parfaitement raison vu que je ne l'ai toujours pas balancé ce foutu lien. Allez hop, fichier hébergé (en provenance du site Ludism) et il ne vous reste plus qu'à cliquer ici. Aidez Steve, Peter, Roger et Fran mais surtout... bonne chance !

Posté par Leatherface à 11:57 - Goodies - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 mars 2013

Plus mai est chaud, plus l'an vaut

evil dead logo

Ouais enfin bon, derrière ce proverbe à la con (comme tous les proverbes ?), pas persuadé que l'année va valoir via la version cinéma du remake du cultissime film de Sam Raimi. Pourquoi ? Ben... il semblerait que l'ami Fede Alvarez ne soit plus aussi content que ça comme au tout début de l'année au sujet du résultat final à cause... de la censure. La MPAA a encore frappée et va falloir sortir le bistouri pour pouvoir bénéficier d'une plus grande distribution, plus de salles quoi. Cette info vient du compte tweeter du réalisateur :

"Was proud of scoring a NC17 when submitted! But we had to cut stuff out to get an R and get the film into theaters".

Encore un film qu'il faudra attendre en blu-ray (ou dvd selon votre installation, ne soyons pas sectaire) pour le voir dans son intégralité. Une honte lorsque l'on sait le prix d'une place ! Quel monde formidable... Tout ceci ne m'empêchera pas d'aller en salle à partir du 1er mai mais ça fout la haine mine de rien. Malgré tout et je ne sais pas pourquoi, je le sens bien ce remake. On verra bien...

Evil Dead

Posté par Leatherface à 15:56 - Coming soon - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,