The Dead... Still Alive !!!

Billets sur le cinéma d'horreur, épouvante et fantastique

12 juin 2011

Fear comes in waves

Triangle affiche

Réalisation : Christopher Smith
Pays : Australie / Royaume-Uni
Année : 2009
Durée : 99 minutes
Imdb : tt1187064

Un groupe d’amis part à bord d’un voilier. Après avoir essuyé une tempête titanesque, le bateau est à la dérive. Ils trouvent alors refuge sur un navire où ils ne découvrent pas âme qui vive et où le temps semble être arrêté. Pourtant, ils éprouvent une étrange sensation de déjà vu et réalisent très vite que quelque chose d’hostile les guette... (Affiche visualisable en cliquant sur le logo).

Triangle_5Et hop, après l'excellent Black Death j'enchaîne directement sur le film précédent de Christopher Smith. Une fois de plus, et c'est à croire qu'il est maudit sur ce point, ce Triangle qui nous intéresse ici n'aura pas connu l'honneur de passer par la case cinéma. Ca recommence, c'est du direct-to-video et le film sera dans toutes les bonnes crémeries dans 2 jours, c'est à dire le 14 juin 2011. Alors évidemment, la question qui se pose c'est de savoir si Triangle est un achat indispensable comme Black Death.

Triangle_6Triangle, c'est l'histoire d'une jeune mère célibataire qui élève seule son fils Tommy (Joshua McIvor) qui (on l'apprend assez vite) souffre d'autisme. Jess (Melissa George), cette jeune mère dont il est question, travaille comme serveuse dans un restaurant. Et c'est grâce à son travail qu'elle fait la connaissance d'un certain Greg (Michael Dorman) qui lui propose une sortie en mer sur son Yacht avec des amis, ce qui pourrait lui permettre de décompresser un peu, son rôle de mère n'étant pas de tout repos. Sortie sur un yacht qui se nomme... Triangle (simple coïncidence ?).

Triangle_4 Triangle_7 Triangle_15

Jess va accepter et fera la connaissance du petit monde de Greg. Sally (Rachael Carpani), ex de Greg avec qui elle est sortie quatre jours à l'époque du collège, Downey (Henry Nixon) que Greg connait depuis qu'il est gamin et qui est devenu le mari de Sally, Victor (Liam Hemsworth) que Greg dépanne/héberge car il a quelques problèmes et enfin Heather (Emma Lung) qui n'était pas prévue et qui en fait est une amie de Sally. Sally veut essayer de caser Greg quoi...

Triangle_9Tout se beau monde va se retrouver face à un imprévu de taille, une étrange tempête sortie de nulle part. Tempête qui va retourner le yacht et mettre le groupe dans une fâcheuse posture. C'est alors que surgit de nulle part (encore !) l'Aeolus, un gigantesque paquebot qui deviendra l'élément central du film et sera en quelque sorte un hôtel Overlook (The Shining pour ceux qui ne connaissent pas) sur l'eau. Abandonné, des couloirs qui semblent ne plus finir...

Triangle_8Voilà, je suis maintenant dans une impasse car il m'est impossible de parler de quoi que ce soit d'autre pour ne pas gâcher le film si vous ne l'avez toujours pas vu. C'est chiant quelque part mais il va falloir faire avec malheureusement. Car sous ses airs de slasher classique, ou de survival, Triangle en son milieu va révéler une information essentielle : l'identité de la menace présente sur l'Aeolus. Et là, j'ai perdu ma femme en cours de route ! Car oui, les propos sur ce film ont beaux être dithyrambiques, il est certain que celui-ci va diviser son public !

Triangle_14

A partir de ce twist central, le spectateur qui pensait être en terrain connu va perdre ses repaires et se demander "qu'est-ce que c'est que ce bordel ?". Après, le reste du film va certainement sembler redondant et trop "chelou" pour pas mal de personnes (dont ma femme avec qui j'ai regardé Triangle avant hier au soir). Je préfère prévenir car bien que la majorité des critiques semblent unanimes, il est quand même malhonnête de balayer du revers de la main le lot de personnes qui n'ont pas adhérées à la tournure inhabituelle des événements.

Triangle_10Alors je vais recadrer un peu sur ma personne. Non je n'ai pas la grosse tête mais contrairement à ma femme qui je le rappelle rejette le film en bloc et m'a dit clairement avoir perdu son temps devant Triangle, je n'ai pas une opinion aussi tranchée ! D'ailleurs, je me demande même comment exprimer mon opinion tellement le métrage est inhabituel, surtout par rapport à ce que je m'attendais en ayant vu simplement l'affiche et quelques photos : juste un slasher qui semblait très sympathique.

Triangle_17Oui, j'ai aussi été désappointé comme c'est pas possible et ressenti aussi un peu le côté redondant (vous comprendrez devant le film). Mais comment dire ça sans paraître complètement à la masse... j'ai envie d'aimer ce film mais je n'ai malheureusement pas su décrypter toutes les clés données par le réalisateur. Et c'est là où je prend un gros risque avec cet article, c'est qu'en fait il faut qu'il réussisse à vous donner envie de le voir pour que l'on puisse en discuter plus en profondeur via les commentaires. Si aucun commentaire, aucune discussion ne s'engage, ce sera un flop personnel.

Triangle_20

Car j'aimerai vraiment que ceux qui l'on vu viennent en discuter et surtout me donner ce qu'ils ont compris ! Je ferai bien évidemment de même. Bref, spoiler un max mais uniquement dans les commentaires, ce que je refuse de faire ici pour ne rien gâcher de la surprise. Mais pas facile d'attiser l'intérêt en ne disant trop rien, cruel dilemme ! Car je me dois de le reconnaître, il y a d'excellentes choses dans Triangle mais d'autres beaucoup moins bonnes et qui m'embêtent un peu...

Triangle_11Dans ce que j'aime c'est assez évident pour ma personne : le côté Shining. Mais pas seulement pour ce que j'ai dit précédemment, c'est à dire ces longs couloirs qui semblent interminables... Mais aussi ce contre-pied à ce genre de production souvent filmé dans la pénombre. Ici, Christopher Smith nous offre une majeure partie de scènes claires, et ça j'adore tout comme dans le film de Kubrick. Je ne suis pas un cinéaste et j'emploie mes propres termes mais j'espère que vous avez compris où je voulais en venir. Puis il y a aussi le côté vaisseau fantôme, j'adore je suis client ! Et le clin d'oeil au second Vendredi 13, très sympa.

Triangle_16Mais d'un autre côté ce qui m'a le plus chiffonné c'est ce qui va suivre. NE LISEZ SURTOUT PAS AVANT D'AVOIR VU LE FILM Début du spoiler je n'ai pas aimé que pour faire avancer le scénario et permettre de voir la même scène sous des angles différents afin de nous donner de nouvelles informations par-ci par-là (au compte goutte quoi), Jess fasse des choix aussi illogiques les uns que les autres pour essayer de briser ces événements qui tournent en boucle à l'infini fin du spoiler.

Triangle_22

Je ne peux donc que vous conseiller de voir Triangle car quoi qu'il arrive il ne vous laissera pas indifférent. Melissa George y est vraiment impressionnante. Adulé par certains et rejetté en bloc par d'autres, ce film me fait penser (toute propension gardée hein !) à un Donnie Darko que l'on ne peut maîtriser complètement à la première vision. Et encore une dernière petite chose et c'est aussi assez rare pour le signaler, NE REGARDEZ PAS NON PLUS LA BANDE-ANNONCE AVANT D'AVOIR VU LE FILM ! Pas pratique tout ça... J'attends réellement vos commentaires avec impatience !


10 juin 2011

Je suis la mort, la vengeance est mienne

Black Death affiche

Réalisation : Christopher Smith
Pays : Allemagne / Royaume-Uni
Année : 2010
Durée : 102 minutes
Imdb : tt1181791

Alors que la première épidémie de peste bubonique ravage l'Angleterre, un jeune moine nommé Osmund (Eddie Redmayne) reçoit la mission d'accompagner un groupe de chevaliers, menés par le rustre Ulric (Sean Bean), pour enquêter sur d'étranges phénomènes se produisant dans un petit village reculé. Il semblerait en effet que, en ce lieu, les morts reviennent à la vie. Comprenant que cela est le fait d'un nécromancien ayant un lien particulier avec le village, ils se lancent à sa recherche et finissent bientôt par le trouver en la personne de la mystérieuse beauté Langiva (Carice van Houten). Mais quand Osmund, déchiré entre son amour pour Dieu et celui pour une jeune femme (Kimberley Nixon), accepte de passer un pacte avec la nécromancienne, l'horreur de son véritable voyage ne fait que commencer... (Affiche visualisable en cliquant sur le logo).

blackdeath

Black Death est le quatrième long métrage de Christopher Smith. J'ai eu la chance de voir son tout premier film, Creep avec Franka Potente dans le rôle principal, mais j'avoue ne pas avoir encore vu les deux autres qui ont suivi. Creep était déjà vraiment bon et j'en ai gardé un excellent souvenir. Une chose est certaine, c'est qu'après la vision de ce Black Death (son dernier de 2010), il va me falloir corriger très vite le fait de n'avoir toujours pas vu Severance et Triangle car Christopher Smith assure vraiment grave !

Black_DeathJe ne vais pas vous mentir, cet article aurait dû voir le jour il y a plusieurs semaines. Malheureusement après l'avoir regardé j'ai eu un mois très difficile (j'avais même laissé le blog sans mises à jour durant tout ce temps) et après j'ai enchaîné sur d'autres films car j'aime écrire assez vite juste après leur vision respective. Pour me remettre en selle, j'ai donc pris le temps de le regarder une seconde fois et cela m'a permis un simple constat : Black Death ça poutre et gagne à être plus connu !

Black_Death_3A cette seconde vision, j'ai accroché tout autant et je dirai que mon avis s'est même bonifié ! Bien qu'il soit évident que ce film n'est pas un budget maousse comme une super production, Christopher Smith arrive à rendre le tout crédible et à cela il faut ajouter un casting de grande classe car on sent que chaque acteur est concerné par son rôle. Evidemment il y a Sean Bean toujours aussi excellent dans un costume/rôle qui fera inévitablement penser à un certain Boromir mais ne vous y trompez pas : Black Death n'est pas une pâle copie du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson comme pourrait le laisser penser sa jaquette dvd (et blu-ray évidemment).

Black_Death_4

J'espère que ça c'est clair car il serait plus que dommageable ne ne pas s'intéresser à cet excellent film juste en commettant cette erreur d'appréciation. Ensuite, dans le rôle de Wolfstan qui est en sorte le capitaine du groupe, nous avons un John Lynch aussi excellent que Sean Bean ! Oui, nous avons un groupe de "chevaliers" composé de "gueules" qui en impose. Soldat, assassin, bourreau, violeur, mercenaire... un sacré groupe hétéroclite qui va être confronté à une forte personnalité qui dirige ce village épargné par la peste, et ce personnage se nomme Langiva interprété par Carice van Houten tout bonnement excellentissime, rien de moins ! Elle qui a perdu mari et enfant à cause d'hommes qui aussi se réclamaient de la parole de Dieu. Inutile de dire qu'Ulric et ses hommes ainsi que leur foi ne sont pas les bienvenues.

Black_Death_5Avant de visionner Black Death je n'avais lu que son synopsis. J'avoue qu'à la fin de sa première vision, je ne m'attendais pas du tout à ce que j'avais pu voir ! Et ce qui aurait dû normalement se transformer en déception avec mes attentes s'est bien au contraire révélé être une excellente surprise ! Oui je sais, c'est étrange... Mais pour raconter comment j'en suis arrivé là je suis malheureusement obligé de tomber dans le spoiler alors si vous n'avez toujours pas eu la chance de le regarder, ne lisez surtout pas le paragraphe qui va suivre, cela pourrait vraiment gâcher votre rencontre avec ce film, vous êtes prévenus !

Black_Death_6Début du spoiler A la lecture du synopsis, je m'attendais à un métrage style Le 13ème Guerrier et j'imaginais déjà des batailles épiques entre ces "chevaliers" purificateurs au nom de Dieu et des adversaires morts-vivants. Et bien non figurez-vous, je me suis retrouvé face à un film qui n'est pas fantastique mais bien ancré dans le réel car en fait, Langiva n'est pas une nécromancienne ou autre personnage fantastique avec des pouvoirs incroyables. Non, celle-ci est juste une femme qui connait le bienfait médicinal des plantes et est une manipulatrice de première (une politicienne en fait, corrompu par le pouvoir) qui use de tous les subterfuges possibles pour garder la main mise sur SON village. L'actrice étant tellement excellente, machiavélique, que bien que mes attentes soient restées vaines j'ai adoré ce virage auquel je ne m'attendais pas du tout. Il n'y a aucun maléfice à ce que le village soit épargné par la peste, il est juste... isolé fin du spoiler.

Black_Death_9

Oui, la question religieuse est au centre du film et j'avais peur que l'on tombe très vite dans le cliché ou autres grosses ficelles. Mais non, Black Death ne favorise ni les catholiques, ni les païens... il en fout plein la tronche sur tout le monde ! Et en fait, il ne montre ni plus ni moins que la folie des hommes dans toute sa splendeur. Quelque soit les motivations, autant nos "chevaliers" que les habitants du village savent se donner bonne conscience pour légitimer la barbarie. Je ne l'ai pas encore dit mais sachez quand même que le film est du genre violent et ne fait pas dans la dentelle. Entre la scène de la bataille avec les brigands et ensuite plus tard durant la phase "Tu finiras par le renier" au village, ça ne rigole pas.

Black_Death_10Au Moyen-Age, les réglements de comptes c'est plutôt du genre sanglant. Et c'est dans cet apocalypse où la peste bubonique décimait des millions de personnes et que n'importe qui pouvait brûler son voisin pour sorcellerie que nous suivront les remises en question du moine Osmund. Amoureux de Averill (Kimberley Nixon) avec qui il a une liaison, il passera son temps à remettre sa foi en question. Il utilisera l'excuse de l'accompagnement d'Ulric afin de rejoindre sa belle. Jolie partie de poker car de son côté Ulric ne lui a pas non plus dévoilé son véritable but. Mais c'est réellement une fois face à Langiva que sa foi va réellement être en danger.

Black_Death_11Tourné en Allemagne, Black Death a de jolis extérieurs et chose assez rare a été tourné dans le sens chronologique de son l'histoire. Le plus honteux, c'est qu'un tel métrage sorte directement en vidéo et ne passe pas par la case cinéma ! Quand je vois les bouses infâmes qui passent leurs temps à sortir, c'est même plus du niveau pathétique... Je ne peux donc que vous conseiller de vous procurer ce film qui ne brosse pas dans le sens du poil. Je ne vais pas être hypocrite car bien que j'ai réellement apprécier Black Death, il n'est pas exempt de défauts.

Black_Death_15 Black_Death_13 Black_Death_14

Le plus apparent étant sans conteste la scène du repas au village. Comment croire ce qui s'y passe ? Je m'explique. Début du spoiler On a donc un groupe de gars, des vieux de la vieille comme on dit, qui se méfient comme de la peste (houlà facile, mais l'ai même pas fait exprès) des habitants du village et qui mangent et boivent à foison ce que leur offre ces mêmes villageois. Pas top là. Ou encore à la fin où seulement à deux, ils mettent tous le village en déroute. Encore moins top. Fin du spoiler.

Black_Death_16

Mais bon, le film possède tellement d'autres qualités que ce n'est pas rédhibitoire. Ici, la fin ne sera pas une happy end mais bien le reflet de ce qu'est le film, puissant et sans retour possible. Grands moments que celui des révélations finales. Tout d'abord celle d'Ulric devant tout le village et ses hommes et ensuite celle de Langiva révélant à Osmund ce qu'il a réellement commis à cause de ses superstitions/croyances. Maintenant, après cette jolie claque qui possède une atmosphère/ambiance bien particulière, un casting haut de gamme, il me faut urgemment regarder son précédent film, Triangle, car il paraîtrait que ce soit son meilleur film. Vais y remédier ce soir même !

Posté par Leatherface à 17:30 - Drame - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , , ,