The Dead... Still Alive !!!

Billets sur le cinéma d'horreur, épouvante et fantastique

27 janvier 2011

I can hold my breath a long, long time

Creepshow affiche

Réalisation : George A. Romero
Pays : États-Unis
Année : 1982
Durée : 120 minutes
Imdb : tt0083767

Un père confisque à son petit garçon un magazine d'épouvante et le jette dans la poubelle. Le vent fait tourner les pages et cinq histoires s'en échappent: Father's Day (La fête des pères), The Lonesome Death of Jordy Verrill (La mort solitaire de Jordy Verrill), Something To Tide You Over (Un truc pour se marrer), The Crate (La caisse) et They're Creeping Up On You (Ca grouille de partout). (Affiche cinéma visualisable en cliquant sur le logo).

Creepshow_3

Becky Vickers (Gaylen Ross !) en bien fâcheuse posture

Dernièrement, me demandant comment occuper mes enfants, je me suis demandé ce que je pourrai bien leur mettre à la télévision afin de les occuper. Mais quand je dis occuper, c'est bien capter leur attention. Avec des enfants, un truc à la télévision ça dure même pas cinq minutes si leur attention n'est pas captée un minimum. C'est là que j'ai pensé que rien de tel qu'un film à sketchs car même s'ils n'accrochent pas à l'un d'eux, ils seront certainement captés par au moins l'un d'entre eux. Film à sketchs ? Minimum de qualité ? Creepshow datant de 1982 !

creepshowFruit de la collaboration entre George Romero et Stephen King, nous avons ici un excellent film (même s'il n'est pas exempt de petits défauts) qui dégage un charme qui ne s'est pas amoindrit après toutes ces années. Après tout est histoire de goût vis-à-vis des cinq différents sketchs. Quel est votre préféré ? Quel est le plus faible selon vous ? Je suis à peu près certain que même si tout comme moi avez aimé Creepshow, nous ne devons pas avoir à 100% les mêmes appréciations sur les différents sketchs.

creepshow_2Alors je me lance. Quel est mon préféré ? Ben... je n'en ai pas. Non non, je ne fais pas le gros lourd qui ne veut pas se mouiller car en fait je n'arrive pas à départager deux sketchs en particuliers. Something To Tide You Over et The Crate. Le premier avec un Leslie Nielsen excellent bien qu'utilisé à contre-emploi par rapport à ses rôles comiques habituels. Cette histoire de vengeance d'un mari sur sa femme infidèle (Gaylen "Dawn of the Dead" Ross) et son amant (Ted Danson) est plus que sympathique, j'adore !

creepshow_4Puis il y a le segment The Crate. Avec une Wilma (Adrienne Barbeau) exécrable comme c'est pas permis. Elle a vraiment dû s'éclater à jouer ce personnage si vulgaire passant son temps à rabaisser son pauvre mari Henry (Hal Halbrook) qui passe son temps à s'imaginer se débarrasser d'elle ! Et son imagination est plus que fertile ! Trop bon. Bon point aussi, c'est évidemment la créature qui donnera à Henry l'idée de transformer son fantasme en réalité.

creepshow_5

Henry et Wilma, un couple plus que dépareillé 

Pour ce qui est des autres sketchs, je dirai que le tout premier, Father's Day, est sympathique. Hank (Ed Harris !) vous montrera des jolis pas de danse, le ridicule ne tuait déjà plus à cette époque. Quoique... Il aurait mieux fait de continuer à danser. Moralité de ce sketch, j'espère que mes proches n'oublieront jamais mon gâteau de fête des pères, je sais comment le leur faire payer à tous. Maintenant on en vient au sketch que je trouve le plus faible : The Lonesome Death of Jordy Verrill. Celui-ci met en scène Stephen King himself dans le rôle d'un paysan attardé découvrant une météorite qu'il aurait mieux fait de ne jamais toucher. Attention, je ne dis pas que c'est nul, loin de là ! Juste que par rapport aux autres c'est celui que j'ai le moins accroché.

creepshow_6Puis pour terminer, le dernier segment nous conte l'histoire de Upson Pratt (E.G. Marshall), un cinglé sans aucune compassion pour les siens (je veux dire les êtres humains en général), et qui est obnubilé par la propreté. Son cauchemar : les cafards. Et plus il s'en débarrasse, et plus... et plus c'est à vous de regarder le film si vous ne l'avez pas encore vu. J'aurai quand même fait mon possible tout du long pour ne pas trop spoiler. Vraiment, ce métrage est trop bon et l'apparition de Tom Savini à la fin du film continue à rendre le tout plus que sympathique. Et vous, que préférez-vous dans Creepshow ?