The Dead... Still Alive !!!

Billets sur le cinéma d'horreur, épouvante et fantastique

02 juillet 2011

The Ward, mes chutes...

A chaque article, il y a toujours des images prises par mes soins et non utilisées au final. Il faut faire des choix et parfois c'est un crève coeur. Alors autant en faire profiter par le biais de cette nouvelle catégorie : mes chutes au montage. Chaque image peut être agrandie par un clic de souris.

The_Ward_3

The_Ward_4

The_Ward_5

The_Ward_8

The_Ward_9

The_Ward_11

The_Ward_12

The_Ward_13

The_Ward_15

Pour aller directement sur l'article c'est ici.


01 juillet 2011

Qui est Alice Hudson ?

The Ward affiche

Réalisation : John Carpenter
Pays : États-Unis
Année : 2010
Durée : 88 minutes
Imdb : tt1369706

Kristen (Amber Heard), une jeune femme arrêtée par les autorités alors qu’elle incendiait une maison, se voit placée dans un asile spécialisé. Très vite, des phénomènes surnaturels viennent perturber le quotidien des patientes, et l’idée que le pavillon pourrait être hanté s’installe dans l’esprit de Kristen… (Affiche visualisable en cliquant sur le logo).

The_WardCa y est, moi qui l'attendait comme le messie, j'ai enfin pu visionner le dernier John Carpenter. Dix ans ! Dix ans sans une seule péloche après le très controversé Ghosts of Mars, son western martien que pour ma part j'ai adoré et adore toujours d'ailleurs. Donc ici on se retrouve avec un film d'horreur qui met en scène la très jolie Amber Heard qui se retrouve enfermée dans un asile, l'histoire se déroulant durant les années 60, 1966 plus exactement.

The_Ward_2Bon alors, ça donne quoi le dernier coup de Big John ? Moi qui l'idolâtre et qui ne demandait qu'à aimer ce The Ward, je suis descendu de très haut... Premier constat et non des moindres, le scénario n'est pas de John Carpenter mais surtout il ne s'est même pas impliqué dans la musique ! Cette touche si personnelle qui faisait énormément dans ses films ben... non. Tout ça plus mon opinion du métrage après vision me fait penser à une chose : John Carpenter a besoin de bouffer et a réalisé un simple film de commande, point barre.

The_Ward_6

Mais surtout ce qui fait mal, c'est de voir tous ces réalisateurs que j'adore partir en couille et filmer sans âme. Dario Argento, George A. Romero et maintenant John Carpenter qui vient les rejoindre. Pourtant The Ward commençait pas trop mal avec son premier quart d'heure. Mais ensuite il se résume à quelques apparitions fantomatiques d'une certaine Alice Hudson histoire que le spectateur ne s'endorme pas ! D'ailleurs, c'est tellement basique que n'importe quel autre réalisateur aurait pu être derrière la caméra.

The_Ward_7Mais la plus grosse déception une fois le film torché, c'est ce putain de scénario qui n'est qu'une pâle copie de pas mal d'autres films qui sont sortis juste avant lui. Difficile de ne pas spoiler en disant plus mais franchement, on assiste à deux twists aussi affligeants l'un que l'autre. D'ailleurs, le premier était tellement basique que j'étais persuadé qu'un autre allait arriver pour essayer de relever la sauce déjà bien fade.

The_Ward_10Et bingo ! Deuxième twist qui en plus d'être prévisible depuis des plombes n'est qu'une pâle copie de films récents (je me répète mais ça m'énerve). Début du spoiler en fait, le premier twist montre que Alice Hudson a été tuée par les autres patientes et que c'est son fantôme qui se venge. D'un classique... Et plus tard hop, deuxième twist à la Triangle ou autre Shutter Island, Alice Hudson n'est rien d'autre que... Kristen ! Que tout est dans sa tête et que tous les autres patientes ne sont que des dédoublements de personnalité. Bref, tout est faux et n'existe que dans sa tête... Oui, original à fond, jusqu'à la dernière image du film vue 50 000 fois auparavant pour faire sursauter une dernière fois fin du spoiler.

The_Ward_14

Alors que faut-il retenir de The Ward de positif ? Le plaisir de pouvoir regarder la très jolie Amber Heard une nouvelle fois ? Revoir aussi la sympathique Danielle Panabaker (Vendredi 13 le remake, The Crazies et bientôt dans la suite de Piranha 3D) dans le rôle elle aussi d'une patiente nommée Sarah et qui ne sert pas à grand chose ? Désolé mais franchement, ça fait même pas léger au final. Après Omar, c'est "John Carpenter m'a tuer".

The_Ward_16Quand je repense à Ghosts of Mars qui s'est fait détruire partout et à tort, je ne donne pas cher de la peau de ce The Ward sauf que cette fois-ci ce ne sera pas volé. Franchement, si vous trouvez un type qui n'aime pas Ghosts of Mars mais qui viendrait juste derrière encencer The Ward, fuyez ce néant intellectuel ! Ou envoyez son CV à TF1 ou une autre chaîne de TV. Vraiment, le meilleur terme pour définir The Ward est celui-ci : insipide. Je suis tellement déçu que ne n'ai même plus envie d'en parler et... c'est ce que je vais faire fissa tiens !

Plus d'images du film, c'est ici.