The Dead... Still Alive !!!

Billets sur le cinéma d'horreur, épouvante et fantastique

29 décembre 2011

Nous venons en paix, toujours...

V

"Et mon cul sur la commode ! On me la fait pas à moi, venir en paix... c'te bonne blague, j'ai vu la saison 1 moi Anna, c'est pas de bol hein ?". Un peu de sérieux et voilà ça y est, je viens de terminer le dixième et dernier épisode de la saison 2 de V. Je rappelle quand même vite fait que je parle ici de la série remake commencée en 2009 avec une première saison de douze épisodes. Marrant comme le temps passe, l'article consacré à la première saison fait partie des tous premiers du blog. Pour se rafraîchir la mémoire c'est ici. Bon alors, ça donne quoi au final cette saison 2 ?

Peur sur la ville ?C'est vrai quoi, c'est qu'en plus elle revient de très très loin cette seconde saison. La chaîne ABC n'étant pas du tout satisfaite de l'audience de la première saison (y a pas que TF1 qui possède des dirigeants avec le QI d'une huître ne fonctionnant qu'à l'audimat), pouvoir mater la suite tient du miracle. Je n'ai bien évidemment pas boudé mon plaisir et j'ai attendu d'avoir un petit peu de temps libre pour la regarder au calme. J'ai aimé la première saison qui n'a jamais fonctionné sur le spectaculaire mais plutôt sur les manipulations/trahisons et j'ai tout autant apprécié cette remise des couverts qui n'a pas été avare en surprises !

Diana (Jane Badler) still alive !J'avais déjà parlé dans mon premier billet de ce que j'avais pu lire sur les critiques de cette série, c'est à dire son casting décevant. Ben désolé, force est de constater qu'une fois de plus je suis à l'opposé de cette pensée ridicule et c'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé le casting de V avec en tête une Morena Baccarin toujours aussi froide et intéressante dans le rôle de la reine des visiteurs : Anna. Oui, Anna qui donc succède à Diana la reine de la série originale. Diana que l'on va retrouver dans cette saison 2 ! Et c'est bien l'actrice Jane Badler qui reprendra ce rôle si marquant pour ceux qui ont eu la chance de voir la série originale diffusée en France en 1985 (oui je sais, ça ne nous rajeunit pas...). Quitte à balancer sur les "special appearances", le dixième et dernier épisode nous donnera le plaisir de revoir aussi Mark Singer, Mike Donovan le leader des rebelles dans la série originale, mais cette fois-ci dans la peau d'un autre personnage contrairement à Jane Badler.

V s2 13

Une énergie bleue récalcitrante

Bref, le genre de petit détail qui fait plaisir aux fans de la première heure. Je ne veux pas spoiler pour ceux qui n'ont pas encore regardé cette seconde saison qui vient tout juste de se terminer sur cette chaîne magnifique qu'est TF1, mais la grande force de ces dix derniers épisodes (on verra pourquoi dans les paragraphes suivants) est de donner les explications sur le pourquoi de la présence des visiteurs sur notre planète puis enfin et surtout de prendre complètement à contre-pied le téléspectateur lors du dernier épisode avec son dénouement final. C'est bien simple, je suis resté sur le cul et me demande encore comment ils ont osé prendre ce cheminement qui déplaira au plus grand nombre habitué à la bonne soupe populaire du happy end.

Alors c'est quoi le plan anti-lézards ?Il est vraiment dommage que cette série n'ait pas réussi à fédérer plus de fans. Mais bon en même temps il est assez difficile d'être populaire en montrant systématiquement le pouvoir des médias sur la population, même population qui regarde la série et qui est montrée comme facilement manipulable pour ne pas dire autre chose. Et oui, toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire et malheureusement ici le public américain lobotomisé n'a pas accepté d'avoir son reflet sur petit écran. Donc audimat pas assez élevé et du coup ABC qui traîne ses guêtres pour remettre le couvert. Dommage... dès que c'est un minimum intelligent/subversif, c'est direction poubelle.

V saison 2

Le bliss sur les humains, rêve ou réalité ?

Donc non, ABC n'a pas reconduit V pour une troisième saison. Les fans se battent sur le net via le Project Alice pour que les droits passent de ABC à une autre chaîne. TNT semble la seule chance pour une hypothétique troisième saison... Alors en attendant ce qui pourrait se rapprocher d'un miracle vue la situation, nous avons ici la dernière saison qui se termine avec le recul de la plus belle des manières, un énorme FUCK à la face du spectateur décérébré de base et rien que pour ça V le remake est culte et le deviendra encore plus avec les années qui vont passer, j'en suis certain. Se bonifier avec le temps comme le bon vin quoi. Début du spoiler faire mourir des protagonistes principaux comme Ryan Nichols (Morris Chestnut) ou encore Tyler Evans (Logan Huffman) fallait oser. Tout comme faire mourir Diana... mais merci de nous avoir débarrassé de ce boulet de Tyler (cool pour une éventuelle saison 3) et surtout d'avoir osé donner la victoire aux visiteurs fin du spoiler. Je terminerai en disant que tout ceci m'a donné envie de revoir la série originale avec ses deux premières mini-séries (2x100 minutes pour V et 3x90 minutes pour La Bataille Finale) puis la série proprement dite de 19 épisodes. Ayant le tout sous le coude, je sais ce que je compte faire très prochainement...

Posté par Leatherface à 09:50 - Séries TV - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 décembre 2010

V (remake)

V_logoCa y est, TF1 diffuse donc en ce moment le remake de V. A ce jour, 5 épisodes sont déjà passés sur cette "magnifique" chaîne à un horaire... franchement, je ne sais pas qui a eu l'idée chez TF1 de planifier la diffusion de 2 à trois épisodes chaque mercredi soir après...  23h00 !!! Non mais vraiment, cette chaîne fait vraiment tout pour montrer qu'elle est gérée par des imbéciles. C'est une série TV donc pas un crétin animateur vedette à mettre en valeur alors... Enfin, c'est à croire que le défunt magnétoscope a été inventé pour palier au manque de discernement de ces "élites" de pacotilles. Alors que penser de cette série après avoir avancé un minimum ?

V_1

Ils sont de retour !

5 épisodes, c'est pas énorme pour se forger un avis définitif (mais ce n'est pas le propos non plus), mais c'est assez pour se forger une première opinion sachant que cette saison 1 ne comporte que 12 épisodes (comme l'excellent Dexter). Je trouve le casting sympathique et retrouver par exemple Elizabeth Mitchell de Lost dans un rôle de premier plan (elle joue ici Erica, un agent du FBI) n'est pas désagréable. Le personnage de Anna joué par Morena Baccarin, leader des visiteurs, est sujet à polémique sur pas mal de sites web mais je la trouve pour ma part à sa place. Froide, inquiétante... J'ai surtout l'impression que les fans ont du mal à oublier Diana du V original.

V_3Ce qu'il y a de bien de pouvoir regarder une série en famille, c'est de pouvoir constater les avis divergeant des uns et des autres. Je ne vais pas déroger à la règle, dans mon foyer c'est le cas. En effet, je n'ai pas du tout la même approche de cette "nouvelle" série par rapport à ma femme par exemple. J'avoue vraiment apprécier le déroulement de l'intrigue pour l'instant. On s'attache aux personnages, je trouve le tout assez fluide malgré le fait que ça va plus vite niveau déroulement par rapport à l'original. Par contre, ma femme trouve ça mou du genou, pas assez d'action et surtout elle s'attendait à plus vue l'heure tardive de la diffusion. Ami lecteur choisi ton camps.

V_4Voici donc où ma femme et moi en sommes à ce stade de diffusion. Alors les attentes sont claires. Pour ma part j'espère que la série va se démarquer de plus en plus par rapport à l'originale et ma femme attend enfin de l'action. Allons nous être comblés mutuellement ? De plus, j'ai encore un épisode à regarder avant mercredi prochain, ce qui fait que mon compteur perso est à 4 épisodes. Là, je n'ai qu'une hâte, c'est d'avoir un petit peu de temps afin de mater le cinquième épisodes et ça, c'est quand même bon signe non ? Pour conclure, je dirai qu'à ce jour je suis satisfait en espérant que cette impression va durer !

Posté par Leatherface à 13:37 - Séries TV - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,