The Dead... Still Alive !!!

Billets sur le cinéma d'horreur, épouvante et fantastique

27 février 2011

Un père pas si barge en fait...

The Last Exorcism affiche

Réalisation : Daniel Stamm
Pays : États-Unis
Année : 2010
Durée : 87 minutes
Imdb : tt1320244

Quand il arrive dans une ferme, le révérend Cotton Marcus (Patrick Fabian) s’attend à réaliser un simple exorcisme sur un fanatique religieux troublé. Cependant, il est contacté en dernier recours pour aider une adolescente, Nell (Ashley Bell), possédée par un démon. En arrivant à la ferme, l’exorciste se rend vite compte que rien n’aurait pu le préparer au mal qu’il va affronter alors qu’il s’apprête à filmer un documentaire avec toute une équipe de tournage. Il est cependant trop tard pour faire marche arrière, les croyances du révérend seront ébranlées quand lui et son équipe devront trouver un moyen de sauver Nell avant qu'il ne soit trop tard pour elle...comme pour eux. (Affiche cinéma française visualisable en cliquant sur le logo).

Last_Exorcism_11Cela faisait depuis des lustres que je devais me le mater celui-là, et c'est enfin fait ! Alors pourquoi autant de temps ? Peut-être qu'inconsciemment d'autres films sont passés avant lui car le mot exorcisme dans un film, ça fait plutôt flipper sur la qualité du "truc". En effet, impossible de ne pas se référer fissa au chef d'oeuvre de Friedkin qui restera, je pense, éternellement sur la première marche du podium. Mais enfin un soir, j'ai pris la décision : "bon allez, on verra bien après tout".

Last_Exorcism_10La seule et unique chance de s'en sortir selon moi pour un film traitant ce sujet, c'est de se démarquer du métrage de Friedkin. L'exorcisme d'Emily Rose avait justement réussit en basant son histoire sur un procès avec des flashbacks. Et bien Le Dernier Exorcisme a lui aussi trouvé le moyen de se démarquer intelligemment et c'est ce qui est sa force. Force ? Etrangement, ce côté faux documentaire fait plus peur qu'autre chose au départ. Le risque est de tomber dans le limite ridicule comme certaines émissions TV avec des reportages qui font plus rire qu'autre chose.

Mais ouf, Daniel Stamm (le réalisateur) s'en sort vraiment pas mal sauf sur un petit point que l'on verra un tout petit peu plus tard. Le personnage de Cotton Marcus, ce révérend qui a perdu la foi et est plus proche finalement du psychologue que du religieux est superbement interprété par Patrick Fabian. Un bagout incroyable, parfois une attitude détestable mais personnage qui semble toujours lucide sur lui-même. Et tout comme lui, nous allons être confronté à l'inconnu, à ce fameux grain de sable qui va remettre en doute les certitudes du révérend.

Last_Exorcism_2

Un petit bouton et... pschiit !

Cotton Marcus ne croit pas en la possession démoniaque et compte bien démontrer, grâce à une petite équipe de tournage caméra au point composée de deux personnes, que c'est du pipeau et qu'il rend plutôt service aux demandeurs en entrant dans leur jeu. Bref, Cotton Marcus n'est en fait qu'un charlatan qui met tout en place avant un exorcisme (effets surnaturels, sons étranges) afin de renforcer l'impression qu'il combat réellemment les forces du mal et au final, palpe un joli pactole en laissant croire qu'il a réussi à faire fuir le malin.

Last_Exorcism_8Et c'est qu'il est crédible le bougre ! D'ailleurs il va même se retrouver par la suite bien embêté que son auditoire ait bu tant ses paroles. L'exorcisme spectacle une fois terminé, on remballe pognon en poche et tout est bien qui... ne fini pas bien justement ! Et c'est là où tout devient fou et prend des proportions auxquelles on se demande où elles vont nous mener ! Nous sommes avec l'ami Marcus et on se pose tout comme lui les mêmes questions sur ce qui ne va pas.

Last_Exorcism_5Toute la force du film est là. On se demande ce qui se passe et jusqu'où cela va aller et surtout dans quel sens ! Un père qui apparaît complètement intransigeant niveau religieux prêt à tuer sa propre fille pour la sauver comme... comme lui avait dit Cotton Marcus si l'exorcisme ne réussissait pas et que ce serait la seule solution connaissant le nom du démon en elle ! Et comme l'échec de l'exorcisme n'était pas prévu au programme, c'est même pas la merde.

Le métrage, une fois l'exorcisme apparaissant sans effet, devient haletant, stressant, et une véritable plongée dans l'inconnu. Comme dit précédemment, mais où allons-nous ? Comment Cotton va-t-il s'en sortir ? Et ce passage bien glauque où notre révérend et son équipe de tournage dorment pour récupérer un peu... C'est Nell (réellement possédée ?) qui prend la caméra et à travres elle nous montre littéralement sa folie. La fin funeste du chat, son approche vers le révérend... C'est ultra tendu et le spectateur est pris en otage avec cette caméra filmant ce qui n'est pas prévu !

Last_Exorcism_9

Faudrait mieux pas trop la déranger là...

Franchement, Le Dernier Exorcisme est une excellente surprise ! Mais je dois quand même aborder ce petit point que l'on verra plus tard (vous vous souvenez ?). Bien que très agréable dans la présentation des personnages puis haletant et tendu comme la ficelle d'un string taille 38 porté par une personne de taille 42/44, j'ai été assez déçu par la fin tellement j'avais été emballé par tout le reste. Je ne veux pas spoiler mais je dirai juste que cette fin se rapproche d'une histoire comme Rosemary's Baby.

Last_Exorcism_4Alors voilà, j'ai donc vraiment accroché à ce film et je trouve navrant que certains le brisent en le comparant à L'exorciste. Ce n'est pas du tout la même approche et c'est justement grâce à ça qu'il est réussit. Mais bon... Il est certain que ceux qui ne pensent qu'à revoir les effets du film de 1973 ne trouveront pas leur compte et c'est normal. C'est comme s'attendre à du gore incroyable en regardant Massacre à la Tronçonneuse. On ne peut qu'être déçu et surtout être passé à côté des qualités évidentes du métrage.

Last_Exorcism_6Impossible de terminer sans parler de la prestation de Ashley Bell. Elle est incroyable. Elle passe d'une petite fille inoffensive gentille comme tout qui ne ferait pas de mal à une mouche à une menace qui glace le sang. Quelle tension lorsque celle-ci disparaît du champ de la caméra et que tout le monde est à sa recherche ! Puis ses contorsions et... son cassage de doigts... nom d'un chien, que ça fait mal et quel stress ! Si vous êtes capable de faire abstraction du film de Friedkin sans chercher la comparaison à tout prix qui ne rime à rien, je ne peux que vous conseiller d'essayer Le Dernier Exorcisme.

Posté par Leatherface à 14:00 - Epouvante - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , ,