The Dead... Still Alive !!!

Billets sur le cinéma d'horreur, épouvante et fantastique

18 septembre 2011

L'Overlook livre encore des secrets

The Shining logo

Il y a des jours comme ça où on apprend des choses auxquelles on ne s'attend absolument pas. Et c'est le cas aujourd'hui avec la révélation de l'existence de non pas deux montages différents, mais bien trois montages du film The Shining de Stanley Kubrick ! Il y a bien sûr les deux versions habituelles : la courte connue chez nous et la longue parue aux États-Unis et trouvable facilement en dvd.

Shining deleted

Mais je viens d'apprendre grâce à Forgotten Silver qu'il existe une troisième version qui est en fait le montage sortit dans les salles américaines mais qui n'est resté que quelques jours avant que Kubrick ne fasse une dernière modification ! Kubrick a décidé de couper une scène (qui est un épilogue) une semaine après la sortie du film. Maintenant une chose est certaine : JE VEUX LA VOIR LE PLUS VITE POSSIBLE !

Shining deleted 2Je cite Forgotten Silver décrivant cette scène de deux minutes, inutile de paraphraser : (...) épilogue du film montrant Wendy (Shelley Duvall) dans une chambre d’hôpital et qui reçoit la visite de Mr Ullman (Barry Nelson), le directeur de l’hotel Overlook. Dans cette scène, Ullman révélait à Wendy que le corps de son mari n’avait pas été retrouvé, ni dans l’hôtel, ni dans le labyrinthe. Mais alors qu’il quittait les lieux, il lançait au jeune Danny une balle jaune identique à celle de la rencontre entre le jeune garçon et les deux jumelles, laissant à penser que Ullman sait ce qui se trame dans l’hôtel. (...) Cette scène de deux minutes est inédite depuis 31 ans, seuls des polaroids de la scène ont été montrés dans le livre des archives de Kubrick aux éditions Taschen.
Cette scène apparaît entre la vue de Jack congelé dans le labyrinthe et la caméra avançant jusqu'à la photo datée du 4 juillet 1921.

Shining deleted 3Shelley Duvall : "He cut out the final sequence of the film after several days in the theatres. I think he was wrong, because the scene explains some things that are obscure for the public, like the importance of the yellow ball and the role of the hotel manager in the plot. Wendy is in the hospital with her son. The manager visits her, apologizes for what happened, and invites her to live with him. She doesn't say yes or no. Then he goes into the hallway of the hospital, passes in front of Danny, who is playing on the ground with some toys. When he gets near the exit, he stops and says, 'I almost forgot, I have something for you.' And he pulls from his pocket the yellow ball that the twins had thrown at Danny. It bounces twice (we spent a whole day filming so it would bounce the right way), Danny catches it, looks at it, then lifts his eyes towards the hotel manager, stupefied, realizing that throughout the story he was aware of the mystery of the hotel. There was a Hitchcockian side to this resolution, and you know that Kubrick was crazy about Hitchcock."

Sources : ici et ici.

Posté par Leatherface à 12:34 - Scènes inédites - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : , ,