The Dead... Still Alive !!!

Billets sur le cinéma d'horreur, épouvante et fantastique

09 février 2012

A White-Hot Night of Hate !

Assault affiche

Allez hop, nous sommes le 9 février et... demain c'est la sortie en blu-ray du film culte de John Carpenter -déjà chroniqué sur le blog- dans un master impeccable (le même que celui déjà paru aux États-Unis) non censuré et enfin au format respecté ! A la poubelle les dvd désastreux parus chez Edito ! Plus d'infos sur le blu-ray c'est ici. Pour fêter ça et aussi faire passer le temps jusqu'à ce que je le reçoive, place aux lobby cards australiennes.

Assault lobby card australienne 1 Assault lobby card australienne 2 Assault lobby card australienne 3

Assault lobby card australienne 4 Assault lobby card australienne 5 Assault lobby card australienne 6

Assault lobby card australienne 7 Assault lobby card australienne 8

Pour aller directement sur l'article c'est ici.


22 novembre 2011

Carpenter enfin dans le bon cadre

Assault affiche

Bon ben... Les éditeurs ayant toujours leurs doigts profondément ancrés dans leurs postérieurs, ce n'est pas d'eux que provient le salut. Alors en attendant que Dieu revienne sur terre pour châtier les hérétiques (y a du boulot c'est certainement pour ça qu'il ne revient pas le bougre), il est enfin possible de pouvoir regarder le cultissime film de Carpenter dans son format d'origine c'est à dire en 2.35:1 et uncut (cliquez sur l'image ci-dessous pour l'agrandir). Alors pour ceux qui se demandent si c'est une comédie musicale ou un documentaire sur le cycle de reproduction de la galinette cendrée, rendez-vous ici où je parlais déjà du format honteux proposé chez nous.

Assault en 2.35:1, que demande le peuple ? Des sous !

Tout fan de Carpenter digne de ce nom se doit d'avoir vu ce film ! Le Graal est disponible sur le blog l'Antre du Bis et de l'Exploitation qui est un blog privé. En effet, c'est malheureusement le seul moyen de pouvoir se prémunir contre tous ces salopards qui s'approprient le travail des autres. Alors si vous êtes intéressé, faites-moi signe. Mais attention, si vous n'avez jamais posté/participé sur The Dead... Still Alive !!! n'espérez pas que j'aille parler pour vous à Sevenko, le maître des lieux. Bon c'est pas tout ça, je retourne sur le prochaine article du blog qui sera consacré à un film de Lamberto Bava qui... qui possède du monde à son balcon.

MAJ : Suite aux différents commentaires, il n'est pas inutile de préciser ici même que dans la série "les éditeurs qui s'enlèvent les doigts du cul" (la poésie avant tout) Metropolitan strikes back après le coup sur Le 13ème Guerrier. Toutes les infos sont ici. Le blog où le rip du dvd zone 1 avec sous-titres français ajoutés étant privé je n'ai pas de lien à enlever, rendez-vous donc le 10 février pour les VRAIS fans de Big John !

Posté par Leatherface à 13:00 - Action - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 juin 2011

Assaut, mes chutes...

A chaque article, il y a toujours des images prises par mes soins et non utilisées au final. Il faut faire des choix et parfois c'est un crève coeur. Alors autant en faire profiter par le biais de cette nouvelle catégorie : mes chutes au montage. Chaque image peut être agrandie par un clic de souris. J'ai retrouvé ces images sur mon disque dur, les seules d'anciens articles n'ayant pas encore été effacées. L'article sur Assaut est consultable en cliquant ici.

Assault_2

Assault_3

Assault_4

Assault_6

Assault_13

Assault_15

Assault_18

Assault_24

Assault_26

Assault_27

Pour aller directement sur l'article c'est ici.

31 mai 2011

Vous auriez pas un clope ?

Assault affiche

Réalisation : John Carpenter
Pays : États-Unis
Année : 1976
Durée : 91 minutes
Imdb : tt0074156

Après le massacre d'un gang par la police, un groupe de voyous extrêmement dangereux, armé jusqu'aux dents, décide de faire un massacre dans la rue. Pendant ce temps un père (Martin West) et sa fille (Kim Richard) achètent une glace, le lieutenant Bishop (Austin Stoker) arrive au commissariat d'Anderson pour y prendre son poste avant la fermeture définitive et Napoléon Wilson (Darwin Joston), condamné à mort, prend le bus fédéral pour aller à son exécution. Tout ce petit monde va se retrouver dans ce commissariat, assiégés par des tueurs arrivant de toutes part et bien décidé à les exterminer. Policier et criminel devront s'allier pour sauver leurs vies et il en résultera une nuit éprouvante, un état de siège dont tous les survivants en sortiront changés après un combat à mort. (Affiche visualisable en cliquant sur le logo).

Assault

John Carpenter ne s'en est jamais caché, son Assault on Precinct 13 est une adaptation moderne du Rio Bravo de Howard Hawks. D'ailleurs aucun doute ne peut planer là-dessus, il a même utilisé le nom de John T. Chance comme pseudo lors du générique, nom de John Wayne dans le film de Hawks (en VO, la VF lui ayant donné un autre nom), en tant que Film Editor. Les finances ne permettant pas de faire un "vrai" western, Carpenter va nous livrer en 1976 son western urbain. Et par la même occasion, avec son second film, un véritable chef d'oeuvre.

Assault_3Après vision une chose est certaine, on n'est pas près de revoir un tel film de nos jours. Et que l'on ne vienne pas me bassiner avec son remake réalisé par Jean-François Richet ou encore un certain Nid de Guêpes de Florent Emilio Siri qui nie le fait même pas évident que son film est un remake déguisé. Y a des baffes qui se perdent, une telle mauvaise foi c'est même pas possible... enfin si, Florent Emilio Siri l'a fait. Enfin bref, tout ça pour dire qu'aucun de ces deux films n'arrive à la cheville du métrage de Carpenter et c'est peu dire.

Assault_4Puis surtout, la scène du marchand de glace est un véritable coup de poing que d'ailleurs, la censure n'a guère appréciée. Scène clé qui va engendrer la surenchère qui va suivre. Assaut (son titre en VF) est arrivé en France amputé sous l'ère Giscardienne de cette fameuse scène ainsi que d'une autre qui est un pacte de sang entre les membres du gang. Mais je vais revenir là-dessus un petit peu plus tard en parlant des différentes éditions disponibles du film (Dieu sait que nous ne sommes pas gâté à ce niveau).

Assault_6

Aussi culte qu'insoutenable

Si vous n'avez JAMAIS eu la chance de voir ce chef d'oeuvre, il vous faut à tout prix y remédier ! Que dire de ce film à part qu'il est bandant ? Oui je sais, c'est pas très poétique mais bordel, combien de films peuvent se vanter d'y aller franco sans trop se prendre la tête et donner aux spectateurs un souvenir impérissable ? En plus, Assaut n'est pas bourrin non-stop, Carpenter prenant son temps pour nous présenter ses personnages et mettre ce qui va suivre bien en place.

bscap0019Et c'est qu'ils sont attachants ces personnages ! Puis surtout, John Carpenter nous livre un bad guy qui n'a rien à perdre, un anti-héros en la personne de Napoléon Wilson. Ce type de personnage ne vous dit rien dans la suite de la filmographie de Carpenter ? C'est qu'il les affectionne particulièrement, car nous aurons plus tard dans ce registre particulier des noms comme Snake Plissken, Jack Crow ou encore Desolation Williams. Marrant, encore des personnages dans des western déguisés.

Assault_5Et tout comme Darwin Joston, nous avons aussi Charles Cyphers et Nancy Loomis qui joue le rôle d'une secrétaire (de son véritable nom Nancy Louise Kyes) que nous retrouveront dans d'autres films de Carpenter. Si tout ce beau monde s'est retrouvé plus tard, c'est que le courant a du bien passer. Malheureusement le film est passé inaperçu lors de sa sortie en salle aux Etats-Unis, un revers pour Carpenter qui malheureusement en connaîtra bien d'autres et pour la plupart non mérité (qui a dit The Thing ?).

Assault_11

Non, ils ne viennent pas prendre le café

Trop en avance pour son époque ? Allez savoir... toujours est-il qu'une fois le commissariat en état de siège, c'est le plaisir à tous les étages ! Et ce siège... comment ne pas penser forcément au cultissime La Nuit des Morts-Vivants d'un certain George Romero ? Tous ces voyous qui se déplacent sans bruits dans la pénombre et dont le nombre semble illimité malgré leurs pertes et qui ne cessent d'essayer de rentrer coûte que coûte, impossible de ne pas penser aux zombies assiégeant une certaine maison.

Assault_12 Assault_13 Assault_9

Eh bien tout ça ma bonne dame fait de Assault on Precinct 13 un film culte. Ca dézingue comme il faut et il ne faut surtout pas oublier les pointes d'humour de certaines répliques qui font mouche. Wilson à Wells : "C'est entre moi et Blanche Neige" ou encore Wells à Wilson : "Regarde moi ça, 2 flics me souhaitant bonne chance, j'suis foutu...". A déguster sans modération ! C'est pas tout ça mais maintenant passons aux choses qui fâchent...

Assault_7Ben oui, film culte/chef d'oeuvre c'est bien beau mais... comment le mater dans de bonnes conditions ? Figurez-vous qu'en dvd zone 2 c'est impossible ! Il y a eu 2 pressages et à chaque fois la catastrophe. Le premier nous donne le film dans son format 2.35 cinémascope mais non compatible 16/9. Je ne vous raconte pas la taille des bandes noires mais ce n'est pas le pire ! Assaut est dans sa version censurée, exit le pacte de sang entre les membres du gang et la scène du marchand de glace (l'assassinat de la petite fille Kathy) est présente mais incomplète. Et fin du fin, image même pas dégueulasse, une VHS à côté passerait pour un blu-ray !

Assault_10Deux ans plus tard, le même éditeur (Edito pour ne pas le nommer) ressort Assaut toujours en dvd mais cette fois-ci complet avec la scène du pacte de sang et le meurtre de la petite fille mais... mais avec une image légèrement meilleure. Ah bon ? Alors il est où le problème ? Ben légèrement meilleure veut dire que l'on passe de dégueulasse à pas terrible mais surtout avec une image en 1.85 ! Je ne vous raconte pas la perte d'image par rapport au format original 2.35 ! Une honte sans nom ! Ah si : Edito.

Assault_8

Leight (Laurie Zimmer), femme-flic qui en a !

Faut donc se tourner vers le zone 1 ou encore le zone A pour le blu-ray pour des éditions magnifiques avec respect de tout mais ce sera malheureusement sans sous-titres français ! Et pour une VF n'y pensez même pas... Vous savez donc maintenant quel est le plus grand défaut de ce film : ne pas être visible dans des conditions décentes pour toute personne ne comprenant pas un mot d'anglais. Messieurs les éditeurs, si vous pouviez enlever une toute petite fois les doigts de votre c.. Mais terminons sur une note positive avec la bande annonce comprenant en fond sonore le fabuleux thème électronique composé par Carpenter himself, cuuuuuulte !

Plus d'images du film, c'est ici.

Posté par Leatherface à 00:40 - Action - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,