The Dead... Still Alive !!!

Billets sur le cinéma d'horreur, épouvante et fantastique

07 septembre 2011

Besoin de vacances ? Matul !

Zombi 2 affiche

Réalisation : Lucio Fulci
Pays : Italie
Année : 1979
Durée : 91 minutes / 89 minutes (version censurée)
Imdb : tt0080057

Dans le port de New York, un bateau semblant abandonné est à la dérive. Accosté par deux policiers, celui-ci s'avère contenir une créature terrifiante : un mort-vivant qui agresse les gardes-côtes avant de tomber à l'eau. Intriguée, La fille du propriétaire du bateau Anne Bowles (Tisa Farrow) décide d'enquêter avec un journaliste, Peter West (Ian McCulloch) et ils décident de se rendre sur l'île d'où provient le mystérieux bateau... Mais l'île n'est plus habité que par un médecin (Richard Johnson) et ses quelques patients. Très vite, ils découvriront le secret de cette île maudite nommée Matul où les morts se lèvent de leurs tombes pour dévorer les vivants... (Affiche française* visualisable en cliquant sur le logo).

Zombi 2_3

Attention film culte ! Oui je sais, un de plus. Mais pourquoi bouder son plaisir ? Quand on arrive à parler de Zombi 2 (L’Enfer des Zombies chez nous), on passe son temps à penser à toutes les scènes mémorables que celui-ci contient. Il y en a tellement que le terme culte est loin d’être galvaudé et ce malgré son titre qui lui fait plus de mal qu’autre chose au final. En effet, c’est le producteur Ugo Tucci qui décide de profiter de la sortie du second film de zombies de Romero au cinéma en Italie pour nommer le film de Lucio Fulci : Zombi 2 et de le sortir deux mois plus tard sur les écrans (en Italie, le Dawn of the Dead de Romero se nomme Zombi, titre choisit par Argento qui en plus en a assuré le montage pour les pays non-anglophone).

Zombi 2Il est certain que c’est le genre de procédé commercial et sans gêne qui a moyennement plu à Dario Argento (c’est le moins que l’on puisse dire en restant courtois). Les deux hommes n’entretenaient pas d’excellents rapports, c’est un secret de polichinelle. On a par exemple Lucio Fulci en parlant d’Argento : «Argento est un grand artisan qui se considère comme un artiste, à la différence d’Hitchcock qui était un grand artiste se considérant comme un artisan». Oui, Lucio Fulci jalousait Dario Argento et sa renommée alors que lui, tout aussi capable et talentueux restait dans l’ombre. Les louanges pour l'un et les critiques pour l'autre.

Zombi 2_2De l’autre côté, nous avions Dario Argento qui osera dire une phrase telle que : «Je ne le connais pas très bien. Je sais qu'il est dans le business depuis longtemps, mais je n’ai jamais vraiment suivi son travail…». Bref, c’était pas gagné pour un barbecue ensemble cette histoire… Il aura fallut attendre des années (1996 !) pour que les deux hommes collaborent ensemble sur un film, Le Masque de Cire que devait réaliser Fulci. Malheureusement celui-ci décédera juste avant le début du tournage. Pour en revenir à Zombi 2, on ne pourra pas reprocher à Fulci une copie fade et sans âme du film de Romero, celui-ci ne l’ayant tout simplement pas vu !

Zombi 2_4

Anne et Peter surpris par la police

Fulci a simplement mis en image un scénario de Dardano Sacchetti et Elisa Briganti, scénario ne singeant en rien l’œuvre de Romero mais qui correspondait à une demande d’un producteur, les zombies ayant la côte justement grâce au cinéaste américain. Et chose importante ici, Zombi 2 est le premier film d’horreur de Lucio Fulci, genre qu’il n’affectionnait pas particulièrement ! Alors évidemment, le cinéaste italien avait déjà tourné des scènes «difficiles» dans certains de ses précédents films. Mais ce n’était en rien des films d’horreur comme ici. D’ailleurs, Fulci a touché à tout : western, films musicaux, comédies, gialli…

Zombi 2_5En fait, s’il s’est retrouvé à bord de Zombi 2, c’est par besoin financier. En effet, lorsque Fabrizio De Angelis lui proposa le poste de réalisateur pour ce film d’horreur, le bonhomme traversait une période noire de chez noire. Sa femme l’avait quittée, lui avait pris tout son argent et même sa maison ! Alors dans ces conditions, comment refuser une telle offre et faire le difficile ? Selon Enzo G. Catellari, c’est grâce à lui que Fulci aurait décroché le poste. Il raconte que Fabrizio De Angelis lui avait offert cette opportunité mais que lui, pas amateur de ce genre là aurait proposé son ami Fulci à sa place. Geste noble non ?

Zombi 2_6En tout cas, ce n’est pas le même son de cloche chez Fabrizio De Angelis qui raconte qu’en fait il hésitait entre les deux hommes et qu’au final il aurait choisi Fulci et orienté Enzo G. Castellari sur un autre projet. Dardano Sacchetti y va de ses souvenirs et raconte qu’Enzo G. Castellari réclamait 40 millions de lires pour le tourner et Fulci… 6 millions de lire. Connaissant les producteurs italiens, pas difficile de savoir ce qui a fait pencher la balance si ces chiffres son exacts. Mais le plus important dans tout ça, c’est que Fulci tourne son premier film d’horreur et que ce genre va lui permettre d’exprimer son côté obscur et donner par la suite d’autres films cultes inoubliables (mais nous verrons ça un petit peu plus tard).

Zombi 2_7

Paola Menard (Olga Karlatos) isolée dans sa maison

La grande réussite de Zombi 2, c’est aussi justement sa démarcation avec les zombies de Romero. Et ce grâce à Giannetto De Rossi (effets spéciaux) qui lui ne voulait pas faire du Tom Savini pour la bonne et simple raison qu'il n’aimait pas les zombies de l’américain ! Il les appelle les zombies bleus ! Après chacun est libre d’être ou non d’accord avec lui mais en tout cas cela aura donné des zombies très différents, «moins frais». Je veux dire par là des cadavres clapsés de longue date, un cimetière constitué de conquistadores par exemple que découvriront Susan (sublime Auretta Gay) et Brain (Al Cliver, de son vrai nom Pierluigi Conti), le couple ayant amené Anne et Peter sur l'île grâce à leur bateau.

Zombi 2_8Afin de continuer dans la démarcation entre ce Zombi 2 et celui de Romero, il faut noter que dans ce film italien, il n’y a aucune satire ou critique sociale comme le film américain. Zombi 2 est tout simplement un film d’aventures ponctué de scènes horrifiques. Et ça, on le doit bien évidemment au scénario de Dardano Sacchetti et Elisa Briganti qui fait justement la particularité de Zombi 2. Un film d’aventures dépaysant (tourné à New-York, Saint-Domingue, Rome et au Lac Fogliano aussi en Italie). Mais production italienne dit aussi film à la démerde !

Zombi 2_9Toutes les scènes tournées à New-York l’ont été sans aucune autorisation ! Je vous laisse imaginer par exemple la vitesse avec laquelle la scène du pont de Brooklyn a été tournée. On maquille tout le monde, on arrive en bus à l’aube et vite on se magne de tourner avant de décamper fissa ! Puis pour ce qui est du budget alloué, pas possible d’avoir 30 à 40 figurants sous contrat avec des moules pour chacun des visages. Les figurants étaient tout le temps différents et Giannetto De Rossi préparait chaque matin les zombies avec de la terre glaise (de l’argile quoi). Les policiers du début ? De véritables qui se faisaient un petit extra et ça évitait des frais pour les costumes ! Trop fou ces italiens.

Zombi 2_10

L'acteur Ottaviano Dell'acqua sous un sacré maquillage

Je sais que pas mal de monde n’aime pas les films de Fulci. On va te parler du budget cheap et du coup des acteurs assez mauvais et des effets spéciaux à majorité foirés. Mais ici, tout passe très bien. D’ailleurs au niveau des effets spéciaux, la claque prise par certaines scènes n’a pas faibli ! C’est malheureusement ce qui a fait que le film a été charcuté un petit peu partout par la censure. En Angleterre j’en parle même pas mais même en France le film est sorti à une période noire où les films d’horreur en prenaient plein la face par la censure ! Pas de Maniac ni de Massacre à la Tronçonneuse ou encore de Zombie (le Dawn of the Dead de Romero) au cinéma par exemple ! Zombi 2 a quand même connu les joies des salles mais dans une version expurgée.

Zombi 2_11Personne n’a oublié la scène mythique de l’œil mettant en scène la jolie Olga Karlatos dans le rôle de la femme du docteur Menard (Richard Johnson, souvenez-vous de La Maison du Diable de Robert Wise !). Encore aujourd’hui cette scène fait son effet grâce à un montage excellent de Fulci et du travail de Giannetto De Rossi. En plus, ce moment permet de vérifier immédiatement si la copie en votre possession est censurée ou non. Heureusement de nos jours et grâce au dvd ce n’est plus le cas ! Oui ce film est fou et à la limite chaque séquence est cultissime au possible. Vous n’avez pas oublié par exemple la séquence sous-marine avec… un zombie au prise avec un requin ! Il n’y a que les italiens pour nous offrir ça mais ici attention ! Pas de stock-shot pour cette scène, elle a été effectuée avec un vrai requin ! Quand je vous dit qu’ils sont fous ces italiens !

Zombi 2_12Puis comment ne pas parler, oui ne pas parler de la scène mettant en valeur la plastique d’Auretta Gay ? I-NOU-BLI-ABLE ! Il y aurait de quoi blinder complètement cet article de screenshots rien qu’avec cette scène ! D’ailleurs à ce propos, je ne peux pas m’empêcher de vous rapporter l’anecdote cuuuuuuulte de Maurizio Trani (Maquillage) à son sujet. Pour ma part je n’arrive toujours pas à m’en remettre, c'est promptement incroyable, complètement surréaliste ! Bon allez juste avant quelques screenshots sympathiques, faut pas déconner.

Zombi 2_13 Zombi 2_14 Zombi 2_15

Alors figurez-vous que juste avant de tourner cette scène avec Auretta Gay devant nager avant d’être surprise par un requin puis par un zombie, celle-ci annonce… qu’elle ne sait pas nager ! Alors du coup, elle a pris des cours de natation accélérés avec un accessoiriste nommé Chessari à la piscine de l'hôtel ! Alors hop, retour sur le bateau pour tourner la scène mais… l’actrice a peur et ne veut pas y aller ! Alors que font les gars de l’équipe de tournage ? Il la jette à l’eau purement et simplement ! Vous croyez que c’est tout ? Allez hop, encore une petite pour la route.

Zombi 2_16

"Allez reviens, j'te préfère au requin !"

Problème, celle-ci panique et semble se noyer. Du coup, Chessari son instructeur de fortune plonge à l’eau pour venir à son secours mais une fois à son niveau, celle-ci l’agrippe et panique ! Chessari est obligé de la repousser de peur de se noyer à deux ! Voyant cela, le capitaine du bateau où se trouve l’équipe de tournage se jette sur une bouée et la lance… directement sur la nuque de Al Cliver qui venait à peine de plonger pour aller au secours d’Auretta et qui du coup se retrouve à moitié assommée ! Sentant que c’est à son tour d’intervenir, Ian McCulloch plonge pour aider mais arrive directement tête la première sur la bouteille à oxygène et… 14 points de sutures ! Et pendant ce temps là, Lucio Fulci qui a assisté à toute la scène balance dépité : «Qui est-ce qui m'a foutu cette équipe de merde ?". Plus culte, tu meurs !

Zombi 2 photo tournage

Captain Haggerty : "L'Enfer des Zombies, c'est cool mec"

Zombi 2 est un classique, le meilleur film de zombies italien et ce de très loin ! En France nous avons eu pour une fois la chance d’avoir un titre qui ne fait aucunement un faux amalgame avec le chef d’œuvre de Romero et qui a permis d’appréhender le métrage comme une pièce unique (ce qu'il est assurément !). Mais le plus étrange dans tout ça, c’est que n’ayant strictement rien à voir avec le film américain, celui-ci de par son histoire basé sur les véritables origines du zombie (c'est-à-dire le vaudou) peut fort bien être un prologue (et non une suite) à Dawn of the Dead. Comme quoi… Un film à voir et à revoir !

*Selon l'acteur Captain Haggerty jouant le premier zombie sur le bateau, une scène avec lui sortant de l'eau a été tournée et permettait d'être plus explicite sur le pourquoi de la contamination de New-York. C'est de cette scène (non présente sur le montage final) dont il existe une photo promotionnelle qu'a été créé l'affiche française avec Captain Haggery tendant le bras. Cliquez ici pour visualiser le laserdisc japonais qui utilise cette photo promotionnelle comme couverture.

Plus d'images du film, c'est ici. Et si Matul vous botte toujours, continuez vos vacances ici.

Posté par Leatherface à 06:15 - Horreur - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires

    un film de zombies très sympa, qui n'a pas grand chose à voir avec le film de Romero. D'ailleurs, ce n'est pas vraiment une suite. Pour le reste, j'adore la scène avec le zombie qui affronte un requin !

    Posté par Alice In Oliver, 07 septembre 2011 à 10:41
  • à Alice in Oliver

    En effet, une des nombreuses scènes mythiques du film

    Posté par Leatherface, 07 septembre 2011 à 14:58
  • clair !

    Posté par Alice In Oliver, 07 septembre 2011 à 16:03
  • Excellent l'anecdote surnaturelle!!
    Pour le film, c'est le seul Fulci que j'ai presque totalement oublié... En dehors de la scène d'énucléation et du zombie vs requin évidemment!
    Mais ça reste une tuerie, j'en ai un très bon souvenir.

    Posté par Ze Ring, 07 septembre 2011 à 18:24
  • à Ze Ring

    Ah là, faut que tu le revois obligatoirement un de ces quatre

    Posté par Leatherface, 07 septembre 2011 à 18:49
  • interesting!

    encore un chouette billet qui remet en perspective un chef d'oeuvre d'antan.

    J'ai adoré les vacheries entre Argento et Fulci. J'avoue que je ne connaissais pas l'animosité qui les habitaient à l'époque!

    Ber

    Posté par ber, 07 septembre 2011 à 22:25
  • à ber

    Oui, dommage que leur collaboration ne soit arrivée trop tard.

    Posté par Leatherface, 08 septembre 2011 à 00:37
  • Leatherface...

    Plus je fréquente ce blog, plus je me pause des questions sur son auteur.

    Leather, parles nous un peu de toi et de cette fascination pour le mélange sang-nichons !
    Je suis presque sur que tu pratiques le sadomasochisme, mais rêves tu de sang ? As tu déjà eu le fantasme de tuer des gens ? Est ce que tu consulte un psychiatre ? Que penses tu des Bisounours, de Mon petit Poney et de Winnie l'ourson ?

    Répond Leatherface; c'est très important pour toi et pour le reste de ta famille, il faut éviter le drame. Sache qu'il y a d'autres moyens pour être évoqué au JT de 20 Heures, nous sommes là pour t'aider.

    Posté par Frapadingue, 08 septembre 2011 à 03:59
  • @Leather:

    Juste un petit conseil comme ça a l'avenir, dans tes articles, tu devrais faire des petites fiches technique des films dont tu parles; Année, réalisateur, duré, etc...

    Posté par Frapadingue, 08 septembre 2011 à 04:11
  • à Frapadingue

    C'est marrant car quand on lit attentivement ton message, on se rend compte d'une chose : la personne à aider n'est décidément pas celle que l'on croit

    Sinon pour le côté informations techniques, j'avoue m'être rendu compte ne pas avoir donné l'année du film ! Alors après faire un paragraphe uniquement pour ces infos, pourquoi pas ? Mais le problème c'est pour la durée par exemple. Que ce soit sur d'autres sites, sur les boîtes des dvd ou blu-ray, celle-ci n'est pour ainsi dire jamais exacte. Et je te passe les différences entre la vitesse Pal et Ntsc !

    Faut voir... par contre je vais rajouter la date du film dans l'article, ça c'est certain

    Posté par Leatherface, 08 septembre 2011 à 11:18
  • à tous

    Je fais un test sur cet article pour voir ce que ça donne au sujet des informations techniques. J'invite les lecteurs à donner leur avis et le cas échéant, je peux faire la même chose pour les autres films déjà présents sur le blog

    Posté par Leatherface, 08 septembre 2011 à 11:53
  • Au nom de tous...

    Oui voilà !
    C'est sommaire imparfait, mais c'est mieux !
    Une petite cartouche informative donne de suite une lisibilité quant a la nature du film (c'est pareil pour un jeu, ou un livre).
    Connaitre, l'année, les acteurs, les auteurs etc. est primordiale et est nécessaire a rendre hommage ou non a de quoi l'ont veut parler.

    Quand je regarde un film, je m'intéresse directement a qui sont ses auteurs, et ses acteurs. Ce genre d'information est très importante pour un cinéphile (même pour un petit joueur comme moi).

    Posté par Frapadingue, 10 septembre 2011 à 04:14
  • à Frapadingue

    Bon ben c'est parfait alors Pour les acteurs, il suffit de regarder dans les tags de l'article et pour être exhaustif, il y a la référence Imdb (Internet Movie Database) avec laquelle on peut savoir qui ramenait la café aux acteurs et à l'équipe de tournage

    Posté par Leatherface, 10 septembre 2011 à 07:44
  • Moi c'est plutôt la scène du zombie obèse qui m'avait marqué étant jeune
    Normalement je déteste fulci mais j'ai trouvé ce film pas si mauvais que ca. Le seul truc qui m’énervera toujours c'est le titre "zombi 2" car le film n'a aucun lien avec le "zombie" de Romero.

    Posté par locutus57, 10 septembre 2011 à 12:01
  • à locutus57

    Oui moi aussi, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai mis dans l'article une photo de la scène en question ainsi qu'une photo de l'acteur maquillé sur le tournage

    Pour ce qui est du titre, moi aussi ça m'a toujours énervé (surtout ceux disant que c'est la suite et continuant la supercherie sur des personnes ne le sachant pas !) mais c'est typique des productions italiennes de l'époque, Fulci n'y étant strictement pour rien et il a juste fait son film. Mais lorsqu'on est cinéphile on en fait abstraction, le titre français étant pour une fois plus approprié que l'original !

    Posté par Leatherface, 10 septembre 2011 à 13:14
  • Vraiment une bonne surprise quand je l'ai découvert. Un peu prétentieux de l'appeler Zombie 2, mais quelques moments vraiment réussis. Cette attaque de zombie sous marine est plutôt originale (sans parler du requin qui arrive en plein milieu). Anecdote de tournage vraiment sympathique, merci de nous la faire partager ! Pas déçu par cet article qui rend un bel hommage à la générosité dont faisait preuve Lucio.

    Posté par Jamesluctor, 14 septembre 2011 à 16:36
  • Prétentieux? Je dirai plutot commercial, d'autant plus que Fulci n'y était pour rien!!
    Je viens de revoir le film à l'instant (chopé 2€90 en occase, édition simple Néo Publishing, ça se refuse pas!!) et c'est une tuerie absolue!! Absolument génial, le suspense y est tétanisant et Fulci pour la première fois de sa carrière abuse du gore avec un brio jamais égalé, bref, je ne sais pas comment j'ai fait pour quasiment l'oublier, j'ai honte un peu!!

    Posté par Ze Ring, 14 septembre 2011 à 18:44
  • à Jamesluctor

    Pour ce qui est d'être généreux, l'ami Fulci l'a souvent été car il a toujours voulu faire mieux que ce qui avait été fait avant lui par d'autres réalisateurs.

    Posté par Leatherface, 14 septembre 2011 à 19:43
  • à Ze Ring

    Honte ? Tu m'étonnes, je ne voulais pas le dire et c'est tout à ton honneur de le reconnaître au sujet de ce "quasi" oubli. Un très grand Fulci quoi qu'on en dise

    Va falloir réparer cet oubli sur ton blog prochainement hein !

    Posté par Leatherface, 14 septembre 2011 à 19:45
  • Cet oubli est réparé Leatherface La critique de Zombi 2 à été rédigée et postée sur mon blog!

    Posté par Ze Ring, 26 septembre 2011 à 00:06
  • à Ze Ring

    J'ai failli attendre !

    Vais voir ça illico

    Posté par Leatherface, 26 septembre 2011 à 10:44
  • C'est difficile de choisir entre le "zombis" plus social et politique de Roméro et le zombi sans message particulier de Fulci.
    Il y a des scenes absolument géniales dans celui de Fulci (l'attaque sous marine, l'echarde dans l'oeil). Les maquillages des zombis et les effets spéciaux sont même mieux que ceux de Romero : on sent une certaine putrefaction un coté plus terreux aux zombis de Fulci. Les zombis de Romero ont un coté bleuté et à mon avis parfois le maquillage des zombis est parfois approximatif.

    Posté par j-daemon, 27 septembre 2011 à 00:12
  • à J-Daemon

    Pour ma part, le film de Romero et celui de Fulci ne boxent pas du tout dans la même catégorie et préférer l'un plus que l'autre ne remet en aucun cas en cause les qualités évidentes du perdant. Pour ma part, je préfère de loin celui de Romero mais c'est une autre histoire que l'on verra... prochainement

    Posté par Leatherface, 27 septembre 2011 à 01:26
  • J'ai hate de lire ça...

    Posté par j-daemon, 27 septembre 2011 à 03:07
  • "Zombi 2 est le premier film d’horreur de Lucio Fulci" mouais... Si tu comptes La Longue Nuit, je crois qu'on en est à deux, avec l'Emmurée Vivante, ça fait trois.
    Mais on va pas chipoter, et j'adore l'anecdote sur la scène avec le requin (que je n'adore pas : je préfère le passage ultra-gore d'énucléation de l'oeil contre une écharde !!! Le Chien Andalou a enfin un adversaire ). Je pense que Zombi 2 est une agréable bisserie italienne, même si on notera quelques longueurs au début, et des effets spéciaux parfois amusants à leurs dépends (on entend presque le bruit des mécanismes quand les zombies sortent de terre). Mais quand on regarde du côté de la mise en scène parfaite ou presque (le final dans l'Église est magnifique) et de la musique (je ne sais pas de qui c'est mais c'est superbe), on oublie les menus défauts aisément.

    pour voir le film en entier, voici : http://www.youtube.com/watch?v=9QCEK16JKhk

    Posté par hdef, 24 janvier 2014 à 18:21

Poster un commentaire